Publicité

Roland Garros, "grand messe eucharistique" décryptée par le sociologue Michel Maffesoli

Par
Serena Williams en 2016 à Roland Garros.
Serena Williams en 2016 à Roland Garros.
© Sipa - Christophe Ena

1989. "Le sport comme quelque chose qui permet de communiquer et en même temps de participer à quelque chose de cosmique." Voilà comment le sociologue Michel Maffesoli décryptait Roland Garros, où il se rendait pour la première fois en 1989. Troisième épisode d'une série d'archives sur le tournoi à Paris.

Invité par Sylvie Andreu à décrypter Roland Garros en direct pendant le fameux match Lendl vs Chang le 5 juin 1989, Michel Maffesoli y voit violence cathartique et solitude du mis à mort :

Chaque société a besoin de vivre sa mise à mort de manière homoéopathique.

Publicité

Ecoutez-le décrypter la "participation démocratique" voire "eucharistique" des spectateurs qui assistent à un match de tennis, sur le court ou à travers leur petit écran :

Roland Garros vu par Michel Maffesoli le 05/06/1989

5 min

Archive INA - Radio France