Publicité

Quand Siné riait de sa propre mort

 dessin de Siné en 2013
dessin de Siné en 2013
© Radio France - Siné

On a appris ce jeudi le décès du dessinateur et écrivain Siné. Ecoutez-le en 2013 parler de 60 années de dessin, alors que paraissait son "Journal pré-posthume".

Maurice Sinet, dit Siné, est mort ce jeudi à Paris à l'âge de 87 ans. A partir des années 1950, il fut un caricaturiste important pour la presse, et l'un des piliers de "Charlie Hebdo" de 1981 à 2008, date d'une scission orageuse qui l'amènera à créer par la suite "Siné Hebdo" puis "Siné Mensuel".

Le 1er novembre 2013, jour de "la fête des morts", il revenait dans Un autre jour est possible sur son travail de dessinateur et témoignait de son indéfectible optimisme, même affecté par une grave maladie dont il arrivait à rire :

Publicité

Siné dans "Un autre jour est possible" en 2013

28 min

"Moi je suis optimiste de père en fils. Moi je prends tout un peu cool, la mort, le reste... Y'a que la politique qui me file des boutons."

"Les gens de gauche comme moi, anar, grande gueule, on rend service à la France."

"Les gens de gauche comme moi, anar, grande gueule, on rend service à la France.""Y'a des matins où j'adore tout le monde, et d'autres matins où je déteste la terre entière."

Et huit mois après les attentats à Charlie Hebdo, en septembre 2015, Siné revenait avec Abdelhak el Idrissi sur les difficultés du métier de dessinateur de presse dans notre Pixel : Quelle place pour les dessinateurs de presse ?