Herschel Grynszpan après son arrestation en novembre 1938, à Paris.
Herschel Grynszpan après son arrestation en novembre 1938, à Paris. ©Getty - Photo by Central Press/Getty Images
Herschel Grynszpan après son arrestation en novembre 1938, à Paris. ©Getty - Photo by Central Press/Getty Images
Herschel Grynszpan après son arrestation en novembre 1938, à Paris. ©Getty - Photo by Central Press/Getty Images
Publicité

Paris, Ambassade d'Allemagne, 07 novembre 1938, 09h35 : Herschel Grynszpan, jeune juif polonais de 17 ans originaire d'Hanovre, tue de cinq coups de revolver le diplomate Ernst vom Rath. En représailles, le gouvernement nazi déclenche sur tout le territoire allemand l'effroyable "nuit de cristal".

07 novembre 1938 au matin, Herschel Grynszpan vient d’abattre le troisième secrétaire de l’Ambassade allemande à Paris. Le diplomate s'appelle Ernst vom Rath et a 29 ans. Blessé à mort, il meurt deux jours après. Dans la nuit qui suit, en Allemagne, l'attentat va servir de prétexte à l'arrestation de 30 000 juifs, à l'incendie de 250 synagogues, aux pillages de 7 500 magasins dont les vitrines brisées laisseront le nom de "nuit de cristal". Ce pogrom fera également près de 100 morts. Pour les nazis, c'est la colère du peuple qui s'est exprimée !

L'Eberswalde synagogue, à Berlin, incendiée pendant "la nuit de cristal" (09-10 novembre 1938)
L'Eberswalde synagogue, à Berlin, incendiée pendant "la nuit de cristal" (09-10 novembre 1938)
© Getty - Photo by: Universal History Archive/Universal Images Group via Getty Images)

Qui est Herschel Grynspan, l’homme qui a provoqué involontairement cette nuit sanglante ?

C'est un jeune juif polonais né à Hanovre en 1921 et réfugié à Paris. Il a 17 ans, paraît assez turbulent et sort beaucoup. Il n'a plus de papiers valables. Il est passé par la Belgique avant son installation provisoire en France chez son oncle et sa tante. Son but ultime : rejoindre la Palestine ! Après son crime, Herschel Grynszpan est immédiatement arrêté par la police française. Il justifie son acte par le désir d'attirer l'opinion publique sur le sort tragique de sa famille. Car chassée d'Allemagne, sa famille juive polonaise installée dans ce pays depuis 20 ans est aussi refusée par la Pologne et devient de ce fait apatride. Pour Grynszpan qui ne peut le supporter, ce crime est un acte vengeur contre les nazis antisémites !

Publicité

À Paris, Herschel est emprisonné à Fresnes. Au plus haut niveau de l'État, les projets de conquêtes allemandes et les menaces de guerre inquiètent le gouvernement Daladier qui a succédé au Front Populaire. Les autorités françaises qui craignent la colère d'Hitler font profil bas et maintiennent Herschel en prison le plus longtemps possible. Pas question de procès pour le moment. Et de fâcher le voisin germain !
De son côté, aidé par le congrès juif mondial et la journaliste américaine Dorothy Thompson du New York Herald Tribune, Grynszpan reçoit comme avocat le brillant et célèbre Vincent de Moro-Giafferri. Une chance pour le jeune prisonnier de 17 ans. Son attente derrière les barreaux ne fait pourtant que commencer...

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour en parler

  • Corinne Chaponnière (journaliste et écrivaine) autrice du livre Les quatre coups de la nuit de cristal consacré à l’affaire Grynszpan
  • John Zalane, arrière-cousin belge d'Herschel Grynszpan
  • Joël Calmettes, cinéaste et documentariste, réalisateur du docu-fiction Livrez nous Grynszpan, écrit par Robert Badinter
  • Johann Chapoutot , universitaire et chercheur à la Sorbonne, spécialiste de l'Allemagne et du nazisme, auteur de La loi du sang. Penser et agir en nazi
  • Morgan Poggioli, historien du syndicalisme français durant l'entre-deux-guerres, auteur du roman Je m'appelle Herschel Grynszpan
Couverture de l'ouvrage de Corinne Chaponnière, "Les quatre coups de la nuit de cristal"
Couverture de l'ouvrage de Corinne Chaponnière, "Les quatre coups de la nuit de cristal"
- Albin Michel (2015)

Bibliographie et filmographie sélectives

Prudence Castelot lit la carte postale de Berta envoyée à Herschel Grynszpan qui provoque le geste meurtrier de son frère.

Archive Ina : Intervention de Robert Badinter à la radio en 2008

Herschel Grynszpan, au commissariat des Invalides et de l'Ecole Militaire à Paris après son arrestation pour le meurtre d'Ernest vom Rath (07.11.1938)
Herschel Grynszpan, au commissariat des Invalides et de l'Ecole Militaire à Paris après son arrestation pour le meurtre d'Ernest vom Rath (07.11.1938)
© Getty - Photo by ullstein bild/ullstein bild via Getty Images

Générique

Un documentaire de Dominique Prusak, réalisé par François Teste. Archives Ina, Ingrid Anne Lecointe. Avec la collaboration d'Annelise Signoret de la Bibliothèque de Radio France. Attachée de production et page web, Sylvia Favre-Steyaert.

Dans "2000 ans d'histoire", "La nuit de Cristal" (France Inter, 10.11.2008)

1 min

Pour aller plus loin

L'équipe