France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

par Françoise Estèbe ** et Isabelle Yhuel**

Zelda Sayre, épouse Fitzgerald en 1919
Zelda Sayre, épouse Fitzgerald en 1919

Zelda Sayre, épouse Fitzgerald en 1919 © DR

Publicité

Une vie - festive, folle et tragique - qui se lit comme un roman. Zelda, la jeune fille du Sud, la fille de bonne famille, nait en 1900 à Montgomery en Alabama. Zelda, fille de l'austère juge Sayre, jeune fille délurée, rebelle, admirée et enviée, la tournoyante des bals de Montgomery qui scandalise par ses flirts et ses provocations la société bien pensante. En 1918, Zelda Sayre rencontre Scott Fitzgerald alors en garnison à Montgomery, jeune homme d'origine modeste en quête de gloire littéraire, épris de jeunes filles riches. Après des fiançailles mouvementées, Zelda épousera Scott en 1920 quand il connaitra le succès avec son premier roman "L'envers du paradis". Gloire, argent, le jeune couple fait la une des journaux et ce sont les années folles, dont ils deviennent le couple mythique, années de plaisir, d'excès, de fêtes et d'alcool. Ils sont emblématiques de la génération perdue qui, au lendemain de la guerre de 14, fuit l'Amerique puritaine et la désillusion du rêve américain pour s'étourdir et échapper au réel dans les palaces et les fêtes déjantées de la Côte d'Azur. Zelda devient l'icône de la garçonne des années 20, éprise de liberté et d'indépendance. Scott et Zelda rêvent leur vie, se mettent en scène, se disputent l'intimité de leur couple comme matériau d'écriture, deviennent des personnages de romans sous la plume de Scott. Quand intervient la fêlure? Le couple se déchire, se distend, se jalouse. Car Zelda, à la recherche de sa propre identité artistique veut "s'exprimer" par l'écriture, mais c'est là le domaine et le talent de Scott, par la danse à laquelle elle va s'adonner avec fureur, par la peinture aussi. Zelda se consume dans une quête pathétique."Ma mère avait tous les talent mais pas assez de discipline" dira sa fille unique Scottie. Le destin de Zelda suit la trajectoire de l'époque. En 1929 le Krach de Wall Street fracasse l'insouciance des années 20. 1930 voit le premier internement de Zelda. Zelda l'incontrôlable ne maitrise plus désormais son esprit. Diagnostiquée schizophrène, elle sombre dans l'envers du paradis, subit des traitements inhumains, refait surface, se bat avec lucidité, écrit en quelques mois, alors qu'elle est internée, son roman "Accordez-moi cette valse", sombre à nouveau jusqu'à cette nuit de 1948 où elle meurt brûlée vive dans l'incendie de l'hôpital psychiatrique d'Asheville. Une vie comme un roman qui, à travers ses délires et ses souffrances, dit la quête effrénée du bonheur, le désenchantement, la tragédie de l'existence et l'évanescence du monde. Avec :Elisabeth Bouzonviller , maître de conférences à l'Université de Saint-Etienne, auteur de "Francis Scott Fitzgerald" éd Belin** Xavier Girard** , critique et historien d'art contemporain, auteur de l'ouvrage "Les années Fitzgerald" éd. AssoulineGilles Leroy , écrivain, auteur de "Alabama song" éd Mercure de FranceJacques Tournier , traducteur, écrivain, auteur de" Zelda" éd. Grasset Archives INA Martine Auger Textes lus par Yasmine Modestine

Références

L'équipe

Matthieu Garrigou-Lagrange
Matthieu Garrigou-Lagrange
Anne de Biran
Collaboration