Tombe du Lieutenant James Gerald Marshall Cornwall de la 4ème Grenadier Gards à Cahagnes
Tombe du Lieutenant James Gerald Marshall Cornwall de la 4ème Grenadier Gards à Cahagnes
Tombe du Lieutenant James Gerald Marshall Cornwall de la 4ème Grenadier Gards à Cahagnes ©Radio France - Julie Beressi
Tombe du Lieutenant James Gerald Marshall Cornwall de la 4ème Grenadier Gards à Cahagnes ©Radio France - Julie Beressi
Tombe du Lieutenant James Gerald Marshall Cornwall de la 4ème Grenadier Gards à Cahagnes ©Radio France - Julie Beressi
Publicité
Résumé

74 ans de solitude pour le Lieutenant James Gerald Marshall Cornwall de la 4ème Grenadier Gards

En savoir plus

30 juillet 1944. A peine trois semaines après son débarquement sur la plage normande de Gold près d’Arromanches, le Lieutenant James Gerald Marshall Cornwall de la 4ème Grenadier Gards meurt au champ d’honneur. Il n’a que 22 ans. Depuis, il repose seul, dans une tombe isolée à la lisière du petit bois de Mondans, le long de la départementale 54 entre Caumont-l’Eventé et Cahagnes dans le Calvados. Victime d’un sniper allemand au premier jour de l’opération « Bluecoat » lancée par Montgomery lors de la bataille de Normandie, le jeune Ecossais est inhumé sur le lieu de son dernier combat. Un petit bout de terre devenu cimetière, le plus petit du monde. 74 ans après le Lieutenant britannique y repose toujours. L’endroit a été sacralisé, entretenu à perpétuité par la municipalité et géré par la très officielle Commonwealth War Grave Commission. C’est l’histoire de ce lieu, ce petit bout de champ devenu intouchable, et de son unique « occupant » qui est racontée dans cette histoire particulière.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

1er épisode : Le good Lieutenant de Cahagnes

Depuis mai 2014, c’est Marcel Bonnevalle, 75 ans, qui est aux affaires à la mairie de Cahagnes, village libéré le 31 juillet 1944 par les Britanniques, un jour seulement après la mort de James Gerald Marshall Cornwall. L’histoire du jeune Lieutenant qui repose dans sa commune, monsieur le maire la connaît par cœur. Tout comme l’ensemble de ses administrés qui, chaque année, rendent hommage à « l’Anglais » dont l’histoire locale se transmet de génération en génération et est commémorée tous les 30 juillet. Devoir de mémoire oblige.

Publicité

La chanson "Les cimetières militaires" interprété par Pierre Louki en avril 1975 sur France Culture

2 min

Pour aller sur la tombe du Lieutenant Cornwall, en partant de Caumont-L’Éventé  prendre la route de Cahagnes, c’est à 1 km sur la droite. L’accès, dans un virage, mérite de la prudence et une grande attention. En partant de Cahagnes, prendre la direction de Caumont et parcourir environ 3 km. Le mémorial est sur la gauche.

Cimetière militaire près d'Arras géré par la Commonwealth War Graves Commission (CWGC)
Cimetière militaire près d'Arras géré par la Commonwealth War Graves Commission (CWGC)
© Radio France - Julie Beressi

2nd Episode : La grande famille de la Commonwealth War Graves Commission

Officiellement, c’est la CWGC, la Commonwealth War Grave Commission qui gère la tombe du matricule 255269, celui du Lieutenant James Gerald Marshall Cornwall comme celles des près de 3 000 cimetières britanniques que compte la France. Rares sont les occasions de franchir les murs de cette étrange bâtisse de la rue Angèle-Richard, à Beaurains, aux faux-airs de lieu de culte. C’est ici qu’est implanté le siège logistique mondial de la Commission créée en 1917. Sa mission ? Assurer l’entretien des sites abritant de par le monde les mémoriaux et sépultures rendant hommage au sacrifice des 1,7 million de soldats de l’ex-empire britannique victimes des deux guerres mondiales. De véritables jardins anglais. En Europe du nord, c’est Steve Arnold, l’horticulteur en chef qui veille à ce que les normes soient méticuleusement respectées.

Ombres de soldats anglais
Ombres de soldats anglais
© Radio France - Julie Beressi

Extrait des Nuits Magnétiques "Les autres champs d'honneur", le 27 février 1991 sur France Culture

4 min

Avec : Hugh Willaughby, neveu du Lieutenant. Sa mère était la sœur du lieutenant ; Olivier Viewiorka, historien spécialiste de l'histoire de la seconde guerre mondiale ; Marcel Bonnevalle, maire de Cahagnes ; Jean-Claude Dujardin, Claire Dujardin, Georges Lévêque, le père Potterie, 

Merci à l’association locale des anciens combattants : Steve Arnold, et les membres de CWGC, et Laurent Nicolle.

Pour aller plus loin :

Site de la Commonwealth War Graves Commission, sur lequel on peut rechercher les soldats par nom ou par lieu et consulter ces pages sur l’entretien des cimetières, stèles et jardins 

Histoire de la Commonwealth War Graves Commission. 

Pages sur l’Opération Bluecoat sur l’Encyclopédie du débarquement et de la bataille de Normandie. Ce site donne également la localisation de tous les cimetières militaires de Normandie.

Sur ce site consacré à la Percée du Bocage par l’armée britannique fin juillet 1944, on peut trouver un document (en anglais) sur les combats qui eurent lieu à Caumont-l’Eventé.

Dans les collections du Mémorial de Caen, on peut faire une recherche par lieu : ici, les photos prises dans le canton de Caumont-l’Eventé au moment de l’arrivée des troupes alliées.

30 juillet 1944, les pièges du bocage : Images de soldats sous les bombardements dans la région du Bocage, en ligne sur le site de l’INA.

Un documentaire d'Alain Lewkowicz réalisé par Julie Beressi. Mixage : Philippe Thibault. Archives INA : Anne Brulant. Documentation et recherche internet : Annelise Signoret. Collaboration : Némo Camus et Thibaut Téranian.

Prochaine étape de la collection été 2019 d'Une Histoire particulière...

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

... à écouter dimanche 04 août à 16h.

Références

L'équipe

Christine Bernard
Coordination
Julie Beressi
Réalisation
Alain Lewkowicz
Production déléguée