Jean-François Bizot en 1980
Jean-François Bizot en 1980 ©Getty - Maurice ROUGEMONT/Gamma-Rapho
Jean-François Bizot en 1980 ©Getty - Maurice ROUGEMONT/Gamma-Rapho
Jean-François Bizot en 1980 ©Getty - Maurice ROUGEMONT/Gamma-Rapho
Publicité

Découvreur visionnaire mais surtout inventeur, il a redéfini la notion de média en catalyseur de toutes les révolutions, petites et grandes, loin des institutions.

Avec
  • Jean Rouzaud chroniqueur pour Radio Nova
  • Léon Mercadet chroniqueur pour la Matinale de Canal Plus
  • Frédéric Joignot co-fondateur de la revue Ravages, journaliste et écrivain
  • Michel-Antoine Burnier co-fondateur du magazine Actuel, journaliste et écrivain
  • Brice Couturier Journaliste, producteur jusqu'en juin 2021 de la chronique "Le Tour du monde des idées" sur France Culture
  • Marie Colmant
  • Andrew Orr co-fondateur de Radio Nova et Nova Prod, ancien producteur pour France Culture
  • Bernard Kouchner Médecin, cofondateur de Médecins sans frontières et de Médecins du monde, ministre des Affaires étrangères de Nicolas Sarkozy de 2007 à 2010 et plusieurs fois secrétaire d'État et ministre (Action humanitaire, Santé) au sein de gouvernements socialistes

L’exploration des marges mène Jean-François Bizot aussi bien à Woodstock ou aux soirées du Palace que dans les meetings politiques, ou dans n’importe quelle région du monde où il se passe quelque chose de "nouveau et intéressant" à raconter. Son avant-gardisme offre au magazine Actuel le succès populaire, à Radio Nova une notoriété internationale et le chef de bande laisse peu à peu place au patron d’un groupe : Nova Press. Toute idée révolutionnaire tôt ou tard s’institutionnalise. Alors Jean-François Bizot se réinvente, toujours convaincu que les vrais bouleversements sont d’abord culturels.

Un journalisme à la première personne

Été 1968, Jean-François Bizot, jeune bourgeois et journaliste en herbe, se fascine pour la contre-culture américaine alors qu'il part couvrir le mouvement hippie pour L'Express. A son retour, il "détourne" son héritage pour fonder Actuel, le mensuel dédié aux grands idéaux de la révolution esthétique en marche, sur le modèle de la presse underground anglo-saxonne. Aux soixante-huitards déçus par le gauchisme idéologique, Jean-François Bizot fait découvrir les communautés, le rock, les drogues et la libération sexuelle. A l’image de Joseph Kessel, Albert Londres et Hunter S. Thompson, il promeut le journalisme à la première personne et développe une compréhension intime et engagée de ses sujets, à mi-chemin entre le reportage et le récit d’écrivain. Toujours à l’affût des grandes tendances, il prend la vague des radios libres, déploie la nébuleuse Radio Nova et donne vie à la sono mondiale. C’est ainsi qu’une nouvelle génération de journalistes et d’artistes se crée en écho à sa vision des médias…

Publicité

Titres dont les extraits sont diffusés dans cette émission :- "Papigo", Kočani Orkestar (The Ravished Bride, 2008 | Crammed Discs)- "Algiers", Calexico (Algiers, 2012 | City Slang)- "Draw The Stars", Andreya Triana (Lost Where I Belong, 2010 | Ninja Tune)- "Niyayesh", Kourosh (Back From The Brink, 2011 | Now Again Records)- "H'ain", Ocelote Rojo (Pacarina, 2011 | Hollie Records)- "Kyenkyen Bi Adi M'awu", K. Frimpong And His Cubano Fiestas (K. Frimpong And His Cubano Fiestas, 1976 | Ofo Bros)- "You Showed Me", The Turtles (The Turtles Present the Battle of the Bands, 1969 | White Whale Records)- "We Almost Lost Detroit", Gil Scott-Heron & Brian Jackson (Bridges, 1977 | Arista Records)- "Universal Soldier", Donovan (Universal Soldier, 1967 | Marble Arch)- "Ready, Able", Grizzly Bear (Veckatimest, 2009 | Warp Records)- "Twin Flame", Gaby Hernandez (Sweet, Starry Night, 2011 | Disques Corde)- "Dissan Na M'Bera", Super Mama Djombo (Super Mama Djombo, 2003 | Cobiana Records)

par Pierre Lepoutre

Réalisation : Lionel Quantin

Mixage : Eric Boisset