- Gael Gillon
- Gael Gillon
- Gael Gillon
Publicité
Résumé

Buenos Aires Ville Mondes, "la ville de mémoire"...

En savoir plus

Production : Andrea Cohen - Réalisation: Gael Gillon - Prise de son et mixage : Benjamin Thuau

Buenos Aires n’est pas seulement la capitale d’un pays, l’Argentine, mais elle est aussi sa "tête de Goliath", comme l’a écrit l’essayiste Ezequiel Martinez Estrada pour définir cette ville tentaculaire où habite un tiers des Argentins. À quoi ressemble Buenos Aires? Bien qu’ayant des allures d’une capitale européenne, elle n’en est pas moins une métropole profondément américaine.

Publicité

Unique dans sa multiplicité, à la fois actuelle et intemporelle, Jorge Luis Borges, l’imaginait «éternelle comme l’eau et comme l’air »…

Une valse des années 40 chantait Buenos Aires comme la ville aux 100 quartiers. Chacun, avec son caractère, son histoire, ses images et ses sons. Des écrivains, des artistes, des journalistes, des psychanalystes, toutes générations confondues racontent leur Buenos Aires dans leur quartier de prédilection. Nous racontons l'histoire de la ville en allant du quartier des Halles jusqu'au bord du fleuve, Rio de la Plata, lieu fondateur de la ville et en passant par le Palermo de Borges, le café London city, où Cortazar a écrit son premier roman, et par la place de Mai où résonnent encore les échos d'un passé douloureux…

Avec :

Albertina Carri, réalisatrice et artiste multimédia (Los rubios, 2003)

Maria Carman, anthropologue et romancière (Las trampas de la cultura, Edición Paidos, 2006)

Lucia Cedron, réalisatrice et scénariste (Agnus Dei, 2008)

Martin Liut, artiste sonore, créateur de l'installation : Mai, les son de la place

Julien Maillard, journaliste (Buenos Aires essentiel, Editions Nomades, 2015)

Noé Jitrik, poète, romancier et essayiste

Marisa Muncek, membre de l’association Barrios por memoria y justicia

Damian Tabarovsky, écrivain et éditeur (Anatomie médicale, Christian Bourgois Editeur, 2010)

Carlos Zito, journaliste et écrivain, (El Buenos Aires de Borges, Edición Aguilar, 1998)

Et la voix de Jorge Luis Borges en entretien avec Jean Daive (archives INA)

Émission réalisée grâce au soutien de : l'Institut Français d'Argentine & Air France

Merci aussi au Service culturel de l'Ambassade d'Argentine en France