Publicité
En savoir plus

Tête Chercheuse. Les Abeilles ou le sens des choses, de la nature et de la pensée par Pierre-Henri Tavoillot
**Si leur disparition nous inquiète c'est parce qu'elles sont en quelque sorte "le miroir" de l'humanité. Les abeilles où le sens des choses, de la nature et de la pensée pour accompagner une semaine consacrée au climat. Auteur d'un ouvrage co-écrit avec son frère apiculteur, le philosophe Pierre-Henri Tavoillot analyse les similtudes entre la société des hommes et celles des abeilles, et leurs évolutions. **

3ème épisode : Religion l’abeille guide spirituel, parabole des mystères et des dogmes (virginité et ordre monastique)

Publicité

L’ABEILLE (ET LE) PHILOSOPHE

ÉTONNANT VOYAGE DANS LA RUCHE DES SAGES

Ed.Odile Jacob

Pierre-Henri Tavoillot est maître de conférences en philosophie à l’université Paris-Sorbonne.

François Tavoillot est apiculteur professionnel en Haute-Loire.

Pour qui se pique de philosophie, l’abeille est un sujet de choix. Aucun animal n’a davantage fasciné les hommes. Les penseurs de toutes les époques et de toutes les civilisations ont cherché dans la ruche les secrets de la nature et les mystères de la culture, comme si elle était le miroir idéal de l’humanité et le baromètre de son destin.

C’est à une extraordinaire histoire de la culture occidentale que convie ce livre : en suivant le vol délicat de l’abeille, on rencontre le génie d’Aristote, l’avènement d’Auguste, la naissance du christianisme. On la retrouve à l’âge moderne accompagnant les premiers pas du retour des humanités antiques comme la découverte de la science expérimentale.

Aujourd’hui que les menaces sur la disparition de cet insecte passionnent le public, le symbole n’a pas fini de fonctionner.

**Notre Invité culturel du jour est ** le réalisateur Nabil Ayouch pour son film "Much Loved" sortie le 16 septembre

F
F
© Radio France

Synopsis:

Marrakech aujourd'hui. Noha, Randa, Soukaina, Hlima et les autres vivent d’amours tarifés. Ce sont des putes, des objets de désir. Les chairs se montrent, les corps s’exhibent et s’excitent, l’argent circule aux rythmes des plaisirs et des humiliations subies. Mais joyeuses et complices, dignes et émancipées dans leur royaume de femmes, elles surmontent la violence d’une société marocaine qui les utilise tout en les condamnant.

n
n
© Radio France

**Nabil Ayouch ** est né le 1er avril 1969. Il vit et travaille à Casablanca. En 1992, son premier court métrage, LES PIERRES BLEUES DU DESERT, révèle Jamel Debbouze. En 1997, il réalise son premier long métrage, MEKTOUB, suivi de ALI ZAOUA, PRINCE DE LA RUE en 2000. Les deux films représentent le Maroc aux Oscars et imposent Nabil Ayouch dans le paysage du cinéma marocain et mondial. Après LES CHEVAUX DE DIEU (Festival de Cannes 2012, Sélection Officielle), MUCH LOVED est son septième long métrage. Nabil Ayouch met également en scène des spectacles vivants, tel que l’ouverture du ‘Temps du Maroc’ en France au Château de Versailles en 1999. Il est aussi producteur, via sa société Ali n’ Productions, créée en 1999, qui vise avant tout à aider de jeunes réalisateurs à se lancer. Il est le fondateur du G.A.R.P. (Groupement des Auteurs, Réalisateurs, Producteurs - créé au Maroc en 2002) et le Président de l’Association Marocaine de lutte contre le Piratage.

Références

L'équipe

Tewfik Hakem
Tewfik Hakem
Tewfik Hakem
Production
Marie Dalquié
Collaboration
Thomas Dutter
Réalisation
Pascaline Bonnet
Collaboration