Le cœur de Blaise Pascal (Paris)

Portrait de Blaise Pascal (peintre : Philippe de Champaigne)
Portrait de Blaise Pascal (peintre : Philippe de Champaigne) ©Getty -  DEA PICTURE LIBRARY
Portrait de Blaise Pascal (peintre : Philippe de Champaigne) ©Getty - DEA PICTURE LIBRARY
Portrait de Blaise Pascal (peintre : Philippe de Champaigne) ©Getty - DEA PICTURE LIBRARY
Publicité

Nous nous arrêtons près de la place du Panthéon devant l'église Saint-Etienne-du-Mont. Et ici aussi nous pouvons dire "aux grands hommes la patrie reconnaissante". Reconnaissante pour ce jour au grand mathématicien, physicien et philosophe Blaise Pascal.

François Sureau nous fait pénétrer au sein de l’église Saint-Etienne-du-Mont située sur la montagne Sainte-Geneviève à proximité du Panthéon. A ses dires, c’est « une église très spectaculaire, notamment à cause de son jubé qui est une sorte de monstrueux escalier de Chambord barrant l’espace qui sépare la nef de l’autel ». En contournant ce jubé afin de rejoindre le fond de l’église, nous atteignons deux piliers : les restes de Jean Racine sont inhumés au pied d’un pilier et ceux de Blaise Pascal au pied de l’autre. A l’origine, leurs deux sépultures se trouvaient à Port-Royal des Champs, ce qui fut le cas jusqu’à ce que le roi ordonne l’ouverture et la dispersion des ossements des jansénistes. Nous reviendrons aujourd’hui plus précisément sur la vie de Blaise Pascal, mort le 19 août 1662 à trente-neuf ans et désormais inhumé dans la paroisse où nous nous trouvons, près de ce pilier avec ces trois lettres R.I.P., Requiescat In Pace.

L'équipe