Publicité

Quand la décision de la "solution finale de la question juive" a-t-elle été prise ?

Par
Déportation de juifs
Déportation de juifs
© Getty - Hulton Archive

Le 20 janvier 1942, une grande conférence interministérielle sur la "solution finale de la question juive" est organisée à Wannsee, dans la banlieue de Berlin. Le contenu nous en est connu grâce à son compte rendu, miraculeusement préservé.

Le 20 janvier 1942, une grande conférence interministérielle sur la "solution finale de la question juive" est organisée à Wannsee, dans la banlieue de Berlin. Le contenu nous en est connu grâce à son compte rendu, miraculeusement préservé. Pour autant, depuis plus de 70 ans, l’analyse du document, et donc de l’événement, a conduit à des interprétations variées de la part des historiens. Il est vrai que le dispositif décrit alors par Reinhard Heydrich, en charge du dossier, diffère d’une politique de meurtre systématique, indiscriminé et immédiat. Volonté de cacher une politique éminemment transgressive ? Indice d’un processus décisionnel plus complexe ? Ou, pour le dire autrement : quand la décision de tuer l’ensemble des Juifs d’Europe a-t-elle été prise par Hitler ?  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Une rencontre enregistrée en février 2021, dans le cadre du cycle L'histoire au présent : 1941, la décision.

Publicité

Florent Brayard, historien, directeur de recherches au CNRS, membre statutaire de l’EHESS

Hans-Christian Jasch, historien du droit

Dieter Pohl, historien, professeur à l’université de Klagenfurt, porte-parole du conseil scientifique international de l’Institut viennois Wiesenthal d’études sur la Shoah.  

Une rencontre animée par Iannis Roder, enseignant, historien, responsable de la formation au Mémorial de la Shoah.

À réécouter : Enseigner la Shoah
Les Pieds sur terre
28 min
Hommage à Simone Veil (3ème partie)
1h 51
Le Temps du débat
39 min