Façade du "17, chemin Lapujade" à Toulouse
Façade du "17, chemin Lapujade" à Toulouse
Façade du "17, chemin Lapujade" à Toulouse - Jean-François
Façade du "17, chemin Lapujade" à Toulouse - Jean-François
Façade du "17, chemin Lapujade" à Toulouse - Jean-François
Publicité
Résumé

Le 15 novembre dernier, à 06h16, un message a été publié sur la page Facebook intitulée "17, chemin Lapujade". Un appel était lancé pour sauver la maison située à cette adresse dans le quartier Bonnefoy à Toulouse.

En savoir plus

Sauver le 17, chemin Lapujade, c'est sauver une maison avec ses habitant.es et une partie de la mémoire de la résistance toulousaine pendant la seconde guerre mondiale. Ainsi débutait le post rédigé par Christel, Jean-François et leurs trois enfants, Manuela (17 ans), Salomé (11 ans) et Charlélie (3 ans).

À peine sortis du confinement en mai 2020, ils apprennent que leur propriétaire veut vendre. La famille obtient un crédit de la banque et propose de racheter cette maison chargée d’histoire. Mais le 08 octobre, c’est la douche froide. La ville préempte la vente. Le "17" doit être détruit pour étendre un jardin voisin, le jardin Lapujade, qui entre dans le nouveau projet urbain Matabiau-Bonnefoy, un centre d’affaires flambant neuf, déclaré "d’utilité public" : 310 lots d’immeubles et de bâtiments ont déjà été rachetés par la marie et près de 32 ménages ont déjà dû quitter leur habitation. Depuis, la famille qui y habite met tout en œuvre pour sauver ce lieu de mémoire.

Publicité

Archive INA : Un habitant évoque le bras de fer entre le vaste projet immobilier de modernisation du quartier de la gare Matabiau (TESO) et l’âme des quartiers historiques impactés (France Inter, "C’est bientôt demain", 02.11.2019).

3 min

Épisode deux : Le "17", un combat pour l’histoire, le présent et le futur

Élus municipaux, départementaux, régionaux ou encore ceux de la Métropole mais également les associations de mémoires de la résistance comme le Musée de la Résistance et de la déportation de la Haute-Garonne sont alertés. Ils inondent les réseaux sociaux de messages de protestations. Le #17cheminlapujade fait déjà florès. Le pot de terre contre le pot de fer ? Car désormais, l’Histoire est mise en balance avec des intérêts uniquement économiques. C’est un devoir de mémoire de la conserver, elle ne peut pas se réduire à une plaque commémorative, explique la famille qui ne souhaite pas voir disparaître ces 76m2 d’Histoire. Une famille qui peut désormais compter sur le soutien de Jean-Jacques Mirassou, vice-président du Conseil Départemental et de Marie Piqué, vice-présidente du Conseil Régional en charge du logement. Situé dans le quartier où fût construite la première église du monde, consacrée à l’Immaculée Conception à la suite des apparitions de Lourdes, le "17" n’attend plus qu’un miracle pour être sauvé des démolisseurs de la mairie.

Le logo de la page Facebook du "17, chemin Lapujade", page à l'initiative de Christel, Jean-François et leurs trois enfants qui habitent dans cette maison.
Le logo de la page Facebook du "17, chemin Lapujade", page à l'initiative de Christel, Jean-François et leurs trois enfants qui habitent dans cette maison.
- Christel et Jean-François

Intervenants

  • Les locataires du "17, chemin Lapujade"
  • Jean-Jacques Mirassou, vice-président du Conseil départemental du canton de Toulouse 9
  • Agathe Roby, docteure en histoire médiévale, conseillère municipale à Toulouse
  • Jean-Baptiste De Scorraille, conseiller départemental de Toulouse 10, 21ème adjoint au maire de Toulouse

Un documentaire d'Alain Lewkowicz, réalisé par Marie Plaçais. Prise de son, Anthony Thomasson ; mixage, Valérie Lavallart. Archives INA, Camille Vignaux. Avec la collaboration d'Annelise Signoret de la Bibliothèque de Radio France.

Lectures des textes (extraits) par Jacques Nicolas. Extraits de l'ouvrage de Louis Taudou, Libérer Toulouse, publié à compte d'auteur (11.04.2001).

Bibliographie

Musique de fin : Verlaine, par Jean-Claude Yvon (musique de Charles Trenet - Paroles : Paul Verlaine, Orchestre Paul Normand, 1942).

Couverture de l'ouvrage de Louis Taudou
Couverture de l'ouvrage de Louis Taudou
- Louis Taudou (2000)

Pour aller plus loin

À réécouter : Festival "l'Histoire à venir" à Toulouse

Références

L'équipe

Christine Bernard
Coordination
Marie Plaçais
Réalisation
Sylvia Favre
Collaboration
Alain Lewkowicz
Production déléguée