France Culture
France Culture
Publicité
Didier Cappelle, devant le tribunal de commerce de Paris en décembre 2012
Didier Cappelle, devant le tribunal de commerce de Paris en décembre 2012
© Maxppp - Jean-Pierre Brunet

Le 9 janvier 2012, le tribunal de commerce de Paris confirmait la liquidation judiciaire de la compagnie SeaFrance, filiale de la SNCF qui assurait la liaison maritime Calais Douvres.

Le sort de ses 880 salariés devenait dès lors un enjeu électoral à quelques mois de la présidentielle.

Publicité

Dans le combat des ex SeaFrance pour garder leurs bateaux et leur emploi, un homme mène la fronde : Didier Cappelle, alors patron du syndicat CFDT Maritime Nord. Didier Cappelle, l'homme à abbattre ?

Son portrait, par Annabelle Grelier .

> Et découvrez le Droit de suite d'Annabelle Grelier intitulé "SeaFrance, un an après"