France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Têtes chercheuses:

Margaret Sironval spécialiste des Mille et une nuits pour la série "Les voyages de Shéhérazade à travers les siècles"

Publicité

La vie contre une histoire (1/5)

Margart Sironval, docteur ès-lettres, Margaret Sironval a été chercheur au CNRS. Elle a étudié la transmission des textes écrits des Mille et Une Nuits à travers les traductions françaises et anglaises. Elle a publié de nombreux articles, participé à des colloques et organisé des expositions sur ce sujet en France et à l’étranger (Japon, Tunisie et Turquie). Elle est l’auteur de l’Album Mille et Une Nuits (Gallimard, 2005). «LES VOYAGES DE SHÉHÉRAZADE A TRAVERS LES TEMPS, LES CONTINENTS ET LES TRADUCTIONS»Personnage central du récit introductif des Mille et Une Nuits, la figure de Shéhérazade structure l’ensemble du recueil : si elle ne raconte pas, elle meurt. Le conte cadre explore le thème de l’infidélité, de la trahison et de ses effets catastrophiques qui provoquent un désastre national : toutes les jeunes femmes du royaume sont exécutées les unes après les autres.L’histoire du recueil des Mille et Une Nuits couvre plus de dix siècles. Cette histoire continue aujourd’hui sous la forme de nouvelles traductions et de nouvelles éditions. Dès l’origine, dans leurs manuscrits, les Mille et Une Nuits, loin d’être un texte figé, portent la marque de nombreuses recompositions. En effet, ces contes ont été plusieurs fois ré-élaborés : certains sont écrits, d’autres viennent de contes oraux, d’autres encore sont recomposés. Rassemblé une première fois en Irak, autour du xe siècle, le recueil sera ensuite rediffusé, augmenté d’autres contes, puis re-collecté en Égypte, autour du xive siècle. Jusqu’à la fin du xviiie siècle seront élaborés de nouveaux manuscrits arabes comprenant les Mille et Une Nuits telles que nous les connaissons actuellement dans leur version complète. Il y a actuellement, dans les bibliothèques européennes, environ soixante-dix manuscrits dont pas un n’a le même nombre de contes, ni toujours les mêmes contes. L’objet de la série est de voir comment la figure de Shéhérazade a été perçue au fil des temps et des traductions, aussi bien en Orient qu’en Occident.
L'Invitée du jour :

Hanan El-Cheikh pour "La maison de Schéhérazade" (Actes Sud)

Hanan El Cheik
Hanan El Cheik
© Radio France - CP
Références

L'équipe

Tewfik Hakem
Tewfik Hakem
Tewfik Hakem
Production
Catherine Parent
Collaboration
Thomas Dutter
Réalisation