Publicité

Programmation spéciale de fin d'année

Astérix, La Zizanie
Astérix, La Zizanie
- Crédits : ASTERIX®-OBELIX®-IDEFIX® / ©2019 LES EDITIONS ALBERT RENÉ/GOSCINNY-UDE

Dès le 21 décembre 2019 à l’antenne et sur franceculture.fr

Grands personnages historiques ou héros de la bande dessinée, fictions originales et émissions singulières, thriller politique et récit d'espionnage, pour la fin de l'année France Culture propose des programmes inédits et pour tous les goûts (et tous les âges) à écouter en toute liberté à l'antenne ou en podcasts !

A LA UNE ! Astérix, La Zizanie 

D’après l’album de René Goscinny et Albert Uderzo publié aux Editions Hachette 

Publicité

Dimanche 22 décembre à l’antenne de France Culture
21h00 Fiction / Théâtre et compagnie / coordination Blandine Masson
Adaptation et réalisation Cédric Aussir
Création musicale Thomas Dalle accompagné de Daniel Beaussier
Bruitages Bertrand Amiel et Elodie Fiat
Conseillère des programmes pour la fiction de France Culture Blandine Masson
Conseillère littéraire Caroline Ouazana

Répétition au Studio 104 de la Maison de la radio de la Fiction La Zizanie
Répétition au Studio 104 de la Maison de la radio de la Fiction La Zizanie
© Radio France - Christophe Abramowitz

Enregistré en public le 23 novembre 2019 au Studio 104  de la Maison de la Radio
Dans les couloirs du Sénat, à Rome, on commence à gloser sur l’impuissance de l’Empereur face aux Irréductibles Gaulois. César doit rapidement soumettre ces odieux dissidents qui le narguent. Il envoie alors au Village Tullius Détritus, immonde personnage qui sème la zizanie partout où il passe. Sa mission : briser la belle union des rebelles gaulois, semer la discorde dans leurs rangs.Bientôt, tout le village est sens dessus dessous et la rumeur court qu’Astérix aurait vendu le secret de la potion magique aux Romains ! Les Gaulois s’entredéchirent, les poissons d’Ordralfabétix volent dans tous les sens, la « guerre psychologique » fait rage. Est-ce la fin du Village ? 

Rufus narrateur
Laurent Stocker de la Comédie-Française Astérix
Guillaume Briat Obélix
Claude Aufaure Panoramix
Christophe Brault Abraracourcix / César
Claire Dumas  Bonemine
Nicolas Vaude  Détritus
Alexis Rangheard Caius Aérobus
Dominique Bettenfeld  Cétautomatix
Florent Oullié Ordralfabétix
Amélie Jalliet Lélosubmarine
Georges Ser Agecanonix
Hortense Monsaingeon femme Cétautomatix
Alexandre Ruby Brutus, Légionnaire
Grégory Quidel Savancosinus, Romain
Lionel Bécimol Capitaine pirate, Légionnaire
Laurent Claret Ami César, Centurion
Léo Reynaud Victoiralapirus, Romain
Philippe Bertin Capitaine romain, Assurancetouri

EN EXCLUSIVITÉ SUR FRANCECULTURE.FR 

La vie trépidante de Brigitte Tornade : la magie de Noël
La vie trépidante de Brigitte Tornade : la magie de Noël
- Séverin Millet

// La vie trépidante de Brigitte Tornade : la magie de Noël
Podcast original de fiction en 13 épisodes
De Camille Kohler
Réalisation  Cédric Aussir
Conseillère littéraire  Céline Geoffroy
Bruitage  Sophie Bissantz, Patrick Martinache
Équipes techniques  Olivier Dupré, Jean Ducimetière, Jean-Louis Deloncle, Nadège Antonini, Djaisan Taouss, Pierre Henry   Assistantes à la réalisation  Clémence Bucher, Lise-Marie Barré, Cécile Laffon 

Quatre enfants, un mari, un lapin, un boulot, des jouets qui couinent, des piles qui s’effondrent, des courses qui virent au drame, une rentrée scolaire musclée, une nourrice psycho-rigide, des leçons de grammaire sadiques, des compétitions sportives en banlieue profonde… De  l’agitation, du fouillis, du bazar… Entre petites mesquineries et bonnes vieilles galères, bienvenue dans la vie trépidante de Brigitte Tornade, 35 ans, mère de famille survoltée… Une série d’instantanés de la vie de famille, très librement inspirée de la réalité quotidienne de la femme moderne… travailleuse éreintée et mère de famille au bout du rouleau ! 

