Extrait du film "Y a-t-il enfin un pilote dans l'avion ?", de Ken Finkleman en 1982
Extrait du film "Y a-t-il enfin un pilote dans l'avion ?", de Ken Finkleman en 1982
Extrait du film "Y a-t-il enfin un pilote dans l'avion ?", de Ken Finkleman en 1982 ©AFP - Collection Christophel - Paramount Pictures
Extrait du film "Y a-t-il enfin un pilote dans l'avion ?", de Ken Finkleman en 1982 ©AFP - Collection Christophel - Paramount Pictures
Extrait du film "Y a-t-il enfin un pilote dans l'avion ?", de Ken Finkleman en 1982 ©AFP - Collection Christophel - Paramount Pictures
Publicité
Résumé

L’histoire d’Internet est pleine de personnages hors-normes, qui évoluent au sein d'une infrastructure mondiale d’une telle puissance qu’elle porte la moitié de l’humanité à son bord. Mais alors qui, des États, des GAFA, ou de la société civile, est aux commandes de cet immense gouvernail ?

avec :

Julien Nocetti (Chercheur au centre GEODE (Géopolitique de la datasphère, Université Paris 8), professeur à Saint-Cyr Coetquidan, directeur de la chaire Cybersécurité à Rennes School of Business), Kevin Limonier (Maître de conférences à l’Institut Français de Géopolitique (Université Paris 8), directeur adjoint du centre de recherches GEODE et spécialiste du cyberespace russophone).

En savoir plus

Pendant des années, une personne aux États-Unis, a géré le répertoire d'Internet : Jon Postel. Et quand on se plonge dans l’histoire de ce réseau, on peine à croire que les commencements ont été aussi précaires, que si peu d’individus ont réussi à créer une telle architecture.

Un modèle multi-acteurs

Alors, en 2022, qui pilote le réseau des réseaux ? Personne ! Ce n'est pas un, mais des milliers d'acteurs souverains, allant des GAFA jusqu'à la société civile. C'est lié à une spécificité majeure du réseau par rapport à d'autres industries : la décentralisation de départ, voulue par les pionniers californiens, et qui aujourd’hui encore imprègne le fonctionnement.

Publicité

L'expression “communauté Internet” est relativement fascinante car on y décèle une aspiration : celle du dépassement des États. Pourtant, il faut bien des institutions pour faire tourner ce réseau des réseaux, et celles-ci sont domiciliées quelque part. Exemple avec l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) qui est une organisation née en 1998 pour gérer les noms de domaines, et qui, progressivement, a été réformée. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il y a eu, en quelque sorte, un souhait partagé par la ”communauté Internet” de s’émanciper progressivement de la tutelle, fût-elle lointaine, des USA.

Mais les révélations du lanceur d'alerte Edward Snowden, en 2013, ont à la fois noirci le tableau et compliqué la donne. Du Brésil à l’Allemagne en passant par la France, nombre d’États se sont élevés contre les écoutes et la surveillance de masse pratiquées par l’agence de renseignement américaine, la NSA. Ces révélations n’ont toutefois pas complètement mis fin à un certain nombre d’ambiguïtés de la part des États.

Avec Julien Nocetti, chercheur associé à l'Institut français des relations internationales (Ifri), Francesca Musiani, directrice adjointe du Centre Internet et Société du CNRS, et Kevin Limonier, directeur adjoint de GEODE, maître de conférences, spécialiste du cyberespace russophone.

Une série en 8 épisodes produite par Julien Le Bot, réalisée par Clotilde Pivin. Mixage : Claude Niort

À lire aussi : Qui est Edward Snowden ?

Références

L'équipe

Julien Le Bot
Production
Pascaline Bonnet
Collaboration
Clotilde Pivin
Réalisation
Camille Renard
Coordination
Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Coordination