Jean-François Bizot en 1980 ©Getty - Maurice ROUGEMONT/Gamma-Rapho
Jean-François Bizot en 1980 ©Getty - Maurice ROUGEMONT/Gamma-Rapho
Jean-François Bizot en 1980 ©Getty - Maurice ROUGEMONT/Gamma-Rapho
Publicité
Résumé

Découvreur visionnaire mais surtout inventeur, il a redéfini la notion de média en catalyseur de toutes les révolutions, petites et grandes, loin des institutions.

avec :

Jean Rouzaud (chroniqueur pour Radio Nova), Léon Mercadet (chroniqueur pour la Matinale de Canal Plus), Frédéric Joignot (co-fondateur de la revue Ravages, journaliste et écrivain), Michel-Antoine Burnier (co-fondateur du magazine Actuel, journaliste et écrivain), Brice Couturier (Journaliste, producteur jusqu'en juin 2021 de la chronique "Le Tour du monde des idées" sur France Culture), Marie Colmant, Andrew Orr (co-fondateur de Radio Nova et Nova Prod, ancien producteur pour France Culture), Bernard Kouchner (Médecin, cofondateur de Médecins sans frontières et de Médecins du monde, ministre des Affaires étrangères de Nicolas Sarkozy de 2007 à 2010 et plusieurs fois secrétaire d'État et ministre (Action humanitaire, Santé) au sein de gouvernements socialistes).

En savoir plus

L’exploration des marges mène Jean-François Bizot aussi bien à Woodstock ou aux soirées du Palace que dans les meetings politiques, ou dans n’importe quelle région du monde où il se passe quelque chose de "nouveau et intéressant" à raconter. Son avant-gardisme offre au magazine Actuel le succès populaire, à Radio Nova une notoriété internationale et le chef de bande laisse peu à peu place au patron d’un groupe : Nova Press. Toute idée révolutionnaire tôt ou tard s’institutionnalise. Alors Jean-François Bizot se réinvente, toujours convaincu que les vrais bouleversements sont d’abord culturels.

Un journalisme à la première personne

Été 1968, Jean-François Bizot, jeune bourgeois et journaliste en herbe, se fascine pour la contre-culture américaine alors qu'il part couvrir le mouvement hippie pour L'Express. A son retour, il "détourne" son héritage pour fonder Actuel, le mensuel dédié aux grands idéaux de la révolution esthétique en marche, sur le modèle de la presse underground anglo-saxonne. Aux soixante-huitards déçus par le gauchisme idéologique, Jean-François Bizot fait découvrir les communautés, le rock, les drogues et la libération sexuelle. A l’image de Joseph Kessel, Albert Londres et Hunter S. Thompson, il promeut le journalisme à la première personne et développe une compréhension intime et engagée de ses sujets, à mi-chemin entre le reportage et le récit d’écrivain. Toujours à l’affût des grandes tendances, il prend la vague des radios libres, déploie la nébuleuse Radio Nova et donne vie à la sono mondiale. C’est ainsi qu’une nouvelle génération de journalistes et d’artistes se crée en écho à sa vision des médias…

Publicité

Titres dont les extraits sont diffusés dans cette émission :- "Papigo", Kočani Orkestar (The Ravished Bride, 2008 | Crammed Discs)- "Algiers", Calexico (Algiers, 2012 | City Slang)- "Draw The Stars", Andreya Triana (Lost Where I Belong, 2010 | Ninja Tune)- "Niyayesh", Kourosh (Back From The Brink, 2011 | Now Again Records)- "H'ain", Ocelote Rojo (Pacarina, 2011 | Hollie Records)- "Kyenkyen Bi Adi M'awu", K. Frimpong And His Cubano Fiestas (K. Frimpong And His Cubano Fiestas, 1976 | Ofo Bros)- "You Showed Me", The Turtles (The Turtles Present the Battle of the Bands, 1969 | White Whale Records)- "We Almost Lost Detroit", Gil Scott-Heron & Brian Jackson (Bridges, 1977 | Arista Records)- "Universal Soldier", Donovan (Universal Soldier, 1967 | Marble Arch)- "Ready, Able", Grizzly Bear (Veckatimest, 2009 | Warp Records)- "Twin Flame", Gaby Hernandez (Sweet, Starry Night, 2011 | Disques Corde)- "Dissan Na M'Bera", Super Mama Djombo (Super Mama Djombo, 2003 | Cobiana Records)

par Pierre Lepoutre

Réalisation : Lionel Quantin

Mixage : Eric Boisset

Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Laurence Jennepin
Collaboration