Marie-Françoise Avenel sur le plongeoir de la piscine de Granville
Marie-Françoise Avenel sur le plongeoir de la piscine de Granville
Marie-Françoise Avenel sur le plongeoir de la piscine de Granville - Charlotte Pouch
Marie-Françoise Avenel sur le plongeoir de la piscine de Granville - Charlotte Pouch
Marie-Françoise Avenel sur le plongeoir de la piscine de Granville - Charlotte Pouch
Publicité
Résumé

Elles ont 72, 80 ou même 85 ans et elles nagent pour le plaisir mais surtout pour préparer des compétitions. La natation est l’un des seuls sports qui permet d’effectuer une longue carrière et jusqu’à plus de 100 ans.

En savoir plus

A 72 ans Marie-Françoise se jette toujours à l’eau, pour le plaisir et pour préparer les compétitions, Elle possède 89 performances et des dizaines de médailles en or et en bronze. La natation est l’un des seuls sports qui permet d’effectuer une longue carrière et jusqu’à plus de 100 ans. Marie-Françoise est une championne de natation chez les « Maîtres » nageuses et nageurs amateurs de plus de 70 ans. Les adversaires qu’elles rencontrent deux fois par an lors des championnats de France partagent certes la passion du plongeon, du crawl délié mais surtout le souci de garder une merveilleuse vitalité, conserver une autonomie, vieillir mieux. Mifa et ses adversaires partagent le gout de la performance. 

Diplôme de natation de la grand mère de Charlotte Pouch
Diplôme de natation de la grand mère de Charlotte Pouch
- Charlotte Pouch

Elles nagent dans leurs souvenirs, et font revivre un lac, une rivière de leur enfance, une piscine, une mère ou un père qui a légué la passion de la nage.

Publicité

1er épisode : Pas d'âge pour la nage.

Marie Françoise Avenel dit « Mifa » - famille en verlan - est devenue une nageuse compétitrice tardivement. Depuis 30 ans, elle est licenciée au club de Granville, crée par son père sous le nom d’Espérance Vaillante Granville. 

Je vis à Annecy mais je tiens à nager sous les couleurs normandes, une manière pour moi de penser à papa. 

Marie-Françoise et son père Max, les champions des Maîtres
Marie-Françoise et son père Max, les champions des Maîtres
- Charlotte Pouch

Mifa nage tous les jours, ses entraînements sont sa fierté pour se préparer à la compétition des Maîtres, ici à Dunkerque, où elle concoure dans la catégorie C10, née en 1947. 

Archives Ina : Reportage de Micheline Sandrel sur une leçon de natation donné à un enfant sur la plage de Villers sur Mer, interview du maître-nageur (Actualités de Villers sur Mer du 11/11/1952)

2 min

Certaines nageuses sont compétitrices dans l’âme, moi je fais les compets, mais ce que je trouve formidable à notre âge c’est que nous sommes chacun dans son petit coin en France et deux fois par an on se retrouve pour nager.

Mifa retrouve dans le bassin de Dunkerque ses adversaires Colette, Régine, Monique. Elles se préparent à affronter une longue épreuve : le 1 500 mètres nage libre.  

Record de France des Maîtres de Marie-Françoise en 800 mètres nage libre dames
Record de France des Maîtres de Marie-Françoise en 800 mètres nage libre dames
- Charlotte Pouch

De la chambre d’appel, au plongeoir en passant sous les douches jusqu’au podium, Mifa partage sa course, concentrée, émue et pleine de joie.

Archives INA : Jean-Pierre Enard donne une définition versifiée du mot « nager » dans Les Décraqués des Papous dans la tête (Panorama du 07/01/1986)

1 min

Ses adversaires sont aussi ses copines de nage. Au vestiaire elles commentent leurs courses, le goût de la nage, les épreuves de la vie du corps qui porte les traces du temps. 

Nager c’est m’accepter en tant que femme, j’ai la peau qui vieillit, le corps qui se déforme, alors nager c’est une belle ligne de conduite et j’ai toujours le souci du style que j’essaie d’améliorer. 

Avec Marie-Françoise Avenel, Monique Verney, Colette Letonnelier, Régine Richer, nageuses.

Un documentaire de Charlotte Pouch, réalisé par Anna Szmuc. Prise de son : Sandrine Mallon. Mixage : Eric Boisset. Archive INA : Haude Vassent. Documentation et recherche internet : Annelise Signoret. Collaboration Juliette Testa.

Remerciements à la librairie des éditeurs associés.

Bibliographie : 

Se jeter à l’eau de Geneviève Casterman – Esperluète éditions.

Filmographie : 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour aller plus loin : 

Les filles de l’eau. Une histoire des femmes et de la natation en France (1905-1939), thèse de doctorat d'Anne Velez en histoire contemporaine sous la direction de Christine Bard, Université d’Angers, 2010

Natation pour tous : le site de tous les nageurs

Toute l’actualité de la rubrique « maîtres » de la Fédération Française de Natation

En savoir plus : Se jeter à l'eau
Références

L'équipe

Charlotte Pouch
Production déléguée
Christine Bernard
Coordination
Pascaline Bonnet
Collaboration
Anna Szmuc
Réalisation