Projet Orloff
Projet Orloff
- Séverin Millet

// Projet Orloff
Podcast original fiction en 11 épisodes en association avec la SACD.
De Tanguy Blum, Christian Brugerolle et Antoine Piombino
Réalisation  Pascal Deux
Conseillère littéraire  Céline Geoffroy
Bruitage  Sophie Bissantz
Équipe technique  Antoine Viossat et Eric Boisset
Assistante à la réalisation  Laure Chastant
Avec notamment Lou de Laâge, Feodor Atkine, Pierre Deladonchamps, Robinson Stevenin,   Slimane Yefsah … 

Une série d’espionnage au cœur des services secrets français des années 80.  Une Française infiltrée dans un centre de recherches aéronautiques américain, un journaliste de L’Humanité qui se lance dans une enquête sur la mort de son père pendant la guerre d’Algérie, une succession de réunions de crise à l’Elysée et au siège du SDECE, des ambassades sur écoute, une course-poursuite de Londres à Genève, le mariage de Lady Di, un hôtel vide aux portes du désert algérien… "Projet Orloff" est une histoire d’espionnage haletante, où des personnages et des situations fictifs se déploient dans la chronologie bien réelle du début des années 1980, quand les rapports Est-Ouest étaient encore dominés par la guerre froide…

// Vive la comtesse !
Texte inédit de Christophe Fiat
Avec des extraits des œuvres de la Comtesse de Ségur
Réalisation Laure Egoroff    
Conseillère littéraire Caroline Ouazana
A l’antenne de France Culture le  samedi 28 décembre à 21h00 dans Fiction du samedi soir 

La Comtesse est la comtesse de Ségur, le premier écrivain à mettre en scène le monde de l’enfance pour les enfants. Dans cette pièce radiophonique, je veux réactiver son imaginaire en convoquant sa célèbre héroïne (la Sophie de Réan des Malheurs de Sophie, un des premiers livres édité dans la Bibliothèque Rose).  Je veux écrire une histoire mêlant la vie de château des bourgeois du XIXe siècle et l’enfance de la Comtesse en Russie qui voit dans cette petite fille, son double. “Vive la comtesse !” parce que l’enthousiasme et l’énergie seront le moteur de ce travail écrit pour être écouté comme une fable ou une épopée pour la jeunesse.          
Christophe Fiat    

// 57, rue de Varenne : L’arche d’alliance (5e et dernière saison)
De François Pérache   
Conseillère littéraire Emmanuelle Chevrière
Réalisation Cédric Aussir
A l’antenne de France Culture du lundi 30 décembre au vendredi 3 janvier 2020 à 20h30 dans Fiction Le Feuilleton

57, rue de Varenne, la série politique de France Culture revient pour une 5ème et dernière saison en continuant d’explorer les méandres de la Constitution et les arrière-cours des palais de la République !  
Annoncée dès la saison 4 qui vous a été proposée en rediffusion la semaine dernière, la fin de la série est l’occasion de faire revenir les principaux protagonistes des quatre premières saisons. On y retrouve aussi bien sûr le Président de la République, Pierre-Yves Gerland, qui, soumis à une forte instabilité politique, décide de nommer en urgence un nouveau Premier ministre. Cette fois, ce sera un « gestionnaire », inconnu de la classe politique et de l’opinion. Il s’appelle Camille Fournier et il est sans conteste le plus atypique des locataires successifs de l’Hôtel Matignon : enfant adopté au Rwanda à l’âge de deux ans, autiste Asperger, il est devenu polytechnicien et, lorsque le Président l’appelle à ses côtés, il réside et travaille comme économiste à Londres. Son arrivée à Matignon va perturber le jeu politique et précipiter la chute de tous ceux qui en sont les principaux acteurs. Camille Fournier est un réformateur. Et les réformes vont aller bon train sous son mandat. Il annonce même le déménagement de l’Hôtel Matignon dans l’Arche de la Défense, au plus près des entreprises : adieu le « 57, rue de Varenne » ! 

Cette saison nous ramène également en Afrique : l’affaire Belansky (du nom du ministre de la Santé, assassiné sur ordre de la Présidence de la République lors d’un voyage personnel en Afrique dans la saison 1) est sur le point de resurgir : le Président Pierre-Yves Gerland risque une procédure de destitution, à moins que tous les anciens Premiers ministres, dont Pablo Mercadal et Tiphaine Quervélec, n’acceptent de respecter un pacte du silence...
1er épisode Article 68
2e épisode Les charognards
3e épisode Tué dans l’œuf
4e épisode Chère Françoise
5e épisode Le retour du roi

A L’ANTENNE DE FRANCE CULTURE

WEEK-END DU 21 ET 22 DÉCEMBRE 

Samedi 21 et dimanche 22 décembre

// 13h30 Une Histoire particulière (partie 1) / coordination Christine Bernard 

L’homme qui sauva la résurrection
Par Patrick Boudet.

Rien ne prédestinait Antony Clarke à sauver l’un des grands chefs d’œuvre de la Renaissance. Né en 1917 à Richmond (UK), la vie de Clarke conjugue la monotonie avec la frustration. Après des études de droits, il travaille à Fleet Street comme agent commercial, pas très enthousiasmant pour ce grand lecteur et amoureux de livres anciens. Sa vie sentimentale est à l’image de sa vie professionnelle, très éloigné de ses désirs profonds. En effet, dans les années 30, l’homosexualité est passible de lourdes peines de prison. En 1939, Antony Clarke s’enrôle dans l’Armée et participe à la campagne d’Italie en tant que chef artilleur. La progression est risquée, surtout depuis la bataille de Monte Cassino qui tua plus de 150.000 soldats.  

