Cape Cod Evening peint à Truro en 1939 - National Gallery of Art
Cape Cod Evening peint à Truro en 1939 - National Gallery of Art
Cape Cod Evening peint à Truro en 1939 - National Gallery of Art
Publicité
Résumé

Une scène de l'Amérique rurale. La femme semble perdue dans ses pensées, l'homme indifférent. Avec cette toile, Hopper inaugure l'un de ses grands thèmes que l'on retrouvera parmi ses nombreuses oeuvres : la solitude au sein du couple.

avec :

Karin Müller (écrivain, biographe), Denis Michelis (journaliste, écrivain).

En savoir plus

Edward Hopper a peint "Cape Cod Evening" en 1939 à Truro, un petit village de pêcheurs situé à Cape Cod dans le Massachusetts. A propos de son tableau, le peintre déclarait qu'il ne s'agissait pas de la transcription d'un lieu, mais "d'une reconstitution à partir d'esquisses et d'impressions mentales de la géographie des environs de Truro", un village de pêcheurs de Cape Cod, dans le Massachusetts dans lequel il séjournait. "Depuis mon atelier, on pouvait voir l’herbe sèche onduler sous le vent à la fin de l’été ou en automne". La femme semble perdue dans ses pensées, les bras croisés, mais le spectateur ne sait pas si elle a froid ou si elle est agacée. L'homme, assis sur le porche, tente d'attirer l'attention du chien, mais celui-ci regarde ailleurs. Le chien est immobile, les oreilles dressées, écoutant quelque chose, probablement un whippoorwill (L'Engoulevent bois-pourri en Europe). Selon son épouse, le tableau devait à l'origine s'appeler "Whippoorwill", d'après l'oiseau nocturne connu pour son chant distinctif. 

La scène est empreinte d'une atmosphère particulière pour d'autres raisons. La maison semble propre et rangée. Le blanc éclatant de la maison contraste de façon frappante avec l'arbre sombre, laissant s'installer une impression de menace à l'approche du soir.

Publicité
Références

L'équipe

Tewfik Hakem
Tewfik Hakem
Tewfik Hakem
Production
Catherine Parent
Collaboration
Thomas Dutter
Réalisation