France Culture
France Culture
Publicité
Résumé

Porte-parole des indépendantistes kanak pendant les affrontements politiques des années 1980 en Nouvelle-Calédonie, Jean-Marie Tjibaou a toute sa vie défendu l'égalité bafouée entre Caldoches et Kanaks et les traditions culturelles claniques de son peuple.

avec :

Emmanuel Tjibaou (fils de Jean-Marie Tjibaou et actuel directeur du Centre culturel Tjibaou.), Gérald Cortot (directeur de cabinet de Jean-Marie Tjibaou.), Patrice Godin (ethnologue et ami de Jean-Marie Tjibaou.), Paulette Godin (ancienne secrétaire au sein du gouvernement Tjibaou.), Michel Rocard (ancien Premier ministre socialiste de François Mitterrand).

En savoir plus
Jean-Marie Tjibaou
Jean-Marie Tjibaou
- Delius

Icône de la réconciliation entre Caldoches et Kanak, suite à la célèbre poignée de main qu’il donna à son ennemi juré Jacques Lafleur, Jean-Marie Tjibaou  est aujourd’hui salué par toute la classe politique française et calédonienne. 

Je suis redevable toute ma vie de ce que je suis par mon sang, et de ce que je suis par mon nom. Jean-Marie Tjibaou

Publicité

Pas un homme d’Etat ne se rend en Nouvelle-Calédonie sans emprunter les sentiers escarpés qui mènent jusqu’à sa tombe. Alors qu'il prônait la non-violence, il fut pourtant considéré dans les années 1980 comme un ennemi de la République, un terroriste, tueur de gendarme. Alors, homme de paix ou chef de guerre ?

De Tiendanite, à Paris, en passant par New York et Port Vila, ce documentaire tente de comprendre le parcours tortueux d’un enfant de la tribu devenu prêtre, ethnologue, leader du FLNKS à la tête d'un soulèvement pour l'autodétermination qui s'étend de 1984 à 1988, homme politique d’envergure internationale.

Il y avait cette idée que l'ethnologie était le langage qui permettait de discuter avec les Européens. C'est le langage qui est accessible à eux pour parler de cultures qu'ils ne connaissent pas. Patrice Godin

Jacques Lafleur et Jean-Marie Tjibaou en France, le 27 juin 1988
Jacques Lafleur et Jean-Marie Tjibaou en France, le 27 juin 1988
© Getty - Pool MERILLON /SIMON - Gamma-Rapho

Des archives INA exceptionnelles permettent de redécouvrir la voix et les paroles de Jean-Marie Tjibaou, et tout particulièrement sa conception originale et universaliste de la culture, comme élément central de toute pensée politique.

Les témoignages de ses proches collaborateurs et l’intervention exceptionnelle du Premier Ministre Michel Rocard dessinent le portrait d’un homme jovial, bon vivant, un homme de dialogue et de réflexion, entraîné dans le cycle des violences par une logique politique et guerrière qu’il paya de son sang.

Il est mort. Foudroyé par un des siens. Cette mort, il l'avait pressentie, et en avait d'avance accepté le risque, lui qui souvent par parlait du "grand trou noir". Tel un héros de tragédie, Tjibaou a versé son propre sang pour mettre fin au cycle des violences. Aimé Césaire

Depuis sa mort tragique à Ouvéa, vingt-cinq années se sont écoulées. La Nouvelle-Calédonie s’est émancipée, sans pour autant prendre l’indépendance qu’il appelait de ses vœux. A l’heure où un nouveau référendum est prévu pour que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté (en octobre 2020), l’esprit de Tjibaou souffle-t-il encore sur le Caillou ?

Une émission d'Adeline Beving, réalisée par Lionel Quantin. Attachée d'émission : Claire Poinsignon. Documentation : Annelise Signoret. Collaboration : Juliette Dronne. (1ère diffusion : 20 décembre 2014)

Scène d'affrontements en Nouvelle-Calédonie en novembre 1984
Scène d'affrontements en Nouvelle-Calédonie en novembre 1984
© Getty - Jean-Claude Francolon - Gamma Rapho

Pour aller plus loin

Une biographie de Jean-Marie Tjibaou sur le site du centre culturel Tjibaou de développement de la culture kanak