Publicité
En savoir plus

Histoire de l’Élysée (3/20) par Sebastien Galceran. Les visiteurs du matin :

Ahmed El Maanouni «Transe» (DVD)

Publicité

Dès les années 70, le Maroc a connu, grâce à cinq musiciens formés à l'école de la rue et décidés à rompre avec les "langueurs orientales" envahissantes, une explosion musicale qui devait être pour les jeunes le cris de leurs désirs, de leurs frustrations et de leur révolte.Dans Transe (ou Al Hal), Ahmed EL MAANOUNI trace l'itinéraire géographique et culturel de ce groupe: Nass El Ghiwane, privé en 1974 d'un de ses membres marquants, Boujemaa, mort à 28 ans. A travers leurs chansons, le film aborde les thèmes sociaux traditionnels (le thé ou l'échange, le feu ou la souffrance, l'eau ou la sécheresse des cœurs), mais aussi les grandes questions contemporaines (le temps, l'histoire, le rire, l'espoir). La Transe, expression populaire rituelle et sacrée chez les Gnaouas d'Essaouira, se transforme en un délire laïque et moderne comme on le verra dans les concerts publics filmés à Carthage, Agadir et Paris par Ahmed El Maanouni.Auteur/Réalisateur : Ahmed El MaanouniInterprétes: Le groupe Nass El GhiwaneImage: Ahmed El MaanouniSon: Ricardo CastroRécompenses:Prix ESEC, Cannes, 1981Prix du Public au 1er Festival National du Film, Rabat, 1982

(Présentation du distributeur)

Références

L'équipe

Tewfik Hakem
Tewfik Hakem
Tewfik Hakem
Production
Catherine Madure
Collaboration
Dominique Briffaut
Réalisation
Arthur Bedouin
Collaboration