Publicité

Retrait de Benjamin Griveaux : Piotr Pavlenski, l'activiste russe qui a révélé les vidéos, s'explique

Par
L'artiste contestataire russe Piotr Pavlenski quitte le palais de justice de Moscou en juin 2016, libéré après avoir incendié la porte du siège des services de sécurité. Il a incendié la façade d'une succursale de la Banque de France en 2017.
L'artiste contestataire russe Piotr Pavlenski quitte le palais de justice de Moscou en juin 2016, libéré après avoir incendié la porte du siège des services de sécurité. Il a incendié la façade d'une succursale de la Banque de France en 2017.
© AFP - Vasily Maximov

Entretien. Réfugié en France, l'artiste radical Piotr Pavlenski a affirmé avoir mis en ligne la vidéo à caractère sexuel qui a entraîné le retrait de la candidature de Benjamin Griveaux à la mairie de Paris. Il nous a expliqué pourquoi il avait ainsi remis en question une "icône des valeurs traditionnelles".

C'est un coup de tonnerre dans la vie politique française : Benjamin Griveaux, candidat de la majorité LREM, abandonne ce vendredi matin la course à la mairie de Paris à un mois du premier tour. L'ancien porte-parole du gouvernement évoque des "attaques ignobles (...). Cette décision me coûte mais mes priorités sont très claires. C'est d'abord ma famille, vous l'aurez compris". Il va porter plainte, notamment pour violation de la vie privée après la diffusion sur internet de vidéos à caractère sexuel et de captures écran de conversations personnelles qui lui sont attribuées mais qui ne sont pas authentifiées, a appris franceinfo auprès de son avocat. La plainte visera également l'"atteinte volontaire à l'intimité de la vie privée par diffusion d'images à caractère sexuel", infraction instaurée par la loi de 2016.

En cause, deux vidéos intimes et des captures d'écran de conversations personnelles non authentifiées dont la mise en ligne a été revendiquée par l'artiste russe de 35 ans Piotr Pavlenski. Il s'est expliqué jeudi soir, contacté par téléphone par notre journaliste Damien Mestre. 

Publicité

Celui qui a obtenu l'asile politique en France en mai 2017, avec son ex-compagne Oksana Chaliguina, avait été condamné en janvier 2019 à trois ans de prison, dont 2 ans avec sursis, pour avoir incendié la façade d'une succursale de la Banque de France à Paris en octobre 2017. Il s'agissait selon eux d'une performance artistique intitulée "Eclairage" pour dénoncer la présence de la Banque sur la place de la Bastille.
Piotr Pavlenski s'est fait connaître en défiant régulièrement les autorités russes : il a notamment arrosé d'essence et incendié les portes du siège de l'ex-KGB à Moscou. En 2012, il s'était cousu les lèvres en soutien aux Pussy Riot.

Retrait de Benjamin Griveaux : sa déclaration, l'analyse de Stéphane Robert, le récit de Damien Mestre et les premières réactions

6 min

Pourquoi avoir choisi de dévoiler des photos privées de Benjamin Griveaux ?

Benjamin Griveaux, fait campagne en parlant de famille, en disant qu'il est le meilleur père, le meilleur mari, se montre vraiment comme une icône des valeurs traditionnelles familiales. Mais c'est cette même personne qui aime se masturber et envoyer cet acte à une jeune femme. C'est du mépris pour tous ses électeurs...

Que peut-il se passer si cette personne devient maire de Paris ? C'est une situation dangereuse.

Mais ces images ne concernent-elles pas exclusivement sa vie privée ?

On peut en discuter. Cela peut être sa vie privée mais ce n'est pas du tout privé si en même temps pendant sa campagne politique il met en avant d'autres choses. Par exemple, si un candidat parle de violences domestiques pendant sa campagne et que dans le même temps, en réalité, il tape sa femme.... 

Attention, c'est l'unique candidat qui utilise sa famille, sa femme, ses enfants pour sa campagne.

Vous n'auriez jamais révélé ces images s'il n'avait pas mis en avant sa famille dans sa communication politique ?

Oui, bien sûr. S'il était clair, direct dans son image politique et dans ce qu'il est, je l'aurais beaucoup respecté. Par exemple, si vous regardez le site où nous avons publié la vidéo, vous trouverez une interview avec la Cicciolina. Elle était une star internationale du porno, un grand nom avec ensuite une grande carrière politique. Aucun problème, elle était claire. Elle n'a jamais caché son passé de porno star.  

Quelqu'un peut faire et communiquer sur tout ce qu'il veut : les relations libres, que je respecte beaucoup, des relations amorales, des relations avec des animaux, des chiens... Je peux le respecter mais il doit être clair avec son électeur parce que c'est une question politique.  Il doit exister une relation de confiance entre candidats et électeurs.

Avez-vous obtenu ces images en tendant un piège à Benjamin Griveaux ou est-ce quelqu'un qui vous les a envoyées ?

C'est une source confidentielle. Toute cette matière vient de ma source.

Vous ne craignez pas d'avoir été instrumentalisé en pleine campagne des municipales ?

C'est lui le seul responsable. Pour les autres candidats, j'ignore. Et aucun autre, que je sache, n'utilise sa famille, sa femme, ses enfants, avec une telle hypocrisie. Une telle image contradictoire par rapport à sa vie réelle.

Mais si je découvre la même chose pour d'autres personnes, je ferai bien sûr de même.

On imagine que Benjamin Griveaux va porter plainte car c'est sa vie privée. Vous n'avez pas peur de cela, vous assumez ?

Non, je n'ai aucun problème avec cela. 

Selon vous c'est dans la continuité de ce que vous faisiez en Russie ?

Pour moi c'est dans la continuité de ce que j'ai déjà produit. Maintenant je suis français, j'habite Paris et je prends mes responsabilités dans cette ville aussi. Je pense qu'être passif face au monde politique c'est la pire situation. Le "process" de l'art politique continue.

Peut-on vraiment comparer Vladimir Poutine et Benjamin Griveaux ?

En Russie, comme en France on vit dans une mécanique de pouvoir.  J'ai fait ma performance Eclairage pour expliquer que c'était un problème en France qu'un homme du secteur bancaire devienne président de la République. Maintenant c'est Benjamin Griveaux qui est candidat pour le parti d'Emmanuel Macron...

Y aura-t-il d'autres victimes de votre site internet ?

Oui. D'autres personnes. Tous ceux qui peuvent mépriser les électeurs. C'est un nouveau média. Benjamin Griveaux c'est seulement une première personne. Il peut même être fier d'être le premier. C'est un hommage pour ce candidat...

© Visactu