Publicité

Pourquoi le plaisir est souvent suspect

Par
Pourquoi le plaisir est souvent suspect
Pourquoi le plaisir est souvent suspect
© Getty - Sophie Filippova

Le plaisir est un sentiment de perfection, il est la sensation d’accroissement de la puissance, ou tout du moins de l’opposition au principe de réalité. Ainsi la quête du plaisir semble vouloir échapper aux limites. Mais à quoi sert le plaisir ?

À quoi sert le plaisir ? Notre société a un discours double face à cette question. Il n’y a pas réellement de tabou par rapport à la question du plaisir, mais ce qui procure du plaisir est souvent un peu suspect.

Pour Freud, notre recherche du plaisir butera toujours, non pas tant sur le principe de réalité, qui en un sens est souvent une variante du principe de plaisir. Quand vous êtes conforme à la réalité, c’est justement pour ne pas recevoir de coups de cette réalité. Donc pour ne pas en recevoir, il faut du déplaisir. La véritable opposition à la quête du plaisir, c’est bien sûr l’existence de limites à cette quête, et ce sont des limites extrêmement violentes… Mais c’est aussi l’existence de forces de conservation des choses en l’état.

Publicité

Cette question induit peut-être la notion de déplaisir.

Si je suis dans une excitation pénible, à quoi peut me servir l’idée du plaisir ? Là on est en orthodoxie freudienne, a déjà me débarrasser de cette douleur, et puis à trouver quelque chose d'autre. Il y a une activité complexe de substitution : vous avez mal à ceci, voyez ce qui vous fait plaisir par ailleurs. Autrement dit soyez plus jouable avec le déplaisir, et forcément aussi avec le plaisir… Dans Au-delà du principe de plaisir Freud nous dit qu’il y a une dualité des instincts : instinct de vie et instinct de mort. Instinct de vie, ça veut dire que quelque chose nous pousse à la recherche du plaisir (…) bref de faire foisonner la vie...

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Une conférence enregistrée en 2012.

Daniel Sibony, philosophe et psychanalyste.

En savoir plus : Le plaisir