Publicité

Pour un droit plus accessible, les avocats s’installent dans la rue

Par

Parvis de l'Hôtel de ville
Parvis de l'Hôtel de ville

Du jeudi 4 au dimanche 7 octobre, le barreau de Paris, en partenariat avec la Mairie de Paris, organise la première édition de « L’avocat dans la cité ». Situation de crise oblige, le droit s’invite de manière encore plus prégnante dans notre quotidien : droit du travail, droit du logement…

Le cadre « officiel » du Palais de Justice peut effrayer et rebuter certaines personnes ou se révéler inaccessible par exemple pour les sans papiers. D’où l’idée de replacer directement l’avocat sur la place publique, dans un espace beaucoup plus informel.

Publicité

C’est aussi l’occasion de toucher les passants et non pas seulement les personnes déjà informées. Le parvis de l’Hôtel de ville se transforme en « village de l’avocat » avec différents stands thématiques, des consultations gratuites pour les citoyens, des conférences, des visites organisées…

L’accès au droit pour tous

Jean-Marie Burguburu -- Le Bus Solidarité
Jean-Marie Burguburu -- Le Bus Solidarité

Le « Bus Barreau de Paris Solidarité » parcourt les différents arrondissements de la ville toute l’année, il est également stationné sur la place de l’Hôtel de ville pour l’occasion. A son bord, des avocats bénévoles sont disponibles pour répondre gratuitement à toutes les questions dans des domaines juridiques les plus variés comme l’explique l’avocat et ancien Bâtonnier Jean-Marie Burguburu .

Écouter

1 min

Depuis janvier 2012, 3 400 personnes ont déjà consulté des avocats du Bus Solidarité dans l’un des cinq quartiers inscrits en périmètre prioritaire de la ville. Jean-Marie Burguburu constate que depuis dix ans, le public est toujours plus nombreux et divers.

Écouter

1 min

Si les demandes concernant le droit des étrangers arrivent en tête à 19%, l’équipe du Bus Solidarité note depuis 2011, une véritable explosion dans le domaine du droit du travail qui représente déjà 17% des demandes.

1
1

Des difficultés dans l’emploi entrainent des tensions dans le droit du travail
Cette semaine, mais comme toutes les semaines de l'année au Palais de Justice, des consultations gratuites sont organisées par l’ordre des avocats qui reçoit les particuliers en demande d’un conseil dans un domaine déterminé. Elles se déroulent tous les matins et sont assurées par des avocats volontaires, rémunérés par le barreau.

En haut de l’escalier, nombreuses sont les personnes intéressées à attendre sur les bancs disponibles dans leur ordre de passage. Juste à côté, dans un petit espace plus confiné, cinq portes vitrées donnent sur les toutes petites pièces où reçoivent les avocats : deux généralistes, un dans le domaine de la famille, du travail et du logement.

Salle d'attente à la fin de la matinée - Maître Thomas Roussineau
Salle d'attente à la fin de la matinée - Maître Thomas Roussineau

L'avocat Thomas Roussineau conseille dans le droit du travail, il constate, depuis quelques années, une affluence toujours plus importante dans son secteur. La crise et la situation de l’emploi créent de fortes tensions entre employeurs et employés :

Écouter

2 min

Le droit n’est pas là, uniquement, pour judiciariser la société.

Pour autant, Thomas Roussineau pointe la nécessité de conciliation et faire appel au droit dans cet objectif peut être une étape.

Écouter

51 sec

Philippe Fabre est venu bénéficier d’une consultation gratuite, il sort plutôt satisfait de son entretien avec l'avocat Thomas Roussineau.

Écouter

1 min

La précarité de l’emploi influence directement la question du logement

Les pièces des consultations - Maître Natalia Yankelevich
Les pièces des consultations - Maître Natalia Yankelevich

Dans ces consultations gratuites, comme le constate l’avocat Natalia Yankelevich , « *on voit de très près les grandes difficultés sociales qui existent dans la société, pour le droit du travail, le logement ou la famille. * » Ce matin, elle consulte en droit du logement et son rôle, c’est de conseiller, d’orienter, de rassurer…

Écouter

1 min

Natalia Yankelevich constate que le public est assez varié mais d’autant plus nombreux en période de crise. La précarité de l’emploi a une influence directe sur la question du logement.

Écouter

1 min

Marie est venue consulter dans le domaine du logement, elle souhaitait un aperçu global sur sa situation. Elle a pris connaissance de ces consultations gratuites via le site internet du Palais de Justice.

Écouter

54 sec

Grand succès public : au Palais les rendez-vous pour les consultations gratuites sont tous calés dès le début de matinée. Idem sur le parvis de l’Hôtel de ville où ce jeudi 4 octobre, dès 10h, on comptait plus de deux heures d’attente.

Pour répondre à cette importante demande, toute l’année des consultations gratuites sont organisées au Palais de Justice, en mairie ou en maison des entreprises et de l’emploi, à Paris. Et dans chaque département, un service public d'accès gratuit au droit a été instauré.