1er épisode : La Révélation d’Anthony Clarke
Qualifié de dandy, Anthony Clarke poursuit ses lectures durant ce périple militaire. Arrivé sur les hauteurs de Sansepolcro, le Commandant ordonne à Clarke de préparer ses canons pour pilonner la ville. Mais durant la nuit, Clarke endure un véritable calvaire dans le lequel ses lectures, notamment celle de Chemin Faisant d’Aldous Huxley, heurte son devoir de soldat. En effet, demain à l’aube, Clarke devra détruire la ville qui conserve la fresque de Piero della Francesca, La Résurrection. Face à ce drame cornélien, Clarke n’arrive pas à se résoudre à l’idée de détruire l’œuvre qu’Huxley qualifie de « meilleur tableau qui soit au monde ». Bravant les ordres, Clarke refuse d’ouvrir le feu prétextant que les Allemands n’y sont plus… Sa détermination persuade son commandant et le chef d’œuvre de Sansepolcro est épargné. 

2e épisode : La Résurrection d’Anthony Clarke
En 1981, Clarke décède et ses fidèles collaborateurs, Henrietta Dax et Paul Mills, reprennent son œuvre majeure : sa librairie. Engagée depuis 2015, la restauration de la Résurrection s’achève. 

Samedi 21 décembre

// 14h00 Plan Large, l’encyclopédie vivante du cinéma / Antoine Guillot  

M comme Henri Matisse, homo cinematographus
Rediffusion du 21 septembre 2019 

Un studio centenaire, un artiste-peintre inspirant une génération de cinéastes ... Toutes ces histoires se retrouvent à Nice, où Plan large a posé ses valises, au cœur de deux expositions sur l'histoire des mythiques studios de la Victorine et les liens féconds entre Henri Matisse et le cinéma avec les commissaires Dominique Païni et Jean-Jacques Aillagon.  

// 15h00 Une Vie, une œuvre / coordination Christine Bernard 

Jacques Tati, drôles de bobines (1907-1982) Par Julien Rosa - réalisation Angélique Tibau
1ere diffusion 25/05/2019

// 20h00 Masterclasse par Arnaud Laporte 

Salman Rushdie L'écrivain britannique d'origine indienne Salman Rushdie dont le style mêlant mythes et faits réels a été qualifié de "réalisme magique", est l'auteur de nombreux romans parmi lesquels Les Enfants de minuit (1981, qui lui valut le Booker Prize et The Best of the Booker), La Honte (1983), Les Versets sataniques (1988) et Furie (2001), ainsi que d'essais dont Le Sourire du jaguar (1987) et Franchissez la ligne (2002). Suite à la publication en septembre 1988 des Versets sataniques, une fatwa réclamant son exécution est émise sur Radio Téhéran par l’ayatollah Rouhollah Khomeini, dénonçant le livre comme "blasphématoire" envers l’islam.
Rediffusion du 1er juillet 2019 

// 21h00 Fiction du samedi soir / coordination Blandine Masson
Vive la comtesse ! 

Texte inédit de Christophe Fiat
Avec des extraits des œuvres de la Comtesse de Ségur   
Réalisation Laure Egoroff    
Conseillère littéraire Caroline Ouazana 

La Comtesse est la comtesse de Ségur, le premier écrivain à mettre en scène le monde de l’enfance pour les enfants. Dans cette pièce radiophonique, je veux réactiver son imaginaire en convoquant sa célèbre héroïne (la Sophie de Réan des Malheurs de Sophie, un des premiers livres édité dans la Bibliothèque Rose).  Je veux écrire une histoire mêlant la vie de château des bourgeois du XIXe siècle et l’enfance de la Comtesse en Russie qui voit dans cette petite fille, son double. “Vive la comtesse !” parce que l’enthousiasme et l’énergie seront le moteur de ce travail écrit pour être écouté comme une fable ou une épopée pour la jeunesse.  Christophe Fiat    

// 22h00 Mauvais Genres / François Angelier 

"Ça sent le sapin" ou quand Mauvais Genres fête Noël : Michael Mann, Richard Kelly, William Lustig
Un coureur des bois, un lapin apocalyptique et un serial killer pour fêter, cette année, votre Noël "Mauvais Genres" où seront évoqués tour à tour :
Le dernier des Mohicans de Michael Mann, somptueuse fresque sur la naissance de l'Amérique tirée du classique de Fenimore Cooper et qui voit un Daniel Day-Lewis incarner la mixité ethnique, l'éthique sociale et l'esprit chevaleresques des futurs ex-colonisés.
Avec le Donnie Darko de Richard kelly, on passe sans trembler à un teen-movie eschatologique où se mêlent tensions familiales, crise de la puberté et surtout mondes parallèles et surgissement de la fin de temps.
Puis le collector de Maniac édité par Le Chat qui fume où Joe Spinell hante New-York coutelas en main pour un classique du slasher-movie.
 

