Publicité
En savoir plus

Deuxième escale : « Stockholm, la ville noire » Un documentaire d'Amaury Chardeau

Réalisation : Charlotte Roux

Publicité

Prise de son et mixage : Eric Boisset

Stockholm
Stockholm
© Radio France

A toute médaille il y a un envers : la nuit est tombée sur Stockholm et avec elle, comme un malaise… La ville dont il s’agit ici n’est plus celle l’harmonie avec les éléments et d’une modernité sereine, c’est celle qui, depuis les années 1960, inspire tant d’auteurs de romans noirs : les pionniers du genre Sjöwall et Wahlöö, Stieg Larson (Millenium) ou encore Jens Lapidus, qui puise dans les prétoires qu’il fréquente comme avocat la matière désenchantée de ses récits…

Cette « ville noire » que ces auteurs décrivent, c’est celle des failles du modèle socio-démocrate et de l’Etat providence, c’est celle de la mélancolie et de l’ennui d’où surgissent des drames individuels (un taux de suicide plus fort qu’ailleurs) ou des traumatismes collectifs (l’assassinat d’un Premier ministre, un soir de l’hiver 1986, alors qu’il rentrait d’un cinéma en famille, sans escorte)… C’est le centre-ville riche chahuté par les banlieues et par les problèmes d’intégration. Ce sont les comportements individuels, si policés pendant la semaine, et qui laissent place, le week-end venu, à d’étranges exubérances. C’est la place au doute, en somme.

Avec

Anna Nilsdotter Karlson , illustratrice

Mats Lindström , compositeur et directeur de l’Elektron Musik StudionBjorn Meidal , universitaire

Jérome Rémy , directeur artistique du festival des Boréales

Jens Lapidus , avocat et romancier

Lars Norén , dramaturge

Jenny Sunesson , réalisatrice sonore

Elisabeth Elgan , historienne

et Agnieszka Lewalski , designeuse sonore

La pièce de Lars Norén, "Fragmente", sera donnée à Paris (Odéon-Théâtre de l’Europe) du 23 au 27 avril 2013.

En complément, un diaporama sur le photographe Christer Strömholm :

Avec le soutien du festival Les Boréales – qui mettra la Suède à l’honneur lors de sa prochaine édition, du 15 novembre au 1er décembre 2012 – et de l’Office du tourisme de Stockholm.

Remerciements à l'Ambassade de Suède en France et l'Institut Suédois à Paris.

Bibliographie

  • "Le Cabinet Rouge" d'August Strindberg (parfois sous le titre "La chambre rouge")
  • "Baltiques", recueil de Tomas Transtromer (Gallimard)
  • "Stockholm noir. Mafia blanche" et "Stockholm noir. L'argent facile" de Jens Lapidus (Plon)
  • La série "Roman d'un crime" de Maj Sjöwall et Per Wahlöö (avec entre autres "L'homme au balcon" et "Le policier qui rit")
  • "Swedish Music Landscape" de Julien Bourgeois
  • La trilogie "Millenium" de Stieg Larson (Actes Sud)
  • "Montecor, un tigre unique" de Jonas Hassen Khemiri (Le Serpent à Plumes)

****

Références

L'équipe

Catherine Liber
Production
Sylvia Favre
Collaboration