Pierre Bourdieu à l'UNESCO le 21 novembre 1994 à Paris, France.
Pierre Bourdieu à l'UNESCO le 21 novembre 1994 à Paris, France. ©Getty - Frédéric REGLAIN
Pierre Bourdieu à l'UNESCO le 21 novembre 1994 à Paris, France. ©Getty - Frédéric REGLAIN
Pierre Bourdieu à l'UNESCO le 21 novembre 1994 à Paris, France. ©Getty - Frédéric REGLAIN
Publicité

"Vouloir être et vouloir se choisir, c'est d'abord se refuser à être ce qu'on n'a pas choisi d'être" écrivait Pierre Bourdieu dans Les Héritiers. Avec des livres majeurs comme Les Héritiers, la Distinction, ou Le Sens pratique, il s'est imposé comme une figure essentielle des sciences sociales.

Avec
  • Annick Coupé Secrétaire générale d'Attac, ancienne porte-parole de l’Union syndicale Solidaires
  • Robert Castel Sociologue Directeur d'études à l'EHESS
  • Philippe Coulangeon Sociologue, chargé de recherches en sociologie au CNRS,
  • Gisèle Sapiro sociologue, directrice de recherche au CNRS et directrice d'études à l'EHESS.
  • André Miquel ancien professeur Collège de France, ancien administrateur général de la bibliothèque nationale de France
  • Luc Boltanski
  • Tassadit Yacine directrice d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales.

Normalien, agrégé de Philosophie, devenu sociologue, Pierre Bourdieu, né le 1er août 1930, aura profondément marqué les sciences sociales de la seconde moitié du XXe siècle. Livres après livres, Les Héritiers (1964), La Reproduction (1970), la Distinction (1979) Le Sens pratique (1980) ou La Misère du monde (1991), il s’emploiera inlassablement à dévoiler les mécanismes de reproductions sociales, appliquant sa méthode à l’éducation, la culture, aux pratiques artistiques, et aiguillonné toujours par le souci de rendre justice aux dominés.  

Pierre Bourdieu va connaître une grande renommée, des partisans enthousiastes, des ennemis féroces aussi. 

Publicité

Universitaire, il deviendra une figure grand public dans les années 90, de par son engagement en faveur des mouvements sociaux, et contre le néo-libéralisme. 

10 ans après sa mort le 23 janvier 1962, Jean-Luc Eyguesier et Nathalie Salles, revenaient sur la vie d’un sociologue qu’on dirait peut-être aujourd’hui "indigné".

Je dirai seulement que l'histoire individuelle dans ce qu'elle a de plus singulier, et dans sa dimension sexuelle même, est socialement déterminée. Ce que dit très bien la formule de Carl Schorske : "Freud oublie qu'Oedipe était roi". Pierre Bourdieu, Questions de sociologie, Éditions de Minuit, 1980

Avec les analyses de :

Luc Boltanski , sociologue, EHESS

Robert Castel , sociologue, EHESS

Philippe Coulangeon , sociologue de la culture, CNRS

Annick Coupé , syndicaliste, déléguée générale de l'union syndicale "Solidaires"

Thomas Ferenczy , journaliste, ex-Médiateur du "Monde"

André Miquel, ancien professeur honoraire au Collège de France

Gisèle Sapiro, sociologue, directrice du Centre de Sociologie Européenne

Tassadit Yassine, anthropologue

Sélection documentaire, pour allez plus loin : 

Des textes de Pierre Bourdieu Sélection de textes issus d'articles de presse ou de conférences.

www.homme-moderne.org/...index2.html 

Le constructivisme structuraliste Le site donne un aperçu de la pensée conceptuelle de Pierre Bourdieu.

sociol.chez.com/...consstru_bourdieu.htm 

Blog en hommage à Pierre Bourdieu Blog très vivant qui a l'originalité de publier des billets à partir d'extraits de textes du sociologue.

pierrebourdieuunhommage.blogspot.com 

Pierre Bourdieu et le champ médiatique Bibliographie sur le site d'Acrimed.

www.acrimed.org/article1920.html

Voir aussi : 

54 min