Publicité
En savoir plus

Exilée à Montpellier depuis l'assassinat de son époux en 1987, a été reçue hier à l'Assemblée nationale.Elle a demandé aux députés d''ouvrir une enquête parlementaire pour élucider le rôle de la France dans la mort de son mari, qui dirigea le Burkina Faso jusqu'au coup d'Etat fomenté à l'époque par Blaise Compaoré.Aujourd'hui, Compaoré n'est plus au pouvoir et le gouvernement de transition qui lui a succédé a décidé d'ouvrir une enquête officielle pour faire la lumière sur les circonstances de la disparition de l'ancien chef de l'Etat auxquels les jeunes Burkinabés vouent un véritable culte.

Portrait signé Valérie Crova .

Publicité
Mariam Sankara, veuve de l'ex président burkinabé Thomas Sankara, le 16 juin 2015, à Paris
Mariam Sankara, veuve de l'ex président burkinabé Thomas Sankara, le 16 juin 2015, à Paris
© Radio France - Valérie Crova
Références

L'équipe

Catherine Petillon
Collaboration
Éric Chaverou
Collaboration
Abdelhak El Idrissi
Collaboration