Publicité

Ray Bradbury, la science-fiction et plus

> Ecoutez un hommage à Bradbury dans le "Mauvais Genres" de ce samedi

Ray Bradbury à Los Angeles en 2004
Ray Bradbury à Los Angeles en 2004
© Maxppp - Jim McNaughton DAILYCELEB/MAXPPP

L'écrivain américain Ray Bradbury est mort ce mardi soir à Los Angeles. A l'âge de 91 ans et des suites d'une longue maladie, selon sa fille.

Publicité

Connu mondialement pour ses ouvrages de science-fiction, en particulier "Chroniques martiennes" (1950) et "Fahrenheit 451" (1953), il est l'auteur d'une oeuvre prolifique reconnue dès les années 1950. Avec 500 nouvelles, une trentaine de romans, des contes, des poèmes et des pièces de théâtre.

Ce matin, **Marc Voinchet ** rendait hommage à Ray Bradbury dans "Les Matins" de France Culture :

Écouter

2 min

L'écrivain et historien de la science-fiction Serge Lehman, interrogé par Benoît Lagane pour Le RenDez-Vous, retrace le parcours de l'écrivain, son souhait de ne pas s'inscrire durablement dans un genre, et la façon dont il a contribué à rendre la SF plus littéraire :

Écouter

5 min

Lawrence Bridges, réalisateur et producteur américain, a interviewé Ray Bradbury en 2008 dans le cadre d'une série documentaire consacrée aux grands auteurs américains :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gilles Dumay dirige la Collection Lunes d'encre , aux éditions Denoël, et pour lui Ray Bradbury était bien plus qu'un auteur de science-fiction, un poète, paradoxalement très méfiant de certains progrès, comme internet :

Écouter

1 min

Propos recueillis par Simon Le Baron.Certains ont enfin découvert cette figure par l'adaptation cinématographique d'une de ses oeuvres majeures : Fahrenheit 451. Une dystopie adaptée par François Truffaut en 1966, sans l'aide de Bradbury, qui refusa d'y collaborer.

L'écrivain à qui l'on doit aussi des scénarios pour le cinéma, comme *Moby Dick * (1956), pour John Huston, mais aussi pour la télévision, notamment La Quatrième Dimension et des épisodes d'Alfred Hitchcock présente .
> Retrouvez la revue de presse internationale de Thomas Cluzel qui revient sur la disparition de Ray Bradbury
Le site officiel de Ray Bradbury

Apostrophes de juillet 1978

Une des rares émissions françaises à avoir reçu l'auteur, à l'occasion en l’occurrence du 150ème anniversaire de la naissance de Jules Verne.

Ray Bradbury : le visionnaire révèle ses secrets. Le Figaro

Entretien avec le quotidien publié en octobre 2002 où il confie notamment que « Jules Verne est mon père ! Jean-Paul Sartre est l'un de mes oncles fous... cela vous va comme ça ? ».

Ray Bradbury, l'homme qui aimait la fiction, pas la science. Libération

Ray Bradbury : "Allez au diable, vous, et votre maudit Internet !". Actualitte.com

Par Nicolas Gary.

Mort de Ray Bradbury: 3 raisons de s'enflammer pour Fahrenheit 451. L'Express

Où Julien Jouanneau évoque l'adaptation au grand écran signé François Truffaut.