Dimanche 22 décembre

// 15h00 Personnages en personnes / Charles Dantzig  

Les aristochats ou la Dernière éducation à l’ancienne avec Eric Baratay Duchesse et ses trois chatons, Marie, Berlioz et Toulouse ont une éducation et des manières exquises, dans le Paris de la Belle Epoque, revisité par les équipes Disney pour le dessin animé Les Aristochats. Une histoire inspirée d’un conte de Zola et voulue par Disney avant sa disparition.  Pour en parler Charles Dantzig reçoit Eric Baratay, Professeur d'histoire contemporaine à l'université Jean-Moulin de Lyon, spécialiste de l'histoire des animaux, il a notamment publié Biographies animales aux éditions du Seuil, 2017.  

// 15h30 Le Rayon BD / Victor Macé de Lépinay 

Alex Baladi, d’île en fil Figure de la bande dessinée indépendante, Alex Baladi est mis à l'honneur du Festival BDFIL à Lausanne. Alors qu'il publie un nouvel ouvrage "Robinson Suisse", aux éditions Atrabile, rencontre avec un auteur protéiforme, explorateur de toutes les facettes de la bande dessinée.
Réécoute du 8 septembre 2019

// 17h00 Être et savoir, le magazine de l’éducation / Louise Tourret 

_Devenir un génie_Avec Vincent Delieuvin, conservateur en chef du Patrimoine au département des peintures au musée du Louvre, co-commissaire de l'exposition Léonard de Vinci au musée du Louvre à Paris et auteur de Qu’est-ce qu’elle a donc cette Joconde ? (Actes sud junior, 2016), Louis Frank, conservateur en chef du Patrimoine au département des Arts graphiques du musée du Louvre et co-commissaire de l'exposition Léonard de Vinci au musée du Louvre à Paris, Stéphane Levallois, dessinateur et auteur de bande-dessinées, notamment de Léonard 2 Vinci (Futuropolis, 2019) et Gennaro Toscano**,** professeur des universités, conseiller scientifique à la direction des Collections de la BNF, auteur de Léonard de Vinci, maître de la Renaissance (Hazan / éditions du Louvre, 2019). 

La leçon de choses de Sophie Bober : avec le philosophe Olivier Assouly, spécialiste des questions de goût et de normes alimentaires, dont le dernier essai Philosophie du goût : manger, digérer et jouir vient de paraître (Pocket).

SEMAINE DU 23 AU 27 DÉCEMBRE 

// 6h02 Le réveil culturel – Tewfik Hakem 

Lundi 23 décembre : Le journaliste, écrivain, Adrien Gombeaud, auteur d’un essai autour de la figure de l’acteur Bruce Lee, Bruce Lee, un gladiateur chinois, aux éditions Capricci

Mardi 24 décembre : Constance Rubini**,** directrice du musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux et commissaire de l’exposition, Memphis-Plastic Field, jusqu’au 5 janvier 2020 

Mercredi 25 décembre : Le réalisateur américain,Terry Gilliam, pour la sortie en salles de son premier film, en version restaurée Jabberwocky. Avec la participation d’Olivier Delcroix du Figaroscope qui évoque ses 5 rebelles cultes au cinéma.

Jeudi 26 décembre : Le Rap

Vendredi 27 décembre : L’auteur de bande-dessinée, Alfred, pour la parution de Senso, aux éditions Delcourt

Lundi 23 décembre au jeudi 26 décembre

// 15h00 La Compagnie des œuvres / Matthieu Garrigou-Lagrange 

Femmes artistes et écrivaines dans l'ombre des grands hommes

Lundi 23 décembre : Catherine Pozzi, la muse trahie de Paul Valéry
Avec : Hélène Maurel-Indart, professeure de littérature française à l’université de Tours, directrice du livre Femmes artistes et écrivaines, dans l’ombre des grands hommes (Classiques Garnier, 2019)
Et la chronique de Baptiste Liger, rédacteur en chef du magazine Lire 

Mardi 24 décembre : Louise Colet, hermaphrodite de Flaubert ?
Avec : Joëlle Robert, présidente de l'Association des amis de Flaubert et Maupassant
Et la chronique d’Eva Le Saux, agrégée de lettres modernes et doctorante en littérature française à l’université Sorbonne nouvelle Paris III. 

Mercredi 25 décembre : Suzanne Duchamp sort de l'ombre
Avec : Anne Tomiche, professeure de Littérature générale et comparée à la Faculté des Lettres de Sorbonne Université
Et la chronique de Fabien Simode, rédacteur en chef du magazine d’art L’Œil 

Jeudi 26 décembre : Les Shelley : plus d'un couple
Avec : Olivier Larriza, professeur de langue et littérature anglaises à l'Université de Toulon 

// 17h02 LSD, La Série documentaire (lundi au jeudi)  / Perrine Kervran

_Le sucre pour le meilleur et pour le pire_Une série documentaire de Lydia Ben Ytzhak, réalisée par Jean-Philippe Navarre
Cette série se propose de suivre le cheminement du sucre depuis ses origines dans les champs de betteraves et sa transformation en grains de sucre jusqu'à nos papilles affriolées par ce goût depuis l'enfance, tout en interrogeant le lobbying mis en place par l'industrie agro-alimentaire pour en pousser la consommation au risque de nous rendre malades. 

