Constance Dollé, dans "Girls and boys", Théâtre du Petit Saint-Martin, 2019.
Constance Dollé, dans "Girls and boys", Théâtre du Petit Saint-Martin, 2019.
Constance Dollé, dans "Girls and boys", Théâtre du Petit Saint-Martin, 2019.  - Crédit Pascal Victor
Constance Dollé, dans "Girls and boys", Théâtre du Petit Saint-Martin, 2019. - Crédit Pascal Victor
Constance Dollé, dans "Girls and boys", Théâtre du Petit Saint-Martin, 2019. - Crédit Pascal Victor
Publicité
Résumé

Une saison au théâtre reçoit la comédienne Constance Dollé à l'occasion de la création de "Girls and Boys" de Dennis Kelly.

avec :

Constance Dollé.

En savoir plus

Parmi les thèmes que le théâtre ose affronter et regarder les yeux dans les yeux en ne sourcillant pas, il en est un que les sociétés observent, pour leur part, avec un effroi sans égal. Car les mots manquent aux hommes pour nommer l’innommable. Et il est impossible de conceptualiser ce qui échappe radicalement à la raison.

Il faut avoir la force de mettre au monde ses propres désirs. Constance Dollé

Publicité

Pourtant le théâtre, lui, dit ce qui doit être dit. Et non seulement il dit, mais il organise le drame, il fomente le pire, le prépare, le met en scène et l’accomplit.

Dans la mise en scène, il y a une volonté de prévenir le spectateur, de le protéger afin de ne pas recevoir l'histoire avec la violence qu'elle requiert. Constance Dollé

De Shakespeare à Sénèque, d’Euripide à Racine, de Ibsen à Edward Bond, l’infanticide est cet abîme dans lequel nous basculent les pièces de théâtre.

Constance Dollé dans "Girls and boys" de Denis Kelly, Théâtre du Petit Saint-Martin, 2019.
Constance Dollé dans "Girls and boys" de Denis Kelly, Théâtre du Petit Saint-Martin, 2019.
- Crédit Pascal Victor

Girls and Boys, de l’auteur britannique contemporain Dennis Kelly s’inscrit dans cette funeste lignée. Et Constance Dollé qui interprète le spectacle au Théâtre le Petit Saint Martin à Paris assume, sans frémir, le récit de la mise à mort, par leur père, d’une fillette et de son petit frère. 

Nous autres acteurs avons la responsabilité d'être des passeurs et ne pas tomber dans la complaisance, car comme le dit très justement Dennis Kelly, cette histoire ne nous est pas arrivée à nous. Constance Dollé

C’est donc avec Constance Dollé et à sa lettre I, comme Infanticide que nous ouvrons aujourd’hui notre encyclopédie vivante du théâtre.

Constance Dollé dans "Girls and boys" de Dennis Kelly au Théâtre du Petit Saint-Martin, 2019.
Constance Dollé dans "Girls and boys" de Dennis Kelly au Théâtre du Petit Saint-Martin, 2019.
- Crédit Pascal Victor

>>> SCÈNE NATIONALE : 

COUP DE FIL EN FIN D'ÉMISSION À FLORENCE FAIVRE, DIRECTRICE DE LA SCÈNE NATIONALE DE LA ROCHE SUR YON, LE GRAND R.

>>> A VOIR :

Girls and boys, texte de Dennis Kelly, mise en scène de Mélanie Leray au Théâtre du Petit Saint-Martin (Paris) jusqu'au 09/03/2019. 

Références

L'équipe

Joëlle Gayot
Production
Vanessa Nadjar
Réalisation
Chouchane Djergaian
Collaboration