Publicité
En savoir plus

C'est un Syrien qui s'est en quelque sorte "trouvé un destin" par la guerre. Un instituteur de la ville d'Azaz, à 35 kilomètres d'Alep, dont la vie a basculé en mai 2011. Avant cela, il était comme beaucoup d'autres : il portait la parole incontestée du régime. Aujourd'hui, il a pris les armes et il veut transformer son pays.

Portrait signé Véronique Rebeyrotte , à l'occasion de la journée spéciale de France Culture dans la région.

Publicité
Ahmed Kartoubi
Ahmed Kartoubi
© Radio France - Gilles Gallinaro