Publicité

Racisme, voyage post-confinement, écrits intimes et David Lynch : la Session de rattrapage

Par
La Session de rattrapage
La Session de rattrapage

Sélection. Retrouvez chaque samedi la sélection hebdomadaire des programmes de France Culture à réécouter.

Abonnez-vous à la Session de rattrapage pour la recevoir par mail chaque semaine

Bonjour à toutes et à tous,

Publicité

Cette semaine a été marquée par un phénomène de globalisation du mouvement antiraciste. Alors que se tenaient mardi dernier les obsèques très politiques de George Floyd, des manifestations inédites ont joué le rôle de porte-voix de la lutte contre les violences policières que subissent les Afro-Américains. Aux cris de "Black lives matter", une partie de la population s'est soulevée pour dénoncer un racisme profondément ancré dans la société américaine, et dont témoigne depuis des années sa littérature. La contestation, qui se manifeste par des gestes symboliques comme le déboulonnage de statues et plus largement sur les réseaux sociaux et dans la culture populaire, a trouvé échos bien au-delà des frontières des Etats-Unis. A l'appel d'associations anti-racistes et de collectifs contre les violences des forces de l'ordre, des rassemblements ont eu lieu dans plusieurs villes de France pour dénoncer un "racisme policier" impuni. Un pays qui s'interroge sur ses propres impensés, et sur la nature du racisme qui s'exprime dans la société. Bonnes écoutes. Pauline Petit

Faire face au virus

Comment allons nous voyager après le confinement ?
Comment allons nous voyager après le confinement ?
© Getty

Fin de partie… ou mi-temps ? "L'épidémie est contrôlée", a déclaré le directeur du Conseil Scientifique Jean-François Delfraissy. Il est tentant de tomber le masque et de se laver les mains un peu moins souvent… Nicolas Martin, en oiseau de mauvais augure, nous explique pourquoi ce serait prendre un risque considérable : même si les indicateurs sont au vert, il ne faut pas relâcher nos efforts. (Radiographies du coronavirus, 4 min)

Premier bilan de santé pour StopCovid. Elle a été très décriée (et continue de l'être), mais l'application StopCovid a bel et bien été lancée depuis bientôt presque deux semaines. C'est le moment de faire un premier bilan : selon le secrétariat d’État au numérique, un million de Françaises et Français se sont connectés en quelques jours à cet outil numérique qui vise à freiner la propagation de l’épidémie de coronavirus. (Le Temps du débat, 39 min)

Voyager après le confinement. Après de longs mois de confinement et de restrictions de notre liberté de mouvements, nous allons progressivement pouvoir reprendre le cours habituel de notre vie. Pour certains, les vacances approchent. Allons-nous reprendre nos habitudes ou complètement repenser notre façon de voyager ? (Hashtag, 5 min)

Il était une fois… les épidémies. Des premières pestes avec l'instauration de la quarantaine, au VIH et l'implication des patients dans la recherche biomédicale, en passant par le choléra et la découverte de l'épidémiologie ou encore la fin de la théorie des miasmes et la découverte des virus après la grippe espagnole de 1918... Raconter l'histoire des épidémies, c'est raconter l'histoire de l'espèce humaine. (La Méthode scientifique, 58 min)

Continuer à apprendre

Mot griffonné sur une page de cahier et glissé dans un cartable, déposé chez Mlle Malingrey avant l’internement à Drancy.
Mot griffonné sur une page de cahier et glissé dans un cartable, déposé chez Mlle Malingrey avant l’internement à Drancy.
- Stéphanie Trouillard / France 24.

