Publicité

Réviser l'histoire de la Première Guerre mondiale en podcasts

Soldats français et britanniques dans une tranchée, 1916
Soldats français et britanniques dans une tranchée, 1916
© Getty - Hulton-Deutsch Collection

Soldats rescapés de l'enfer des tranchées, femmes travaillant "à l'arrière" ou artistes impliqués dans les mouvements d'avant-garde... à travers une sélection de témoignages et d'archives (re)découvrez la réalité du conflit meurtrier qui déchira l'Europe (et le monde) entre 1914 et 1918.

Pour enrichir vos connaissances en histoire (ou les réviser), nous vous proposons de réécouter cette sélection d'émissions de "La Fabrique de l'histoire" consacrées à la Première Guerre mondiale.

Dans le cadre de l'opération Nation Apprenante, en partenariat avec le ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse, chaque présentation d'émission est suivie d'une précision sur le niveau scolaire auquel elle peut faire écho. Que cela n'empêche pas les plus curieux d'y jeter une oreille...

Publicité

1914-1918 : quatre années d'un conflit généralisé qui fera près de 10 millions de morts en Europe

Élaborée à partir d'enregistrements d’époque ou de témoignages de Poilus recueillis dans les années 1950 et 1960 issus des archives de l’Ina, de la radio belge ou des Laut Archiv de l’Université Humboldt de Berlin, cette série de quatre émissions retrace les événements de la Première Guerre mondiale à travers les voix de ses protagonistes, civils ou militaires. 

La déclaration de guerre retentit comme une déflagration au beau milieu de l’été 1914. Marqués par la guerre de 1870, les soldats sont prêts alors à en découdre avec l’Allemagne, pour notamment récupérer l’Alsace et la Lorraine.

Au programme des classes de terminale

55 min

Sur le front, les Poilus racontent à la fois les combats et le quotidien dans les tranchées.

Au programme des classes de Terminale

55 min

Loin des lignes de front, la guerre bouleverse profondément la vie de toutes les populations restées "à l'arrière", mais en particulier celle des femmes. En effet, celles-ci, quand elles vivaient à la campagne, ont assuré la gestion des fermes et des cultures, ou ont assemblé des munitions dans des usines d'armement, ou conduit des tramways, ou se sont retrouvées patronnes de commerces, pour celles qui vivaient dans les villes. Leur contribution à l'effort de guerre a ainsi été immense.

Au programme des classes de Terminale

55 min

Le 11 novembre 1918, l’armistice sonne non seulement la fin de la guerre mais aussi et surtout la fin d’un monde.

Au programme des classes de Terminale

En savoir plus : La fin d’un monde
55 min

L'année 1917, une année folle ?

1917 est une de ses années cruciales qui permettent d’ausculter le monde, et la façon dont les événements s’imbriquent les uns dans les autres. Ces deux émissions proposent de saisir les enjeux de cette année par le prisme du regard des artistes. 

Blaise Cendrars, Fernand Léger, Guillaume Apollinaire, Otto Dix, Georges Braque et bien d'autres encore, les artistes aussi ont fait la guerre et se sont retrouvés face à l’horreur dans les tranchées. Comme tous les autres Poilus, ils en sont ressortis entamés et transformés à jamais. De la même façon que les œuvres qu'ils ont produites à partir de 1918 en ont été changées à jamais.

55 min

En 1917, dans les autres capitales européennes, la vie continue : les peintres peignent, les poètes publient, les collectionneurs achètent, les galeries exposent, et les théâtres se remplissent. A Paris en particulier, les débats entre les tenants d'un cubisme "français" et leurs adversaires se durcissent. Et les avant-gardes s'y livrent une concurrence acharnée, notamment dans le quartier du Montparnasse où cafés et ateliers d'artistes résonnent des échos du front, au gré des blessures, des permissions et des allers et retours des soldats.

Au programme des classes de Première générale

55 min

1919, l'année de la paix

Après quatre années de guerre, le 18 janvier 1919, les représentants des trente-deux pays belligérants se retrouvent à Paris pour élaborer le traité de Versailles (et fonder la Société des Nations). Retour sur un traité de paix qui, paradoxalement, porte en lui le germe de la Seconde Guerre mondiale.

Au programme des classes de Première générale

52 min

Et pour aller plus loin...

Quelles ont été les répercussions du conflit sur les représentations artistiques, en peinture notamment ? Comment le dégoût de la guerre, associé à un certain idéal pacifiste, a-t-il produit des réactions de colère ou de cynisme chez certains artistes et engendré un mouvement comme Dada ou les fameux "Ready made" de Marcel Duchamp par exemple ? Cette émission propose de comprendre comment le mépris, l'irrespect et une certaine extravagance ont constitué les ressorts d'une réponse artistique à la guerre.

Au programme des classes de Première générale

55 min