Publicité

Rire, hôpitaux sous pression, archéologie vue du ciel et Vie Invisible : la Session de rattrapage

Par
La Session de rattrapage
La Session de rattrapage
-

Sélection. Retrouvez chaque samedi la sélection hebdomadaire des programmes de France Culture à écouter.

Abonnez-vous ici pour recevoir la Session de rattrapage chaque semaine par mail.

Bonjour à toutes à tous,

Publicité

Vous l'avez remarqué ? Les annonces gouvernementales, habituellement faites les jeudis, ont cette fois été faites un mercredi. Il faut bien admettre que l'annonce tant de fois repoussée d'un troisième reconfinement aurait peut-être été mal vue si elle avait été prononcée ce jeudi 1er avril. D'autant plus, qu'en France, l'histoire du rire se teinte d'un goût prononcé pour la contestation, alimentée de satire et d'ironie, et ce depuis la Révolution, lorsque le rire se démocratise et irrigue l'espace public. Mieux valait donc ne pas prendre le risque de se confronter au "jour des farces". Si on a du mal à situer avec certitude à quand remonte la tradition du poisson d'avril, on sait en revanche que l'humour, lui, a plusieurs millénaires d'existence et qu'il accompagne l'histoire de l'humanité. Le plus ancien recueil de blagues connu, le Philolegos, date ainsi du IIIe siècle. Et de Triboulet, le plus célèbre des fous de France, à Pierre Dac et ses feuilletons radiophoniques, l'humour n'a eu de cesse de chercher de nouvelles formes, de nouveaux médiums. Nul doute que, dans un futur lointain, on pourra ainsi analyser un nouveau type d'humour, le fameux "humour confiné", né en l'an de grâce 2020.  Courage donc ! Ce troisième confinement, s'il s'annonce pénible, offrira certainement encore une fois, avec un peu de volonté, des occasions d'en rire... fût-ce jaune. Bonnes écoutes. Pierre Ropert

COMPRENDRE

Soins intensifs de l'hôpital Delafontaine à Saint-Denis, le 29 mars 2021.
Soins intensifs de l'hôpital Delafontaine à Saint-Denis, le 29 mars 2021.
© AFP - Thomas Samson

Hôpitaux sous pression. Mercredi soir, Emmanuel Macron a promis dans son allocution d’apporter des "renforts supplémentaires" dans les services de réanimation. Mais à quoi la situation dans les services de réanimation, critiquée par de nombreuses voix du corps médical, est-elle due : à une tactique de crise déficiente ou à la stratégie sanitaire déployée depuis des années ? (L'Invité des Matins, 43 min)

La laïcité tolère-t-elle la nuance ? L'observatoire des laïcités est une institution bousculée, accusée d’avoir été trop accommodante avec un islam politique depuis les attentats de 2015. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a laissé entendre que cette institution allait évoluer. La laïcité est l'objet d'un débat constant, entre ceux qui défendent une laïcité "de combat" et ceux qui ne voient dans cette notion qu’un cadre juridique. Ce principe est-il trop politisé ? (Le Temps du débat, 38 min)

Science & Journalisme. Au magazine Science et Vie, neuf journalistes ont claqué la porte du mensuel de référence, dédié à la vulgarisation scientifique, après son rachat par le groupe Reworld Media. Le contexte sanitaire a pourtant montré que le journalisme scientifique est plus que jamais indispensable. Le journalisme scientifique est-il en péril ? (La Question du jour, 8 min)

Royaume-Uni : stronger alone ? Quelques mois seulement après l’entrée en vigueur effective du Brexit, le Royaume-Uni n'a de cesse de se vanter d'une vaccination bien plus avancée que le reste l'Europe. Le pays a rendu publique sa nouvelle doctrine géostratégique : pivot vers l’Asie, état des menaces, partenariat avec les nations européennes, maintien de l’importance de l’Otan... Quelle est la réalité de l'autonomie retrouvée du Royaume-Uni vis-à-vis du continent ? (Cultures Monde, 58 min)

APPRENDRE

De nombreuses ruines Maya sont découvertes dans la jungle du nord du Guatemala, détectées par LiDAR.
De nombreuses ruines Maya sont découvertes dans la jungle du nord du Guatemala, détectées par LiDAR.
© Getty - DEA / M. BORCHI