1. De la betterave au grain de sucre     2. De la gourmandise aux lobbies    3. Quand se nourrir rend malade    4. Des alternatives pour manger demain 

// 20h55 Les Carnets de la création / Aude Lavigne 

Lundi 23 décembre : Eléonore Douspis, autrice-illustratrice, Le Monde carré des Cubidules, bande dessinée jeunesse, éditions Albin Michel Jeunesse.

Mardi 24 décembre : Johanny Bert, auteur, metteur en scène du spectacle Hen, une création hors norme pour un théâtre subversif , un être unique, à la fois homme et femme, féminin et masculin, propose une soirée cabaret entre chansons, tableaux visuels et prises de parole du 22 janvier au 8 février au Théâtre Le Mouffetard - Théâtre des arts de la marionnette, Paris .

Mercredi 25 décembre : Lorena Zilleruelo, vidéaste chilienne,  installation vidéo  interactive Elan et élégie. Dans son installation vidéo, c’est l’esprit de la révolte qui sourde avec force et tension. Maif Social Club dans le cadre de l’exposition « Causes toujours ! Du hashtag à la rue » jusqu’au 09 jan 2020. 

Jeudi 26  décembre : Xavier Courteix, auteur du roman photo Contrôle des voyageurs, octobre 2019, éditions Flblb.

Vendredi 27 décembre : Pierre Plantin du groupe Inigo Montoya, musique, EP Inigo03 - sortie le 15 novembre, label Echo Orange. 

Vendredi 27 décembre

// 23h00 L’Atelier Fiction / Coordination Blandine Masson
Don Quichotte (Ce qui était un rêve) de Kathy Acker  
Roman traduit de l’anglais (États-Unis) par Laurence Viallet et publié aux éditions Laurence Viallet (2010)
Une adaptation proposée par Simon Guibert
Réalisation  Jean Matthieu Zahnd
Conseillère littéraire Céline Geoffroy 

Don Quichotte est ici une femme qui, après avoir subi un avortement, devient folle et se fait chevalier errant et s’en va combattre les enchanteurs malins de l'Amérique moderne en poursuivant « l'idée la plus insensée que jamais femme eût conçue. C'est-à-dire, aimer». Au cours de cette errance, elle cherche à découvrir son identité, à nouer des liens, et ce malgré les enchanteurs malins, ennemis de la libre expression, qui rendent l'amour impossible : le capitalisme ravageur, le matérialisme, la pauvreté, l'aliénation, la servilité. Dans ce roman, traversé d'autres textes (Lulu, Pygmalion, Les Hauts de Hurlevent, mais aussi Le Guépard, L'Histoire de Juliette...), Kathy Acker mêle autobiographie et fiction, théâtre et essai philosophique, récit et poésie), dénonçant autant les institutions sociales (famille, identité sexuelle, normes...) que littéraires (l'auteur, le récit, le plagiat, la fiction...)…

WEEK END DU 28 ET 29 DÉCEMBRE 

Samedi 28 décembre et dimanche 29 décembre

// 13h30 Une Histoire particulière / coordination Christine Bernard 

Les 50 ans d’un anti-héros de génie : Columbo Par Sacha Corso et Laurent Paulré
Les va-et-vient entre réalité et fiction donneront à découvrir une icône de la culture populaire aux multiples facettes.  
1er épisode - Exercice Fatal…ou quand la fiction inspire la réalité - lèvera le voile sur le Columbo policier et habile joueur d’échecs, à travers l’évocation d’une affaire bien réelle, le meurtre de Jean-Bernard Wiktorska en 1995, pour lequel les tueurs avaient copié le mode opératoire du meurtre d’un épisode de la série.
2e épisode - Columbo dans son temps - mettra en lumière une série et un héros inspirés par la réalité et ancrés dans leur époque et qui ont dynamité avec succès les codes du genre…à commencer par cet anti-héros génial à la psychologie bien plus complexe qu’il n’y parait.

Samedi 28 décembre

// 14h00 Plan Large, l’encyclopédie vivante du cinéma / Antoine Guillot  

G comme Jean-Luc Godard, chapitre I : les années 1960
Rediffusion du 7 septembre 2019
Plan large sur le premier Godard, celui des années 1960, décennie des plus prolifiques, provocantes et révolutionnaires dans l'Histoire du cinéma français avec les historiens et critiques de cinéma Antoine de Baecque et Alain Bergala. 

