Xavier Fortin, qui comparait pour "soustraction d'enfant par ascendant", attend le début de son procès au tribunal correctionnel de Draguignan, le 17 mars 2009
Xavier Fortin, qui comparait pour "soustraction d'enfant par ascendant", attend le début de son procès au tribunal correctionnel de Draguignan, le 17 mars 2009
 Xavier Fortin, qui comparait pour "soustraction d'enfant par ascendant", attend le début de son procès au tribunal correctionnel de Draguignan, le 17 mars 2009 ©AFP - STEPHANE DANNA / AFP
Xavier Fortin, qui comparait pour "soustraction d'enfant par ascendant", attend le début de son procès au tribunal correctionnel de Draguignan, le 17 mars 2009 ©AFP - STEPHANE DANNA / AFP
Xavier Fortin, qui comparait pour "soustraction d'enfant par ascendant", attend le début de son procès au tribunal correctionnel de Draguignan, le 17 mars 2009 ©AFP - STEPHANE DANNA / AFP
Publicité
Résumé

Shahi Yena et Okwari avaient respectivement 6 et 7 ans lorsqu'un matin de décembre 1997, leur père Xavier Fortin, qui en avait la garde partagée, ne les a pas ramenés à leur mère. Histoire d'une séparation et de 11 ans de clandestinité.

En savoir plus

Campant dans les forêts du Gers, de l’Ardèche, de la Haute-Garonne, du Vaucluse et des Cévennes, Shahi Yena et Okwari ont habité dans des roulottes, des fermes communautaires, des appartements provisoires pour se cacher. Pendant ce temps-là, leur mère, Catherine Martin les cherchait. Cette cavale a pris fin en 2009_._ Le père a été condamné à deux ans de prison dont 22 mois avec sursis pour soustraction de mineur. Cette vie entre parenthèse a fait l’objet d’un film de Cédric Kahn en 2014, intitulé « Vie sauvage ».  Dix ans après la fin de cette aventure, les fils ont grandi et sont devenus adultes. S’ils préfèrent rester silencieux accusant un peu trop facilement les médias de les avoir manipulés, leur père et leur mère se racontent. Chacun de leur côté.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

1er épisode : Xavier Fortin , père liberté

Il est toujours proche de la nature et des animaux. Quelque part dans le Var, au milieu des chiens et des chèvres, Xavier Fortin s’occupe d’une ferme écologique itinérante. Il intervient lors de fêtes de village mais aussi auprès de personnes âgées ou handicapées. Shahi Yena et Okwari sont souvent à ses côtés même s’ils ont développé leurs propres activités. Quand il revient sur le passé, c’est avec la conscience d’un père qui a fait le bon choix pour venir en aide à ses fils, en privilégiant la liberté et la clandestinité aux normes de la société. Il a aujourd’hui une fille en bas âge Ohieysa qu’il scolarise dans le village du coin alors que pendant les années d’itinérance, l’école était buissonnière et le prof c’était lui. Il ne vit plus dans une caravane mais dans un appartement. Comme si le système l’avait rattrapé…

Publicité

Avec Xavier Fortin, auteur de « Hors système, 11 ans sous l’étoile de la liberté » chez Jean-Claude Lattès

Un documentaire de Michel Pomarède. Réalisation Anna Szmuc. Prise de son : Ivan Turk, François Rivalan. Archives INA : Viviane Lefèvre. Documentation et recherche internet : Annelise Signoret. Collaboration Suzanne Saint-Cast.

Maison de Xavier Fortin à Massat où il vivait avec ses deux fils, 3 février 2009
Maison de Xavier Fortin à Massat où il vivait avec ses deux fils, 3 février 2009
© AFP - REMY GABALDA/AFP

Pour aller plus loin ...