Publicité

Roland Barthes : "Les sciences humaines se dévorent elles-mêmes"

Roland Barthes en 1979
Roland Barthes en 1979
© Sipa - Andersen Ulf

1967. Deuxième épisode de la série "A voix nue" consacrée à Roland Barthes à partir d'enregistrements de 1967. Le philosophe relativisait alors l'importance des sciences humaines au micro de Georges Charbonnnier.

Voici le deuxième épisode de la série "A voix nue" avec Roland Barthes, diffusée en 1988 sur France Culture. Cette série est le fruit du remontage d'entretiens réalisés en 1967 par Georges Braconnier. Ce dernier rappelle qu’à la date de cet enregistrement, en 1967, le grand succès des écrits scientifiques était totalement nouveau et surprenant.

Le producteur cite les ouvrages de Claude Lévi-Strauss, Jacques Lacan ou Pierre Schaeffer et constate : "_La littérature est en train de se marier intimement avec la vulgarisation scientifique." _Mais Barthes, lui, relativise le succès des sciences humaines. Et le philosophe de préciser : "Moi, je tiens fondamentalement à l’expérience de l’écriture."

Publicité

Roland Barthes "A voix nue" 2/5 (1967 / 1988)

29 min

AU MICRO

Au moment même où vous dites qu’il n’y a plus que des sciences humaines, je dirais (au contraire) qu’il n’y a plus de sciences humaines. Je pense qu’une bifurcation va se produire. Il y a un moment où ces ouvrages - qui sont encore des ouvrages de sciences - ne seront plus ressentis précisément comme des ouvrages de sciences[…] On peut dire qu’il n’y a plus de sciences humaines, les sciences humaines se dévorent elles-mêmes très vite. On peut dire tout de même que des entreprises comme celles de Lacan ou comme celles de Foucault visent très explicitement la notion de sciences humaines.

  • "A voix nue" Roland Barthes (2/5)
  • Enregistrement : octobre 1967 
  • 1ère diffusion : 22/11/1988 
  • Production : Georges Charbonnier
  • Réalisation : Marie-Andrée Armynot 
  • Indexation web : Véronique Vecten, de la Documentation de Radio France
  • Archive INA - Radio France

A découvrir : l'intégralité de la série "A voix nue" et les entretiens de Georges Charbonnier en 1967.

Sur Roland Barthes, retrouvez aussi le décryptage de Fragments d'un discours amoureux par Hélène Combis-Schlumberger.