Fernand Khnopff, Le Silence (1890), détail
Fernand Khnopff, Le Silence (1890), détail
Fernand Khnopff, Le Silence (1890), détail - Bruxelles, Musée royal des Beaux-Arts
Fernand Khnopff, Le Silence (1890), détail - Bruxelles, Musée royal des Beaux-Arts
Fernand Khnopff, Le Silence (1890), détail - Bruxelles, Musée royal des Beaux-Arts
Publicité
Résumé

Le silence n'est pas la «simple absence de bruit», mais une multitude de textures qui, au fil des temps, laissent des traces et inspirent les écrivains, les mystiques et les poètes. Alain Corbin raconte les petits silences qui donnent du sens à la vie. 2ème partie : littérature avec Philippe Garnier

avec :

Philippe Garnier (Journaliste, écrivain et traducteur), Alain Corbin (historien, spécialiste de l'histoire des sens).

En savoir plus

Première partie / Série : Écouter le silence

Episode 1 : Silence à la radio, silence radio, silence on tourne…

Avec notre tête chercheuse : Alain Corbin

Publicité

Biographie de l'éditeur Albin Michel :
Alain Corbin est un des plus grands historiens français, une référence. Il est l'auteur de nombreux livres à succès comme Le miasme et la jonquille et La douceur de l'ombre dont certains viennent d'être repris dans la collection « Bouquins » sous le titre Histoire des sens et quête de l'intime. Avec Histoire du silence, le maître explore un nouveau pan de l'histoire des émotions, le grand œuvre de sa vie. Il a été professeur à l'université de Limoges puis à la Sorbonne.

Deuxième partie / L'invité culturel :

Philippe Garnier, traducteur de la réédition de La ligne de fuite de Robert Stone, aux éditions de l’Olivier

Résumé de l'éditeur :
Saigon. La guerre du Vietnam touche à sa fin. Un journaliste, Converse, confie un paquet d’héroïne à Hicks, un Marine. Celui-ci doit livrer la drogue à Marge, la femme de Converse, en Californie. De retour aux États-Unis, Converse découvre que Marge et Hicks ont disparu avec la marchandise. Il est enlevé par des agents fédéraux aux méthodes peu orthodoxes. Leur folle course-poursuite se terminera tragiquement dans le désert du Nouveau-Mexique.
Inspiré par le regard visionnaire de Joseph Conrad et la prose survoltée de Jack Kerouac, Robert Stone décrit une Amérique qui ne croit plus en ses valeurs, tout en constatant l’échec de la contre-culture qui devait la régénérer. Dans ce grand roman noir obsédé par la vitesse et la défonce, les ombres tutélaires de Ken Kesey et de Neal Cassady passent puis s’éloignent avant de se confondre à jamais avec leur propre légende.

Références

L'équipe

Tewfik Hakem
Tewfik Hakem
Tewfik Hakem
Production
Thomas Dutter
Réalisation
Pascaline Bonnet
Collaboration
Anaïs Ysebaert
Collaboration