// 15h00 Une Vie, une œuvre / coordination Christine Bernard  

Aretha Franklin (1942-2018) : pour que vous m’aimiez encore Par Philippe Roizes. Réalisation : Rafik Zenine 

Surnommée « Lady Soul », couronnée « The Queen Of Soul », la voix, l’émotion et l’énergie d’Aretha Franklin subliment la musique afro-américaine. Chanteuse hors pair et pianiste aux 75 millions de disques écoulés, elle est l'artiste féminine ayant vendu le plus dans l'histoire de l'industrie discographique. Mais Aretha Franklin, c’est aussi une enfance écartelée, une vie amoureuse tumultueuse, une fin de carrière guidée par les impératifs commerciaux, un corps usé et fatigué par l’alcool… une recherche désespérée de l’amour, le déclin et la violence de la ville de Detroit pour toile de fond. Chansons et interviews de la chanteuse, archives historiques pour contextualiser, témoignages.  

Nous sommes en 2009. Aretha Franklin est invitée à chanter pour l’investiture du Président Barack Obama. Six ans plus tard, lors de la 38e cérémonie des Kennedy Center Honors, ce dernier verse une larme durant la prestation de la dame. A quelle plus incroyable consécration pouvait rêver la petite fille de Detroit ? Car la recherche de l’amour, sous n’importe quelle forme, est au cœur de ses obsessions.  

// 20h00 Masterclasse

Jul par Antoine Guillot (Rediffusion)

L’auteur de bande dessinée Jul fait sa Masterclasse, au micro d’Antoine Guillot, où il est question d’humour, de mai 68, de calembour et de culture de masse.  

// 21h00 Fiction du samedi soir / coordination Blandine Masson
Concert Fiction Capitaine Fracasse de Stéphane Michaka
d'après le Capitaine Fracasse de Théophile Gautier
Avec La Clique des Lunaisiens dirigée par Arnaud Marzorati 

Réalisation Laure Egoroff
Texte dit par Laurent Poitrenaux Et les voix d’Elodie Vincent, Charlotte Azan, Antoine Sastre, Pauline Ziade, Laurence Cordier, Philippe Mambon, Etienne Launay, Florent Guyot, Frederic Siuen, Clément Bernot 

Au 17e siècle, sous le règne de Louis XIII, le jeune baron de Sigognac se morfond dans le manoir de ses ancêtres. Un soir, une troupe de comédiens lui demande l’hospitalité. Charmé par Isabelle, l’ingénue de la troupe, Sigognac décide de partir avec les comédiens pour chercher meilleure fortune à Paris. Bientôt intégré à la compagnie sous le masque du Capitaine Fracasse, le jeune baron, au fil d’aventures palpitantes, va enfin pouvoir se révéler à lui-même… 

// 22h00 Mauvais Genres / François Angelier
Cauchemars charnels: Charles Burns, Charles Forsman, Anne van der Linden, David Prudhomme.
Avec Charles Burns dont Dédales, premier tome de sa nouvelle trilogie paru chez Cornelius, Ann van der Linden et la flamboyance crue de son érotisme boucher.
Chroniques sur Slasher de Charles Forsman et la Sumographie de David Prudhomme.

Dimanche 29 décembre

// 15h30 Le Rayon BD / Victor Macé de Lépinay 

_Emil Ferris : "La bande dessinée, c'est l'art de la sorcellerie"_Rencontre avec l’autrice américaine Emil Ferris, qui a fait “trembler” le monde de la bande dessinée, en publiant le premier tome _Moi, ce que j’aime, c’est les monstre_s, aux éditions Monsieur Toussaint Louverture en 2018, et qui a reçu notamment le Fauve d’Or à Angoulême.

// 17h00 Être et savoir, le magazine de l’éducation / Louise Tourret 

La désobéissance
Avec Frédéric Gros (par téléphone) philosophe, professeur de pensée politique à l'Institut d'études politiques de Paris et chercheur au CEVIPOF, auteur notamment de Désobéir (Champs essais, 2019 – réédition avec nouvelle préface), Stéphane Bonnet, docteur en philosophie, professeur de philosophie au lycée Victor-Hugo à Paris, membre associé du CHPM de l'Université Paris1-Panthéon- Sorbonne et auteur de Les lois de la désobéissance (à paraître le 15 janvier 2020 aux PUF), Sophie Richardot, maîtresse de conférences en sciences de l'éducation à l'Université Picardie Jules Verne, docteure en psychologie sociale, membre du Centre Universitaire de Recherche sur l'Action Publique et le Politique, et Arthur Cattiaux, professeur des écoles. 

"La Leçon de choses de Sophie Bober" avec Sarah Kaminsky, auteur de Adolfo Kaminsky, une vie de faussaire (Calmann Levy) et à l'occasion de l'exposition Adolfo Kaminsky, faussaire et photographe (jusqu'au 19 avril au MAHJ).

// 21h00 Fiction / Théâtre et compagnie / coordination Blandine Masson
Une soirée Pier Paolo Pasolini Lectures et rencontres avec des artistes remarquables - interprètes de Pasolini : Pierre Clémenti, Béatrice Dalle, Virginie Despentes
Pasolini est né en 1922 à Bologne et mort assassiné en 1975. Outre ses films, il laisse une œuvre politique, romanesque, critique et théorique très importante.

