Nicolas Poussin, Autoportrait, 1650 - / Musée du Louvre, Paris
Nicolas Poussin, Autoportrait, 1650 - / Musée du Louvre, Paris
Nicolas Poussin, Autoportrait, 1650 - / Musée du Louvre, Paris
Publicité
Résumé

À travers le voyage en Italie de Nicolas Poussin et de ses œuvres les plus marquantes, ses dernières toiles à caractère biblique, Romain Arazm, jeune doctorant en Histoire de l’Art, interroge le sentiment de l’altérité chez le peintre.

avec :

Romain Arazm (Doctorant en Histoire de l'art), Laurent Nunez (Ecrivain et éditeur).

En savoir plus

Première partie / Série :

Nicolas Poussin ou l’expérience de l’altérité

Episode 1 **: **La ville éternelle dans l’œil et l’esprit d’un peintre français du XVIIe siècle

Avec notre tête chercheuse : Romain Arazm

Publicité

Doctorant en Histoire de l’art à l’Ecole du Louvre, Romain Arazm a – parallèlement à l’étude de la peinture du XVIIe siècle puis aux arts du livre au siècle suivant - suivi un cursus de Philosophie à la Sorbonne. Il est également titulaire d’un Master en Journalisme (ESJ Paris).

Cofondateur de l’association Ambire-Madrian en 2011 et devient curateur deux expositions d’art contemporain (« Inuit : une terre, un peuple, un art » (2012) et «Déséquilibre: une création contemporaine sous influence japonaise » (2014) à l’espace Christiane Peugeot.

Il a publié, dans une attitude transdisciplinaire, plusieurs textes dont un article d’esthétique « De l’œil à l’esprit » sur la calligraphie japonaise contemporaine (2011) ainsi que « Le Lorrain-Turner, de l’étincelle au brasier » à propos de la filiation artistique entre les deux peintres (2012). Tous deux publiés au sein de la revue Art Absolument.    

Archive : extrait de Une vie une œuvre , "le mystère du classicisme" de Pascale Lismonde

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Made in Algeria / MuCEM
Made in Algeria / MuCEM

Deuxième partie :

Aujourd'hui, Laurent Nunez évoque une exposition vue au MuCEM, Made in Algeria - Généalogie d'un territoire, jusqu'au 2 mai à Marseille.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Poussin et le désir d’une Italie fantasmée / Chronique de Laurent Nunez

Références

L'équipe

Tewfik Hakem
Tewfik Hakem
Tewfik Hakem
Production
Thomas Dutter
Réalisation
Pascaline Bonnet
Collaboration
Anaïs Ysebaert
Collaboration