France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus
Favela La Maré à Rio
Favela La Maré à Rio
© Reuters - Bruno Domingos

Au Brésil, 140 millions d’électeurs étaient appelés à voter pour le 1er tour, ce dimanche, pour élire 5565 maires et leurs conseillers.Une campagne sous haute surveillance : une semaine avant le scrutin, dans 268 villes du pays , les troupes armées fédérales ont été envoyées en renfort car au Brésil, les batailles électorales sont parfois synonymes de menaces, intimidations, agressions physiques voire meurtres au moins 23 candidats ont été abattus pour leur engagement lors de cette campagne (sur environ 450.000 candidats), soit 22% de plus que lors des élections de 2010.

A** Rio,** l’armée a été déployée dans une dizaine de favelas considérées à risque, c’est à dire celles qui sont sous la coupe de bandes criminelles organisées.

Publicité

Comme l’immense favela de « la Maré » dans la banlieue nord ** de la ville, au bord de la Baie de Guanabara (l’une des premières favelas que les touristes voient car située sur la route de l’aéroport…)Portrait signé Elodie Touchard** .

favela Rocinha à Rio de Janeiro
favela Rocinha à Rio de Janeiro
© Reuters - Ricardo Moraes