Qui je suis ?
Lecture Pierre Clémenti
Traduit de l'italien par Jean-Pierre Milelli
Réalisation Blandine Masson
Rediffusion à l’occasion des 20 ans de la mort de Pierre Clémenti 

Ecrit à New York en 1966, "Qui je suis" prend la forme d'une réponse à une interview réelle ou imaginaire. Pasolini, au faîte de sa carrière littéraire, ne connaît pas encore la célébrité internationale que lui apportera le cinéma. Atteint d'une maladie grave, il veut faire le point sur son œuvre passée et future, et sur le rapport à ses origines et son avenir. Dans ce texte bref mais foisonnant d'informations, il évoque des souvenirs d'enfance, ses relations avec la presse et la justice, livre des clés contradictoires sur son passage de la littérature au cinéma et confie quelques-uns de ses désirs les plus profonds. Pier Paolo Pasolini est né en 1922 dans le Frioul, il est mort assassiné sur une plage d'Ostie, en 1975.
L’enregistrement eut lieu en public à la Maison de la Poésie. 

Pier Paolo Pasolini Par Virginie Despentes, Béatrice Dalle et le groupe Zëro
Réalisation Juliette Heymann
Conseillère littéraire Céline Geoffroy
Enregistré à la Maison de la poésie les 26, 27 et 28 Juin 2017

Après Louis Calaferte en septembre 2015 à la Maison de la Poésie (soirée enregistrée et diffusée sur France Culture), c'est ici à Pier Paolo Pasolini et à ses écrits que rend hommage Virginie Despentes, cette fois encore accompagnée du groupe Zëro (Éric Aldéa (guitare), Ivan Chiossone (claviers), Frank Laurino (batterie), Wilo (son). Avec la comédienne Béatrice Dalle, elle propose une visite en musique des mots de Pasolini, qui nous plongent dans le contexte de l'après-guerre en Italie. 

Lecture de :
 « La jeunesse malheureuse », extrait de Lettres luthériennes (traduit de l’italien par Anna Rocchi Pullberg) Seuil, 2000).
« Hors du palais », extrait de Lettres luthériennes, traduit de l’italien par Anna Rocchi Pullberg (Seuil, 2000).
« La persécution », extrait de La persécution. Une anthologie (1954-1970), traduit de l’italien par René de Ceccaty (Seuil, 2014).
Extraits de Sonnets, traduit de l’italien par René de Ceccaty (Gallimard, 2012).
Equipe de réalisation : Andréas Jaffre, Jean-Benoit Têtu, Laure-Hélène Planchet

SEMAINE DU 30 DÉCEMBRE 2019 AU 3 JANVIER 2020

20h30 Fiction / Le Feuilleton / coordination Blandine Masson et sur franceculture.fr
// 57, rue de Varenne : L’arche d’alliance (5e et dernière saison)  
De François Pérache    
Conseillère littéraire Emmanuelle Chevrière
Réalisation Cédric Aussir 

57, rue de Varenne, la série politique de France Culture revient pour une 5ème et dernière saison en continuant d’explorer les méandres de la Constitution et les arrière-cours des palais de la République !   Annoncée dès la saison 4 qui vous a été proposée en rediffusion la semaine dernière, la fin de la série est l’occasion de faire revenir les principaux protagonistes des quatre premières saisons. On y retrouve aussi bien sûr le Président de la République, Pierre-Yves Gerland, qui, soumis à une forte instabilité politique, décide de nommer en urgence un nouveau Premier ministre. Cette fois, ce sera un « gestionnaire », inconnu de la classe politique et de l’opinion. Il s’appelle Camille Fournier et il est sans conteste le plus atypique des locataires successifs de l’Hôtel Matignon : enfant adopté au Rwanda à l’âge de deux ans, autiste Asperger, il est devenu polytechnicien et, lorsque le Président l’appelle à ses côtés, il réside et travaille comme économiste à Londres. Son arrivée à Matignon va perturber le jeu politique et précipiter la chute de tous ceux qui en sont les principaux acteurs. Camille Fournier est un réformateur. Et les réformes vont aller bon train sous son mandat. Il annonce même le déménagement de l’Hôtel Matignon dans l’Arche de la Défense, au plus près des entreprises : adieu le « 57, rue de Varenne » ! 

