Marc Aurèle, sur son cheval
Marc Aurèle, sur son cheval

Pourquoi il faut lire Marc Aurèle aujourd'hui - #CulturePrime

Publicité

Pourquoi il faut lire Marc-Aurèle aujourd'hui

Par

"Il faut lire Marc Aurèle aujourd'hui parce qu'il nous incite à aller vers l'autre et cheminer avec lui", pour la philosophe Christelle Veillard. Voici, selon deux spécialistes du stoïcisme, comment la pensée de ce philosophe éclaire notre monde d'aujourd'hui, 2 000 ans après sa disparition.

Pourquoi il faut lire Marc Aurèle, l'empereur et philosophe stoïcien, aujourd'hui ? À l'âge de 39 ans, à la suite d'un jeu de circonstances, Marc Aurèle devient empereur. Entre 170 et 180 après J.-C., à la fin de sa vie, inspiré par Épictète, il rédige en grec ses Pensées pour moi-même. En quoi "parle"-t-il à notre temps ? En quoi le lire nous serait directement utile, 2 000 ans plus tard ? Deux spécialistes du philosophe répondent.  

Grâce à Marc Aurèle, savoir pourquoi on se lève le matin

J.-B. Gourinat, directeur de recherche au CNRS et directeur du Centre Léon Robin (Centre de recherches sur la pensée antique) :

Publicité

"Le fait de dormir, de rester au lit c'est agréable, mais ça n'est pas le but même de la vie et c'est plutôt l'inverse. Marc-Aurèle est quelqu’un qui écrit ses préméditations matinales. C’est-à-dire que le matin, il se prépare à vivre sa journée, donc d'abord, il a du mal à se réveiller, il est sous ses couvertures. Il se dit c’est vrai qu’on est mieux sous ses couvertures et que j’aimerais bien rester au lit. Mais enfin, quand même, ce n’est pas pour ça que je suis venu au monde, ce n’est pas pour ça que je suis là. Donc il faut que je me lève pour faire mes tâches quotidiennes. Puis il y a ces pensées où justement il se prépare à ce qu’il va vivre dans la journée  en disant qu’il faut éviter l’imprévu. Donc ce matin, tu vas te lever, tu vas rencontrer beaucoup de gens beaucoup vont venir pour te solliciter, te faire des reproches, te critiquer. Et donc il faut te préparer à cette éventualité. Surtout il ne faut pas t’énerver, ne pas les mépriser. Ce qu’il faut c’est comprendre leurs problèmes et te comporter de façon correcte avec eux et donc assumer ton rôle d’empereur. Je pense que si on lit Marc Aurèle, on peut voir comment on peut, au quotidien, utiliser les maximes et les réflexions de la philosophie, utiliser aussi ses techniques de méditation. C’est tout ça qui fait le charme ou l’intérêt de ces méditations."

Grâce à Marc Aurèle, mettre à distance les réseaux sociaux

Christelle Veillard, maîtresse de conférences en philosophie à l’Université Paris Nanterre : 

"Il faut lire Marc Aurèle à présent parce qu’il nous incite à aller vers l’autre, à essayer de le comprendre, à cheminer avec lui dans une même direction. Sur les réseaux sociaux il y a souvent cette idée que n’importe qui a la légitimité à dire tout contenu, sans que précisément ça l’engage plus de 30 secondes et que je peux toujours effacer ce que j’ai dit, je peux toujours dire le contraire. Donc il y a une espèce de désengagement finalement par rapport à ce que l’on peut dire de manière publique. Marc Aurèle nous dirait sans doute, si tu as vraiment quelque chose à dire, c’est-à-dire à maintenir devant les autres, ça doit être important d’une part, ça doit être pensé d’autre part et ça doit être assumé. La solution que Marc Aurèle nous donne dans les pensées c’est : "Essaie d’entrer dans le cheminement de l’autre, essaie de comprendre pourquoi il en est arrivé à cette conclusion et ensuite, instruis-le, détrompe-le sans te fâcher".

Je pense que l’espèce de volatilité du discours est quelque chose qui le heurterait dans son inconsistance même."

58 min
57 min
53 min
59 min