Publicité
En savoir plus

par Matthieu Garrigou-Lagrange

Réalisation : Marie-Laure Ciboulet

Publicité

Soyons pragmatique, ne cesse-t-on d’entendre à tout bout de champ, sans nous douter que cette notion, le pragmatisme, a été inventée aux Etats-Unis dans les années 1870 par le philosophe William James et quelques autres penseurs, au sein d’un groupe informel, en marge de l’université de Harvard. Que signifie donc qu’être pragmatique ? Est-ce une philosophie de businessman ? Cette pensée intègre-t-elle la morale ?

William James
William James
© Radio France

Dans ce numéro d’Une vie, une œuvre, nous vous proposons de découvrir la pensée philosophique de William James, mais aussi ses découvertes en psychologie, lui qui était à la fois médecin, psychologue, naturaliste, chimiste, et qui s’était d’abord consacré à la peinture.

Une pensée vivifiante, qui permet au passage de mieux comprendre comment on réfléchit de l’autre côté de l’Altlantique.

Avec :

Stéphane Madelrieux , maître de conférences en philosophie à l’université Lyon III

**Mathias Girel, ** Maître de conférences en philosophie à l’ENS

Michel Meulders , professeur émérite de neurophysiologie, ancien doyen de la Faculté de Médecine et ancien prorecteur de l’université catholique de Louvain

Guillemette Faure , journaliste à M le magazine du Monde, ancienne correspondante aux Etats-Unis

Sylvain Bourmeau , producteur de l’émission La suite dans les idées sur France Culture