Cette saison nous ramène également en Afrique : l’affaire Belansky (du nom du ministre de la Santé, assassiné sur ordre de la Présidence de la République lors d’un voyage personnel en Afrique dans la saison 1) est sur le point de resurgir : le Président Pierre-Yves Gerland risque une procédure de destitution, à moins que tous les anciens Premiers ministres, dont Pablo Mercadal et Tiphaine Quervélec, n’acceptent de respecter un pacte du silence...  **
1er épisode  *Article 68*  
2e épisode Les charognards
3e épisode Tué dans l’œuf
4e épisode** Chère Françoise
5e épisode Le retour du roi

WEEK END DU 4 ET 5 JANVIER 2020

Samedi 4 Janvier 2020 

// 9h07 Répliques / Alain Finkielkraut  

_Champion cycliste_Avec Romain Bardet coureur cycliste français, professionnel et membre de l'équipe AG2R La Mondiale depuis 2012. Il   termine second du Tour de France 2016, troisième l’année suivante, il est vice-champion du monde sur route en 2018, et remporte le classement du meilleur grimpeur   sur le Tour de France 2019. Et Philippe Brunel Journaliste reporter à l’Equipe, écrivain, “Rouler plus vite que la mort “   Grasset 2018 “ Vie et mort de Marco Pantani “ Grasset 2009 

// 21h00 Fiction du samedi soir / coordination Blandine Masson 

Une aventure de Tom Sawyer d’après Mark Twain Les Concerts de Radio France
Collaboration entre France Culture et le Direction de la Musique
Adaptation de Pierre Senges
Réalisation de Laure Egoroff
Traduction de Bernard Hœpffner
Enregistré en public au studio 104 Samedi 31 janvier 2015

Tom Sawyer est un jeune garçon plein de vigueur, imaginatif, intrépide et… désobéissant. Dès que sa tante Polly a le dos tourné, il s’en va rejoindre son ami Huckleberry Finn, l’orphelin vagabond, pour faire les quatre cents coups. Tantôt ils maraudent du côté du cimetière, tantôt ils chassent un trésor, ou bien ils fouillent une maison hantée.

Mais tante Polly a raison de se faire du souci : au bord du fleuve Mississippi, on ne croise pas seulement des fantômes nés de l’imagination des enfants, on risque aussi de tomber sur des bandits bien réels, en chair et en os. C’est ainsi que Tom Sawyer et Huckleberry Finn sont amenés un jour à croiser le chemin du redoutable Joe l’Indien.

Et bien sûr, pendant tout ce temps, dans les rues du village, résonne la musique du Mississipi Minstrel Show.

Avec notamment Thomas Solivérès (Tom Sawyer), Ivan Cori (Huckleberry Finn), Marie Daude  (Tante Polly), François Siener (Joe l'Indien), Emmanuel Matte (McKenzie) et Clément Bernot (L'Annonceur)

Dimanche 5 Janvier 2020

// 21h00 Fiction / Théâtre et compagnie / coordination Blandine Masson 

Concert Fiction Une aventure de Huckleberry Finn de Mark Twain
Adapté par Pierre Senges
Réalisation Laure Egoroff
D’après Les aventures de Huckleberry Finn (traduction Bernard Hoepffner) -  Editions Tristram.
Enregistrement en public à la Maison de La Radio  jeudi 17 et vendredi 18 décembre 2015 au studio 104 

En descendant pendant des jours l’immense Mississippi, Huck et Jim vivent toutes sortes d’aventures ; ils se nourrissent de leur pêche et conjurent le mauvais sort ; ils rencontrent un étrange Duc, faux comédien et véritable escroc.

Peu à peu, entre le jeune garçon sans famille et le « nègre » évadé se noue une amitié profonde, encore inavouable dans l’Amérique de 1840. Quand Huck voudra faire évader Jim, emprisonné à nouveau dans la ferme des sœurs Coleman, il pourra compter sur l’aide imprévue de son ami Tom Sawyer.

On peut alors en être sûr : les deux compères mèneront leur mission avec panache !

Avec Ivan Cori (Huckleberry Finn), Jonathan Manzambi (Jim), Laurent Lederer (le Duc), Marie-Christine Orry (Doris Coleman), Bernadette Le Saché (Martha Coleman), Thomas Solivérès (Tom Sawyer)

Musiciens : Karl W. Davis (chant), Guillaume Roy (alto), Raphaël Schwab (contrebasse), Denis Charolles (batterie, clairon, trombone, slide guitar), David Chevallier (guitares acoustiques)

Suivi de 

_La Vie sur le Mississippi_de Mark Twain
Choix des extraits  Pierre Senges
Traduction Philippe Jaworski
Réalisation Laure Egoroff
Lecture Olivier Claverie
Equipe de réalisation Bruno Mourlan, Eric Villenfin, Nicolas Depas Graf
Assistante à la réalisation Laure Hélène Planchet
La Vie sur le Mississipi est publié chez Gallimard

Le jeune Samuel Clemens, alias Mark Twain (1835-1910), rêvait de voyages fabuleux. En 1859, le voici à la barre sur son premier bateau pour sillonner le Mississippi. Voyage de milliers de kilomètres haut en couleur, parmi les écueils et les hauts-fonds, les sabotages et les vols, les escrocs et les hors-la-loi. Dur métier que celui de pilote ! Mais c'est aussi un métier de prince dans les paysages grandioses de l'Amérique.

La guerre de Sécession obligera le futur écrivain à s'enfuir dans l'Ouest, mais il gardera toujours pour le Mississippi une nostalgie immense, au point de se choisir comme pseudonyme le cri de «Mark twain !», qui signifie : «Par deux brasses de fond !»