Audre Lorde 1983 ©Getty - Robert Alexander
Audre Lorde 1983 ©Getty - Robert Alexander
Audre Lorde 1983 ©Getty - Robert Alexander
Publicité
Résumé

Poète noire, féministe, lesbienne, mère, guerrière, Audre Lorde n'a cessé de combattre, dans sa vie, et à travers ses textes, le racisme, le sexisme, l'homophobie et toutes formes d'injustices sociales.

avec :

Françoise Vergès (politiste, présidente du collectif « Décoloniser les arts »), Claudine Raynaud (professeure émérite d’études américaines à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 et membre d’EMMA), Rina Nissim (éditrice.), Gloria I.Joseph (compagne d'Audre Lorde.), Magali Calise (traductrice.), Alexis de Veaux (biographe.), Gerty Dambury (dramaturge, metteuse en scène, romancière et poétesse française).

En savoir plus

Née à Harlem, fille d'immigrés des Caraïbes, Audre Lorde refuse d'être réduite au silence. Toute sa vie, elle encourage les femmes à "transformer le silence en parole et en acte", à puiser au cœur de leurs expériences, de leurs émotions les plus profondes, pour les sublimer grâce à l'écriture.
Pour elle, "la poésie n'est pas un luxe, c'est une nécessité vitale" et "le départ de toute action". Ouvrant ses séances de lectures publiques en lançant "je vous parle en tant que poète, noire, féministe, lesbienne, mère, guerrière, professeure et survivante du cancer", Audre Lorde aimait affirmer ses identités multiples. Elle encourageait ainsi son public à reconnaître les différences et à les utiliser comme "des forces de changement". Dénonçant la hiérarchisation des multiples formes d'oppression, elle prône un féminisme qui lutte à la fois contre le racisme, le sexisme, les différences de classe, et l'homophobie.

"Nos silences ne nous protégeront pas." Audre Lorde

Publicité

Les écrits et les discours puissants d'Audre Lorde ont défini et inspiré les féministes américaines, lesbiennes, afro-américaines des années soixante-dix et quatre-vingt. Bibliothécaire puis professeure de littérature anglaise, elle publiera quinze volumes de poésie, un roman, Zami, qu'elle décrira comme une "biomythographie", et plusieurs volumes d'essais.

En 1991, elle est nommée poète de l'État de New York. Peu connue en France, elle reste, aux Etats-Unis, une des icônes les plus célèbres du mouvement féministe de la deuxième vague. Sa prose et sa poésie, ont été de véritables catalyseurs pour les mouvements auxquels elle a appartenu : les artistes noirs, le mouvement de libération des femmes et des homosexuels et le mouvement pour les droits civiques.

"On ne détruit pas la maison du maître avec les outils du maître.Audre Lorde

Durant quatorze ans, elle vivra avec un cancer du sein, en combattante, restant politiquement et artistiquement active.
Avant sa mort, au cours d'une cérémonie de baptême africaine, Lorde prend le nom de Gamba Adisa, qui veut dire "Guerrière : celle qui se fait comprendre".

Pour en parler

  • Françoise Vergès (politiste, présidente du collectif Décoloniser les arts)
  • Claudine Raynaud (professeure émérite d’études américaines à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 et membre d’EMMA)
  • Rina Nissim (éditrice)
  • Gloria I.Joseph (compagne d'Audre Lorde)
  • Magali Calise (traductrice)
  • Alexis de Veaux (biographe)
  • Gerty Dambury (dramaturge, metteuse en scène, romancière et poétesse française)

Merci à Dagmar Schultz, Jules Falquet et Fanny Essiye.

Traduction, Frédérique Pressman. Lectures, Rebecca Chaillon, Marie-Julie Chalu.

Générique

Un documentaire de Charlotte Bienaimé, réalisé par Annabelle Brouard. Prise de son, Élodie Royer et Philippe Bredin. Mixage, Valérie Lavalart. Avec la collaboration d'Annelise Signoret de la Bibliothèque de Radio France. Nouvelle page web, Sylvia Favre

Bibliographie

  • Sister Outsider, d'Audre Lorde(éditions Mamamelis, 2003)
  • Zami, une nouvelle façon d'écrire mon nom, d'Audre Lorde(éditions Mamamelis, 2001)
  • Journal du cancer suivi de Un souffle de lumière, d'Audre Lorde (éditions Mamamelis, 1998)
  • The Collected Poems of Audre Lorde (Norton, New York, 2002)
  • Warrior poet : a biographie of Audre Lorde, d'Alexis De Veaux (Norton, New York, 2006)
  • Audre Lorde's transnational Legacies, de Stella Bolaki et Sabine Broeck (Massachusetts Press, 2015)
  • The wind is spirit - The life, love and legacy of Audre Lorde, de Gloria Joseph (Villarosa Media, 2016)
  • Le ventre de Femmes, de Françoise Vergès (Albin Michel, 2017)
  • Ne suis-je pas une femme ? Femmes noires et féminismes, de Bell Hooks (Cambourakis, 2015)

Films

  • Audre Lorde – The Berlin Years 1984 to 1992, dir./prod. Dagmar Schultz, New York: Third World Newsreel, 2012. Il existe un DVD du film en distribution au Centre audiovisuel Simone de Beauvoir.
  • A Litany for Survival: the Life and Work of Audre Lorde, dir. Michelle Parkerson, prod. Ada Griffin, New York: Third World Newsreel, 1995.
  • The Edge of Each Other’s Battles: The Vision of Audre Lorde, Jennifer Abod, Women Make Movies, 2003.

Musique

Aufgang, Barock - Sphota, Cent Chevaux (label Signature) - Rose Mary Standley, Because - Doris Day, Que sera sera - Frederic Norel, Dreamseekers - Aufgang, War Snow - We shall overcome - Bob Dylan, Time they re changin’ - Regina Spektor, Après moi - Iva Bittova, Fragments.

Pour aller plus loin