La maison du "17, chemin Lapujade" à Toulouse
La maison du "17, chemin Lapujade" à Toulouse
La maison du "17, chemin Lapujade" à Toulouse - Jean-François
La maison du "17, chemin Lapujade" à Toulouse - Jean-François
La maison du "17, chemin Lapujade" à Toulouse - Jean-François
Publicité
Résumé

C’est le destin d’une maison ouvrière, construite à l’aube du XXème siècle, situé au n°17 du chemin Lapujade dans le quartier Bonnefoy au nord de Toulouse, que nous allons raconter dans cette histoire bien particulière.

En savoir plus

76 mètres carrés devenus le QG de Louis Taudou, 18 ans, résistant, Franc-Tireur et Partisan Français des FFI en 1944 alors que se prépare dans le plus grand des secrets la libération de la ville Rose. Véritable planque, havre de paix fugace pour bon nombre de partisans, cette maison, véritable lieu de mémoire, est aujourd’hui condamnée à la démolition par un projet de jardin municipal. Alors, Christel, Jean-François et leurs trois enfants, les locataires du "17" depuis 2012, se battent pour protéger des bulldozers, ces mûrs chargés d’histoires et ce qui aurait dû devenir leur maison à eux. Mais à la mairie, on nous l’assure, il y aura bien une plaque. 

Épisode un : Le "17", "Maison-Secours"

Nous sommes dans le quartier populaire Bonnefoy, près de la gare Matabiau de Toulouse, traditionnellement peuplé de familles de cheminots qui s’y sont installées au milieu du 19ème siècle avec le développement du rail. Traversé par la RN 88, le quartier est un des axes principaux de l’agglomération toulousaine. Jouxtant les voies ferrées, l’étroit passage Lapujade renferme un des lieux de mémoire de cette ville. Une maison banale d’ouvriers de la SNCF du début du 20ème siècle, sans cachet ni fioriture, située au n° 17. C’est là qu’en 1944, le résistant socialiste Louis Taudou, FFI sous les ordres de Serge Ravanel, s’installe en accord avec les propriétaires, un couple de partisans cheminots. De là, Louis Taudou photographie, pour la résistance, l’activité de ces voies ferrées stratégiques, faisant de cette "bicoque" de 76 mètres carrés en forme de proue de bateau, son QG. Combien de résistants sont passés par le "17", résidence officielle d’une troupe d’artistes appelée la Tournée 17-13

Publicité

Archive INA : Le Colonel Berthier (14.11.1944, peu après la libération de Toulouse) raconte l’organisation de cette libération avec le Colonel Ravanel (reportage de Jean Calvel pour la RDF, extrait de "Archives politiques 1944").

3 min

C’est dans un recueil de souvenirs intitulé Libérer Toulouse, que Louis rédige et publie à compte d’auteur, au crépuscule de sa vie en 2000, qu’il raconte l’histoire du "17". Un lieu qui marque l’identité de Bonnefoy, un bout d’histoire populaire et celle de la libération de la ville. 

Couverture de l'ouvrage de Louis Taudou
Couverture de l'ouvrage de Louis Taudou
- Louis Taudou, 2000

Printemps 2012. La famille s’y installe en location sans que le propriétaire des lieux ne lui raconte le passé de cette maison. Et c’est par hasard qu’elle va découvrir le recueil de souvenirs de Louis Taudou précieusement consigné par Bernard, le fils de Louis, architecte à Paris. L’histoire du "17" y figure en bonne place.

Intervenants

Archives INA :  

  • Voyage du Maréchal Pétain à Toulouse (RTF20.08.1942)
  • Appel au sabotage des trains. Source inconnue, archive utilisée dans L’Histoire en Direct, Les FTP MOI : des étrangers dans la résistance (France Culture, 04.12.1989) 
  • Récits de la libération de Toulouse par Pierre Crénesse (RTF, 14.11.1944) 

Un documentaire d'Alain Lewkowicz, réalisé par Marie Plaçais. Prise de son, Anthony Thomasson ; mixage, Valérie Lavallart. Archives INA, Camille Vignaux. Avec la collaboration d'Annelise Signoret de la Bibliothèque de Radio France.

Lectures des textes (extraits) par Jacques Nicolas. Extraits de l'ouvrage de Louis Taudou, Libérer Toulouse, publié à compte d'auteur (11.04.2001).

Bibliographie

Archive INA : Entretien de Kathleen Evin avec l’écrivain Jean-Pierre Vernant à propos de la Résistance et du réseau de libération de Toulouse (extrait de "Éphémérides", France Inter, 06.02.2000)

3 min

Musiques :  Les Frères Jacques, Là-bas, au loin (Chanson marin) - Lys Gauty, Prière au vent du soir

Pour aller plus loin

À réécouter : "À Toulouse, il y a tout"

Demain, épisode deux : Le "17", un combat pour l’histoire, le présent et le futur 

Références

L'équipe

Christine Bernard
Coordination
Marie Plaçais
Réalisation
Sylvia Favre
Collaboration
Alain Lewkowicz
Production déléguée