"Si je reviens un jour…" En 2010, lors d’un déménagement dans un lycée, les lettres de Louise Pikovsky, jeune élève de 17 ans, ont été retrouvées dans une vieille armoire. Plusieurs mois durant les années 1940, elle a correspondu avec sa professeure de lettres. Son dernier courrier date du 22 janvier 1944, jour où elle fut arrêtée avec sa famille. (Le Cours de l'histoire, 52 min)

Chasse au trésor. Il tient dans la paume de la main. Est-ce un bout d'os ? Un petit caillou ? Non, c'est une œuvre d'art miniature ! Une petite statue d'oiseau qui ne paie pas de mine mais qui est d'une très grande richesse archéologique. Déterré dans l'est de la Chine, "l'oiseau Lingjing" a plus de 13 000 ans. Cette découverte repousse à plus de huit millénaires l’apparition de l’art de la sculpture en Asie. (Le Journal des sciences, 5 min)

Zweig, avec style.Il ne sert à rien d'éprouver les plus beaux sentiments si l'on ne parvient pas à les communiquer" : Stefan Zweig cisela des nouvelles qui auraient pu être des romans. Il sut aussi rendre des histoires de vies aussi captivantes que si elles étaient des fictions. "La Compagnie des auteurs" se penche sur le style de cet écrivain qui s’essaya à tous les genres. (La Compagnie des auteurs, 59 min)

Au coin de l'enceinte

New Brighton, England, 1983-85
New Brighton, England, 1983-85
- © Martin Parr / Magnum Photo

Le "parrathon" haut en couleur de Martin Parr. Documentariste grotesque qui s'immisce parfois - souvent - dans le quotidien, le photographe britannique Martin Parr aime "les gens ordinaires et ce qu’ils font." Son terrain de jeu préféré ? "Aussi bien la plage que le supermarché." (L'Invité des Matins, 30 min)

Hong Kong, baroud d'honneur. Après de longs mois de manifestations et alors que l’épidémie de coronavirus avait mis en veille le mouvement de contestation, Pékin semble déterminé à reprendre la main sur Hong Kong, provoquant le retour de la mobilisation. En jeu : l’annonce, fin mai, de l’adoption d’une loi sur la sécurité nationale au parlement chinois qui menace les libertés de la région administrative. (Cultures Monde, 58 min) 

Comment Christo a emballé le monde. En septembre 2021, on pourra admirer sa dernière œuvre : l’empaquetage de l’Arc de Triomphe à Paris. Une installation posthume, dont il faisait déjà des croquis en 1962. Retour sur l’œuvre de l'artiste plasticien Christo, décédé le 31 mai dernier à l'âge de 84 ans. (La Grande table Idées, 33 min)

Aventurier métaphysicien. Tristan Garcia écrit beaucoup : des essais philosophiques, des romans et des textes de formes plus expérimentales. Pour lui, le métaphysicien est comme "une sorte d’aventurier qui irait aux limbes de l’indétermination, sans sombrer." En 2011, Tristan Garcia publiait Forme et objet, un traité des choses avec lequel il s’inscrivait dans le courant du "réalisme spéculatif", renouveau de la philosophie contemporaine en France. Quel élan l’anime, le fait penser et écrire ? (Les Chemins de la philosophie, 58 min)

La citation

David Lynch à l'avant-première de "Twin Peaks : the returns ", le 19 mai 2017, à Los Angeles, en Californie.
David Lynch à l'avant-première de "Twin Peaks : the returns ", le 19 mai 2017, à Los Angeles, en Californie.
© Getty - Robyn Beck

Cette semaine, la citation nous vient d'un véritable "cinéaste-auteur" : David Lynch. Le réalisateur à qui l'on doit Elephant Man (1980), Twin Peaks : Fire Walk with Me (1992) ou encore Mulholland Drive (2001), était l'invité exceptionnel de La Grande table Culture (29 min)

Hollywood m’aime tellement ! Je n'ai jamais vraiment fait partie du système, pour ainsi dire, mais j'ai eu la chance de pouvoir faire en toute liberté les films que je voulais. Et c'est la seule façon de les faire. Si vous n'avez pas la liberté de faire le film que vous voulez faire, il vaut mieux ne pas le faire du tout. Donc, la liberté, c’est primordial, tout comme travailler avec des gens qui sont de votre côté.      

Et si l'on se quittait en prenant le large avec Joseph Kessel ? Tour à tour romancier, aviateur, journaliste sur le front, Joseph Kessel a vécu tous les récits qu'il a écrits. (Re)découvrez en vidéo le parcours de cet écrivain aventurier, dont l’œuvre paraît dans la Pléiade. Bon week-end et à la semaine prochaine !