Une Savoyarde dans la ruée vers l’or : épisode 1/2 du podcast On l’appelait Marie Pantalon

Gravure du XIXème siècle représentant Marie Suize (1824-1892) surnommée Marie Pantalon
Gravure du XIXème siècle représentant Marie Suize (1824-1892) surnommée Marie Pantalon - Amador County Archives
Gravure du XIXème siècle représentant Marie Suize (1824-1892) surnommée Marie Pantalon - Amador County Archives
Gravure du XIXème siècle représentant Marie Suize (1824-1892) surnommée Marie Pantalon - Amador County Archives
Publicité

Une jeune Savoyarde part tenter sa chance en Californie, en pleine ruée vers l’or. Marie Suize s’impose dans un univers d’hommes, une activité difficile et dangereuse. Seule femme à porter le pantalon, elle se taille une réputation.

Née en 1824, Marie Suize a grandi dans une famille nombreuse dans les montagnes avant de rejoindre le bourg de Thônes, en Haute-Savoie. Son père est boucher puis ouvre une taverne qu’il transforme en auberge. Comme certains de ses frères et de nombreux autres Savoyards, elle s’installe à Paris, où elle est domestique dans une famille bourgeoise. Mais un grand malheur, comme elle le nomme elle-même, provoque la rupture de cet emploi et Marie se retrouve à vivre dans la rue, sans le sou. Ce mystérieux événement va en tout cas conditionner son rapport aux hommes et à sa féminité. Recueillie par une dame qui la croise sous le Pont-Neuf, elle se voit confier un emploi de vendeuse de journaux à la criée. C’est en les lisant qu’elle entend parler de la ruée vers l’or en Californie, déclenchée sur les terres de Johann Sutter, un immigré suisse, longtemps considéré comme un héros national mais esclavagiste d’Amérindiens. C’est non loin de son ranch que fut trouvée la première pépite d’or. Marie décide de partir tenter sa chance en 1850, à l’âge de 26 ans.

Acte de naissance de Marie Suize daté du 14 juillet 1824, en bas de page (Archives départementales de Haute-Savoie, cote 4 E 1748)
Acte de naissance de Marie Suize daté du 14 juillet 1824, en bas de page (Archives départementales de Haute-Savoie, cote 4 E 1748)
- Archives départementales de Haute-Savoie

Sur le bateau qui part du Havre, la Savoyarde se fait passer pour un jeune homme et elle paie le billet à un ami pour ne pas être seule. Au bout de cinq longs mois, elle arrive enfin à San Francisco, ville en pleine expansion. Mais la vie légère qu’y mènent de nombreuses Françaises ne l’intéresse pas. Elle part donc à l’intérieur des terres et s’arrête dans le village de Jackson, surgi du néant au début de la ruée vers l’or. Elle fait la connaissance d’André Douet, un homme d’affaires charentais, qui lui prête de l’argent pour acquérir une concession. Les rares femmes sur place sont bonnes à tout faire, blanchisseuses ou cuisinières. Pic et pelle à la main, Marie, elle, se mêle aux hommes et devient prospectrice d’or, signe des accords et dirige une équipe. Femme de caractère, célibataire et "bâtie comme un marin", elle n’hésite pas à avoir recours au révolver, si nécessaire. La presse de l’époque relate ses coups d’éclat. Elle est aussi la seule femme à porter le pantalon, ce qui lui a valu tout naturellement le surnom de "Marie Pantalon". La richesse et la notoriété sont au rendez-vous… le début des ennuis aussi.

Publicité

Pour en parler

Remerciements : Archives départementales de Haute-Savoie, Archives départementales de Seine-Maritime, Amador County Archives, l’association Les Amis du Val de Thônes, Kimberly Wooten, Susan Butruille

Registre du bateau Le Ferrière sur lequel François Jacquard et Marie Suize se font enregistrer (n° 64 et 65) pour faire le voyage du Havre jusqu’à San Francisco
Registre du bateau Le Ferrière sur lequel François Jacquard et Marie Suize se font enregistrer (n° 64 et 65) pour faire le voyage du Havre jusqu’à San Francisco
- Archives départementales de Seine-Maritime, cote 6 P6/161, rôle 499

Bibliographie sélective

  • Claudine Chalmers, L'Aventure française à San Francisco pendant la ruée vers l'or, 1848-1854 (A.N.R.T, 1992)
  • Eric J Costa, Old vines : A History of Winegrowing in Amador County (Cenotto Publications, 1994)
  • Susan G. Butruille, Women's voices from the Mother Lode : Tales from the California Gold Rush (Tamarack Books, 1998)
  • Annick Foucrier, Le rêve californien. Migrants français sur la côte Pacifique (XVIIIe-XXe siècles) (Belin, 1999)
  • Jean-Marie Jeudy, Femmes et rebelles : du XVème et XXIème siècles en Savoie (En train de lire, 2007)
  • Kimberly Wooten et R. Scott Baxter, Shenandoah Valley and Amador Wine Country (Arcada Publishing, 2008)
  • Monique Fillion, Des lieux, des Hommes, des histoires... : des nouvelles de Marie Suize alias Marie Pantalon (Collectif des Amis du Val de Thônes, n° 31, 2015)
  • An American Genocide : the United States and the California Indian Catastrophe, 1846-1873 (Yale University Press, 2016)

Musique

  • Alpen glockenspiel (musique traditionnelle du Tyrol) interprété par J.C. Ollier Urfer
  • Danze piemontesi opus 31 n°1 composé par Leone SinigaliaI et interprété par Alessio Bidoli et Bruno Canino
  • BOF de Lucky Luke, Daisy Town composée par Claude Bolling et interprétée par Claude Bolling et son orchestre
  • Sérénade opus 30 pour flûte traversière, harpe et trio à cordes composée par Albert Roussel et interprétée par le Quatuor Schönberg
  • A spiral composé par David Shea et interprété par Dave Douglas / David Shea / Jim Pugliese
  • The day of 49 interprété par English Logan
  • Jouer de la guitare folk disponible sur un disque de bruitages intitulé Western Town produit par Bill Burtis
  • Ruben's train extrait de la BOF de Délivrance interprétée par Eric Weissberg

Dans "Histoires possibles et impossibles", Robert Arnaut nous propose une évocation de Calamity Jane, femme exceptionnelle qui a participé à la ruée vers l'Ouest (France Inter, 01.02.2004)

2 min

Archives INA

La merveilleuse histoire du général Johann August Sutter, émission Les lundis de Paris (RDF/RTF, 1951)
Relier l'est à l'ouest, émission Nuits magnétiques (France Culture, 1980)

Autres archives diffusées

Chaîne YouTube Passion Animale et végétale
Chaîne YouTube Guy Jones History Project

Traduction des interviews américaines, Bertrand Richard
Avec la voix d’ Olivier Martinaud

Affiche française de 1849, encourageant à émigrer vers la Californie pour tenter l’aventure de la ruée vers l’or
Affiche française de 1849, encourageant à émigrer vers la Californie pour tenter l’aventure de la ruée vers l’or
- Bibliothèque nationale de France

Générique

Un documentaire de Philippe Roizès, réalisé par Séverine Cassar. Archives INA, Anne Delaveau. Prise de son, Selim Gheribi, Delphine Baudet, Louis Deloncle et Audrey Guelil. Mixage, Eric Boisset. Avec la collaboration d'Annelise Signoret de la Bibliothèque de Radio France. Attachée de production et pages web, Sylvia Favre-Steyaert.

Pour aller plus loin

L'équipe