France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

C’était le 4 novembre 1979.

Quelques 400 étudiants prennent d'assaut l'ambassade des États-Unis à Téhéran, réclamant que les États-Unis livre le Shah, Mohammad Reza Chah Pahlavi, qui vient d’être hospitalisé à New York.

Publicité

52 diplomates et civils américains sont pris en otage par les étudiants pendant 444 jours dans cette ambassade devenue aujourd’hui le symbole de la lutte contre les États-Unis.

Claude Guibal décrit ce qu'est devenu ce bâtiment emblématique désormais aux mains des Bassidjis (milices islamiques) et devenu "l'épicentre mondial de la lutte contre l'impérialisme".

> Découvrez notre dossier complet sur la journée spéciale "Quand l'Iran s'éveillera"