Publicité
En savoir plus

Pendant 30 ans, une petite fille est restée sans identité, sans passé, sans famille.

Le 9 septembre 1987 dans le cimetière du village, un petit cercueil en pin avec une petite plaque "A la mémoire de la petite inconnue de l’autoroute A10". Sont rassemblés ce jour-là, une dizaine de personnes dont le curé de la paroisse, le maire et le garde-champêtre. Pendant 30 ans, les habitants du village, ont déposé régulièrement un bouquet pour l’orpheline. Comme elle n’a été réclamée par personne, elle est devenue partie prenante de l’histoire du village.  *
Depuis le dénouement de l’affaire, sur la sépulture on trouve des tas de bouquets, des angelots en plâtre et un petit Playmobil. Un gros galet rond a été ajouté. Il est inscrit au feutre noir "Inass 1984-1987".

Publicité

Avec Geneviève Boisset et André Denis deux habitants de Suèvres et Raphael Pilleboue, adjoint au maire.
Un documentaire de Michel Pomarède, réalisé par Yvon Croizier. Archive INA : Hervé Evanno. Recherche et Documentation internet : Annelise Signoret. Collaboration : Suzanne Saint-Cast.

Pour aller plus loin...
Article de Julie Brafman paru dans Libération le 1er juillet 2018 : « Inconnue de l'A10 : "Cette affaire ne fait que commencer" » 
Cette affaire a marqué ma carrière et ma vie, déclare Georges Domergue, juge d’instruction à l’époque, au Parisien (14 juin 2018).
Le Fichier National Automatisé des Empreintes Génétiques, sur le site de la Police scientifique.
Votre prochaine Histoire particulière...

... à écouter les samedi 19 et dimanche 20 octobre à 13h30.

Références

L'équipe

Christine Bernard
Coordination
Daphné Abgrall
Collaboration