"Cosi fan Tutte" de Mozart, mise en scène Christophe Honoré, création lumières Dominique Bruguière
"Cosi fan Tutte" de Mozart, mise en scène Christophe Honoré, création lumières Dominique Bruguière - Pascal Victor
"Cosi fan Tutte" de Mozart, mise en scène Christophe Honoré, création lumières Dominique Bruguière - Pascal Victor
"Cosi fan Tutte" de Mozart, mise en scène Christophe Honoré, création lumières Dominique Bruguière - Pascal Victor
Publicité

A l'occasion de la publication ce mois-ci d'un très bel essai sur la lumière au théâtre, nous parlons éclairage. L'auteure, créatrice lumières qui a illuminé plus d'une scène, nous parle de son métier ; un comédien témoigne. Pleins feux sur l'expérience de nos invités, de chaque côté du plateau.

Avec
  • Dominique Bruguière créatrice lumières pour le théâtre

Avec Dominique Bruguière, créatrice lumières, elle a notamment beaucoup travaillé avec Claude Régy, Patrice Chéreau, Luc Bondy... Elle publie l’essai Penser la lumière (éditions Actes Sud, septembre 2017), issu d'entretiens avec Chantal Hurault ; avec Emmanuel Noblet, qui met en scène et joue seul en scène Réparer les vivants de Maylis de Kerangal, actuellement à l’affiche du Théâtre du Petit Saint-Martin (Paris). Ils évoquent leur expérience respective de la lumière au plateau, telle qu’elle se pense et se fabrique pour le spectacle.

La lumière est une écriture, mais aussi une interprétation, car j'y investis ma sensibilité : l'on y fait circuler nos propres émotions, mais aussi celles des autres -- Dominique Bruguière

Publicité

J'aime les lumières qui font la part belle à l'obscurité -- Emmanuel Noblet ; Le noir est un espace de possible lumière intérieure... C'est la possibilité pour le spectateur de tout imaginer -- Dominuque Bruguière

Des archives sonores nous font entendre les voix de metteurs en scène avec lesquels elle a travaillé ou travaille encore... Quant à Emmanuel Noblet, il nous livre son regard d'acteur sur cet ingrédient indisendable au théâtre qu'est la lumière...

"Le Temps et la chambre" de Botho Strauss, mise en scène Patrice Chéreau, création lumières Dominique Bruguière
"Le Temps et la chambre" de Botho Strauss, mise en scène Patrice Chéreau, création lumières Dominique Bruguière
- Ros Ribas

La lumière est une architecture. Bien avant que le décor de théâtre soit construit, je dois le digérer, pour y inclure la lumière -- Dominique Bruguière

La lumière met l'acteur "à température". Une répétition dans une salle éclairée au néon met l'acteur en danger ou en valeur selon l'espace : la lumière est un vrai partenaire de jeu -- Emmanuel Noblet

L'équipe

Joëlle Gayot
Production
Inès Dupeyron
Collaboration
Vanessa Nadjar
Réalisation