Article Paris Soir 04 septembre 1969
Article Paris Soir 04 septembre 1969 - Paris Soir Archives
Article Paris Soir 04 septembre 1969 - Paris Soir Archives
Article Paris Soir 04 septembre 1969 - Paris Soir Archives
Publicité

Une professeur de 32 ans et son élève de 16 ans. Une histoire d'amour qui finit mal sur fond de barricades de mai 68.

Le 1er septembre 1969, une professeure de lettres de 32 ans se suicide au gaz dans son appartement des quartiers nord de Marseille. Quelques mois plus tôt, Gabrielle Russier battait le pavé du côté du Vieux-Port au côté de Christian Rossi, un lycéen de 16 ans. Son jeune amant.

1er épisode : Mourir d'aimer

C'est une professeure de lettres brillante, promise à un poste à la faculté d'Aix. Il est son élève de seconde dans le lycée marseillais où elle enseigne. Gabrielle et Christian vont s'aimer au rythme des manifestations de mai, où l'on crie « Vivre c'est aimer ». Mais à l'automne 1968, la fête est bien finie. Les parents de Christian portent plainte pour détournement de mineur. Christian fugue et Gabrielle est jetée en prison. Suivra un acharnement judiciaire qui la conduira vers une lente descente aux enfers. Jean Cau se déchaîne dans Paris Match, dénonçant ses « allures lesbiennes » (Gabrielle portait les cheveux courts), et à travers elle « les pantalons serrés, la drogue et la pédérastie »... « Cela tient de San Antonio et de Racine, cela se terminera peut-être par un faits divers », écrit-elle alors depuis les Baumettes.

Publicité
Gabrielle Russier
Gabrielle Russier
- Valérie Nogues

Le combat de cette femme éprise de liberté cessera définitivement à la veille d'un nouveau procès, le 1er septembre 1969.

Ne m'en veuillez pas. je suis à bout de forces. Parce que la lucidité et la compréhension des choses et des êtres ne m'ont servi à rien. On me répète par les papiers que je reçois, que je suis coupable et j'en arrive à envier ceux qui le sont vraiment, qui rient dans la cour. Je ne pourrais plus jamais rire. On a fait une montagne avec rien. On me garde ici pour des faits très anciens nullement répréhensibles. Je n'arrête pas d'essayer de comprendre. Je tourne, je tourne dans ma tête les idées les plus noires. Je ne sais plus raisonner, réfléchir. J'ai peur pour les enfants. J'ai si peur. "Gabrielle Russier"

En 1971, son amant Christian Rossi livrera un unique témoignage: « Ce n'était pas du tout une passion. C'était de l'amour. La passion, ce n'est pas lucide. Or, c'était lucide. Les (deux ans) de souvenirs qu'elle m'a laissés, elle me les a laissés à moi, je n'ai pas à les raconter. Je les sens ».

Gabrielle Russier et son avocate à la cour d'appel d'Aix en Provence en juillet 1969
Gabrielle Russier et son avocate à la cour d'appel d'Aix en Provence en juillet 1969
© AFP - AFP

Avec Valérie Nogues, fille de Gabrielle Russier, Anne, ancienne élève de Gabrielle, Corinne Bouchoux et Claude Lelièvre, historiens et Mireille Cifali, professeure de sciences de l'éducation.

Archive INA : Nuits magnétiques : A la vie, à l’amour : « Que je t’aime ! », diff. 28/11/1996

2 min

Un documentaire de Stéphane Bonnefoi, réalisé par Véronique Samouiloff. Prises de son Sandrine Mallon et Nacer Moussaoui. Mixage : Catherine Derethe. Archives INA Viviane Lefèvre. Documentation d'actualité Corinne Chauvel et Estelle Ferrari.

Bibliographie 

* Gabrielle Russier, Lettres de prison, précédé de Pour Gabrielle de Raymond Jean, Ed. du Seuil

* Michel del Castillo, Les écrous de la haine. Vous avez tué Gabrielle Russier. Ed . Julliard

* Pierre Duschesne (pseudonyme de Jean-Patrick Manchette), Mourir d'aimer, Ed . Presses de la cité

* Claude Lelièvre, Les profs, l'école et la sexualité, Ed . Odile Jacob

* Mireille Cifali, Le lien éducatif, Ed . PUF

Pour aller plus loin : 

* Le blog de Jean-Claude Grosse qui s'est intéressé à l'histoire de Gabrielle Russier 

* Le lien vers le numéro des Cahiers de l'Egaré consacré à Gabrielle Russier 

* Le lien vers le texte d'Anne Riébel, ancienne élève de Gabrielle, et des lettres inédites de Gabrielle 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

L'équipe

Stéphane Bonnefoi
Production
Christine Bernard
Christine Bernard
Christine Bernard
Coordination