Le passé vu du ciel. Plus besoin de machettes, de pirogues et d’affronter anacondas et araignées géantes pour accéder à des cités mayas perdues. Désormais, l'archéologie progresse grâce à la technologie LiDAR : des villes entières, enfouis sous la végétation, sont découvertes depuis les airs, en satellite ou en avion, grâce à l'analyse des faisceaux de lumière renvoyés par le sol. (La Méthode scientifique, 58 min)

Le Gouvernement de la prostitution. Aussi étrange sans doute que cela puisse paraître, il n’existe pas en droit français de définition de la prostitution. C'est aux policiers sur le terrain qu'est laissé le soin par l’État de définir la prostitution. Comment font-ils ? La sociologue Gwénaëlle Mainsant répond au terme d'une passionnante enquête. (La Suite dans les idées, 42 min)

Vivre dans un monde raté. Et si, à l'origine du mal, se trouvait un créateur qui n'aurait pas bien fait son boulot, et qui aurait, tout simplement, raté le monde dans lequel nous vivons ? C'est l'hypothèse du philosophe Emil Cioran, qui va même jusqu'à parler d'un Dieu taré qui se moquerait de nous... (Les Chemins de la philosophie, 58 min)

Rester caché. Un maquillage anti-reconnaissance faciale, une technique de camouflage pour les recherches sur le web, une formation en chiffrement de données... Existe-t-il réellement des moyens d'échapper à la surveillance numérique ? (LSD, la série documentaire, 55 min)

(RE)DÉCOUVRIR

"La vie invisible" de Guillaume Poix et Lorraine Sagazan.
"La vie invisible" de Guillaume Poix et Lorraine Sagazan.
- Christophe Raynaud de Lage

La Vie invisible. Thierry a 55 ans. Il y a un peu plus de trente ans, il a perdu la vue dans un accident. Chaque soir, aux côtés de deux acteurs professionnels, il chemine dans le labyrinthe de sa mémoire pour tenter de reconstituer un spectacle de théâtre qui l’a profondément marqué. Une fiction à écouter pour comprendre la place des images dans notre manière d’appréhender et de percevoir le réel. (Fictions / Samedi Noir, 58 min)

Sombres tunnels et ligne claire. Rencontre avec l'autrice Rutu Modan, cheffe de file de la bande dessinée israélienne, pour son nouveau livre "Tunnels", une passionnante histoire de fouilles archéologiques, sur fond de tensions politiques, servie par une ligne claire unique en son genre. (Le Rayon BD, 28 min)

Le Goûter des spectres. Imaginez une maison de poupée hantée, un coffre à jouet qui s'ouvrirait sur les abîmes de la peur, un goûter d'anniversaire où les poupées parlent, imaginez le "carrousel des maléfices"... et vous ne serez pas loin du monde fascinant de la dessinatrice virtuose Amandine Urruty. (Mauvais genres, 59 min)

LA CITATION

Cette semaine la citation est de l'actrice et réalisatrice Aïssa Maiga, venue discuter dans Affaires Culturelles de son parcours devant et derrière la caméra, mais aussi dans le milieu du cinéma français, où elle milite pour une meilleure inclusivité et représentativité des personnes non-blanches :

Il y a d’une part la souffrance réelle, les parcours difficiles, les moments d’humiliation, la colère souvent contenue de personnes qui vont à l’assaut d’un rêve – celui de devenir acteur ou actrice – qui se fracasse la plupart du temps sur un mur assez invisible au départ et entêtant par la suite, fait de rejet qui ne dit pas son nom, de dénis aussi ; et d’autre part, il y a la faculté de résilience incroyable de ces personnes qui continuent de nourrir leur rêve coûte que coûte, vaille que vaille, et qui trouvent parfois d’autres formes pour résister et continuer à créer.

La Session se termine pour cette semaine, avec la proche perspective d'un confinement. La nouvelle ne vous enchante guère ? Rassurez-vous en vous disant que la situation pourrait être pire et en écoutant le témoignage de Stéphanie qui, avec son fils asthmatique, s'est retrouvée piégée en mars 2020 pendant plusieurs jours avec 2000 autres passagers à bord du Costa Magica, alors même que l'épidémie de Covid-19 se répandait au sein du navire. A la semaine prochaine !