Publicité

Radicalités, Maria Montessori, croissance verte... la Session de rattrapage

Par
Marie Montessori, La Liseuse, Bangladesh et Mexico
Marie Montessori, La Liseuse, Bangladesh et Mexico

Sélection. Retrouvez chaque samedi la sélection hebdomadaire des programmes de France Culture à réécouter.

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir chaque semaine la Session de rattrapage par email

Bonjour à toutes et à tous,

Publicité

Les violences à Charlottesville, les menaces nucléaires dans le Pacifique, les attentats de Catalogne... témoignent-ils d'un retour des radicalités ? France Culture a consacré ce 15 septembre à cette question. Réflexions sur la violence verbale, aux sources de la violence physique. Ou encore sur la violence déversée sur la Toile, à une heure où l'on a vite fait de prendre internet pour le miroir de notre société.... "Je vois une société malade où la provocation permanente de l’hyper concentration de richesse et de pouvoir ne peut produire que de la violence", confie, pessimiste, l'auteur de BD Chantal Montellier dans Le Réveil culturel. D'autres formes de radicalités émergent aussi. Comme celle de Cédric Herrou, qui raconte comment lui, éleveur de poules, a senti l'irrépressible besoin d'aider les migrants. Un combat qui lui a valu 4 mois de prison avec sursis cet été. Hélène Combis-Schlumberger

COMPRENDRE

Le moine de Myanmar Wirathu, à la célébration de l’organisation MaBaTha (Comité de Protection de la Race et de la Religion), à Mandalay, le 21 septembre 2015
Le moine de Myanmar Wirathu, à la célébration de l’organisation MaBaTha (Comité de Protection de la Race et de la Religion), à Mandalay, le 21 septembre 2015
© AFP - PHYO MG MG

"Nettoyage ethnique" en Birmanie. Environ 370 000 Rohingyas se sont réfugiés au Bangladesh depuis le 25 août, afin de fuir les violences de l'armée birmane qui participe à une idéologie de défense du bouddhisme face à l'islam. "Il y a une démocratisation en Birmanie, mais Aung San Suu Kyi est prisonnière de sa constitution. Impossible de savoir ce qu'elle sait ou pense vraiment", explique l'ethnologue Bénédicte Brac de la Perrière (L'Invité des Matins, 16 min)

Déguerpissez ! Brésil, Côte d'Ivoire, Bénin, Niger, Cameroun... pourquoi les politiques de "déguerpissement" se répandent-elles ? De plus en plus, les politiques urbaines tentent de faire de la ville une vitrine économique du pays, de montrer qu'elle s'enrichit, en rasant notamment les petits commerces de bord de route. Car ce sont souvent les plus démunis qui trinquent. (CulturesMonde, 58 min)

Consommez, surconsommez qu'ils disaient. La croissance économique ne vient plus servir notre bien-être. Alors n’est-il pas temps de penser une croissance verte ? Consommer plus ou consommer mieux, le dilemme ne devrait plus se poser. Production intelligente, recyclage, énergies renouvelables, tels sont les mots d’ordre de cette croissance d’un genre nouveau. (Entendez-vous l'éco ?, 1h)

APPRENDRE

Un tzompantli (ratelier de crânes) a été découvert à Mexico
Un tzompantli (ratelier de crânes) a été découvert à Mexico
- Wikipédia, domaine public

Que reste-t-il à comprendre ? Saviez-vous que certaines dunes de sable pouvaient chanter ? Une note si puissante qu'elle évoque le grondement du tonnerre ou le décollage d'un avion de ligne. Un phénomène que les chercheurs ne parviennent toujours pas à expliquer... parmi beaucoup d'autres ! Tour d'horizon des problèmes scientifiques qui demeurent ouverts. (La conversation scientifique, 1h)

"Avez-vous trouvé la voie ?..." Une tour aztèque édifiée en crânes humains vient d’être exhumée sous le Templo Mayor, à Mexico. Elle témoigne de la place du sacrifice dans cette société. "Le but premier du sacrifice n’est pas l’anéantissement, mais l’offrande de forces vitales nécessaires à la régénération du monde", explique Gregory Pereira, directeur de recherche au CNRS. (Carbone 14, le magazine de l'archéologie, 29 min)

Avez-vous trouvé la foi ? À la question "Pourquoi croire en Dieu ?", Kierkegaard répondrait que l’homme ne peut être lui-même que devant Dieu. Le philosophe danois avait pourtant reçu une éducation chrétienne triste et austère. Venez en apprendre plus long sur sa philosophie de l'existence ! (Les Chemins de la philosophie, 1h)

(RE)DÉCOUVRIR

"La liseuse", par Federico Faruffini, 1864
"La liseuse", par Federico Faruffini, 1864
© Getty - DeAgostini

Le roman de la vie. Quand les personnages de romans lisent eux-mêmes des romans, comme c’est le cas dans Guerre et Paix par exemple, il ne s’agit pas d’une classique mise en abyme. Pour l’écrivain Aurélien Bellanger, c’est un symbole. Un symbole qui montre que l’art n’est pas simplement une représentation de la vie, mais qu’il est bien intérieur au monde. Après tout, pourquoi les personnages ne pourraient-ils pas puiser l’inspiration chez d’autres visages de la littérature ? (La Conclusion d'Aurélien Bellanger, 4 min)

Un Bouquet pour Molière ! En 1944 déjà, il jouait le rôle de Damis dans Tartuffe de Molière. Il interprète aujourd’hui le rôle d’Orgon dans une mise en scène baroque signée Michel Fau. Dans un livre qui vient de paraître, Michel Bouquet raconte Molière, ce “provocateur-né”, avant de se confier sur son immense carrière de théâtre et de cinéma. (La Grande Table, 27 min)

Icône. Peut-on se moquer de Jean-Luc Godard et de mai 68 ? Jusqu’où, la caricature ? C’était le débat d’un des Réveil culturel de la semaine, alors que vient de sortir en salle Le Redoutable, de Michel Hazanavicius, qui raconte le cinéaste en 1968. Au micro, Daniel Cohn-Bendit accuse les pourfendeurs d’être “des débiles” qui sanctuarisent autant 68 que JLG. Et l'universitaire David Faroult s’interroge : “Pourquoi noyer Godard dans les eaux glacées du calcul humoriste ?” (Le Réveil culturel, 21 min)

LA CITATION

Cette semaine, la citation est de Maria Montessori. Car l'émission Une Vie, une oeuvre consacrait un grand documentaire à cette figure déterminée et sans concession, et à ses réflexions sur les mystères de l'enfant. (Une Vie, une oeuvre, 1h)

N’élevons pas nos enfants pour le monde d’aujourd’hui. Ce monde n’existera plus lorsqu’ils seront grands. Et rien ne nous permet de savoir quel monde sera le leur, alors, apprenons-leur à s’adapter.

Enfin, quoi de mieux qu'un week-end pour expérimenter les vertus de l'oisiveté ? Alors qu'Emmanuel Macron jetait récemment la pierre aux "fainéants", découvrez quatre bonnes raisons philosophiques de l'être (fainéant) ! Bonne fin de semaine, et à samedi prochain !