Après 2 mois dans le gouffre de Scarasson, Michel Siffre est hissé à la surface (17.09.1962)
Après 2 mois dans le gouffre de Scarasson, Michel Siffre est hissé à la surface (17.09.1962)
Après 2 mois dans le gouffre de Scarasson, Michel Siffre est hissé à la surface (17.09.1962) ©AFP
Après 2 mois dans le gouffre de Scarasson, Michel Siffre est hissé à la surface (17.09.1962) ©AFP
Après 2 mois dans le gouffre de Scarasson, Michel Siffre est hissé à la surface (17.09.1962) ©AFP
Publicité
Résumé

En surface, l'un des CRS a commencé à dessiner un graphique des cycles nycthéméraux du géologue. On y lit une remarquable régularité entre deux réveils. Quand Michel Siffre veille d'avantage, ses nuits sont plus courtes.

En savoir plus

L'ensemble du cycle a une durée très régulière de 24 h 30. Une horloge interne régle la durée du cycle veille/sommeil de Michel Siffre ! Bientôt, Russes et Américains enfermeront leurs cobayes dans des bunkers, confirmant, dans des conditions scientifiques rigoureuses, les conclusions du jeune géologue niçois.

Pendant 10 ans, Michel Siffre se passionne pour cette science découverte au fond du gouffre : il organise d'autres campagnes dont il n'est plus le cobaye, étudiant le sommeil paradoxal et la durée des rêves, toujours soutenu par l'armée, première "cliente" de ses résultats.

Publicité

En 1972, au Texas, il descend pour six mois dans une grotte tout confort, dormant dans une pièce à 20°, mangeant les rations lyophilisées du programme Apollo 16. Il s'endette lourdement, misant sur les retombées médiatiques. À la sortie, la prise d'otages aux Jeux olympiques de Munich lui vole la vedette.

En 1999, quand il entend qu’à 78 ans l’ancien astronaute devenu sénateur John Glenn repart sur la navette, il a une idée : il décide d'étudier l'action du vieillissement sur les rythmes biologiques. Cette fois, il peut se fier à son horloge interne. La grotte de Clamouse qui l’accueille a l'électricité. La NASA a prêté du matériel. Bardé d'électrodes, il lit Les Trois Mousquetaires. Quelques mois plus tard, il change de millénaire le 4 janvier 2000, seul, à 60 ans, dans le silence d'une grotte de l'Hérault. Depuis le 30 novembre 1999, privé de montre, en isolement temporel, il évalue lui-même la durée de ses "jours" et de ses "nuits". Quatre jours d'erreur en un mois : il se trompe finalement ; la durée de ses journées est comme en 1963 : 24h et 30 minutes. Il connaît enfin son horloge interne !

Michel Siffre, après 2 mois sous terre, au micro de Robert Sadoul (RTF, 17.09.1962)

2 min

Aujourd’hui, il habite dans un appartement niçois, rempli comme une grotte des souvenirs de ses voyages au centre de la terre.

Pour en parler

  • Michel Siffre, géologue, spéléologue
  • Brigitte Godard, médecin des astronautes à l’Agence spatiale européenne
  • Sylvie Royant-Parola, psychiatre, spécialiste du sommeil
  • Le médecin en chef Bastien à l’Institut de recherche biomédicale des armées (Irba)
  • Christian Clot, explorateur et organisateur de la mission Deep Time

Bibliographie sélective

Film : L’exilé du temps (Les Films de l'Aqueduc, 2016), un court-métrage d'Isabelle Putod

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Musique

  • Domenico Solazzo's PaNoPTiCoN, Live @ Biouel Barge
  • Sylvain van Iniitu, Sylvain van Iniitu ~plays Django Reinhardt

Générique

Un documentaire de Michel Pomarède, réalisé par Jean-Philippe Navarre. Documentation Ina, Sophie Henocq, Marie-Sophie Guillet de la Brosse et Christelle Rousseau. Avec la collaboration d'Annelise Signoret de la Bibliothèque de Radio France. Page web, Sylvia Favre.

Un Américain enfermé dans une capsule expérimentale (Inter actualités, 17.03.1963)

2 min

Pour en savoir plus

À réécouter : Comment Michel Jouvet a-t-il découvert le sommeil paradoxal ?

Références

L'équipe

Christine Bernard
Coordination
Michel Pomarède
Production déléguée
Sylvia Favre
Collaboration