Publicité

Scénario et scénaristes de cinéma : portrait d'un métier, état des lieux et des pratiques (1ère Partie)

Détail de l'affiche du film "J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
Détail de l'affiche du film "J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
- Xilam

Etat des lieux inédit du scénario et des conditions de travail et de vie des scénaristes de cinéma en France.

Ces rencontres réunissent un large panel de professionnels du cinéma français (scénaristes et réalisateurs, mais aussi producteurs, distributeurs, agents, représentants des sociétés d’auteurs, diffuseurs, plateformes, etc.). Les tables-rondes abordent aussi bien la question de la place du scénario dans le financement des films, que celle de la rémunération des scénaristes, de leur statut social et des spécificités des droits des auteurs français par rapport au copyright américain. Les enjeux artistiques, ou de la formation, ainsi que la question de leur reconnaissance médiatique complètent cet état des lieux inédit du scénario et des conditions de travail et de vie des scénaristes de cinéma en France.
 

Association professionnelle de scénaristes de long-métrage de cinéma fondée en 2017, le SCA est un lieu d’échanges et de réflexions sur l’exercice du métier de scénariste, ses pratiques et ses évolutions. Il a pour missions de promouvoir le métier auprès de la profession comme du grand public, de représenter les scénaristes de cinéma auprès des instances publiques, et de toutes les organisations professionnelles du secteur. Il défend une vision ouverte et collaborative du secteur du cinéma, fondée sur les échanges entre les professionnels du secteur. La diversité et l’indépendance du cinéma sont au cœur de ses préoccupations. Le SCA a pour vocation de rassembler tous les scénaristes de cinéma de long métrage, qu’il s’agisse de fiction, de documentaire, ou d’animation. Ses 130 adhérents représentent des pratiques et des films aussi différents qu’Atlantique, la Tête haute, J’ai perdu mon corps, Nos batailles, Les Hirondelles de Kaboul, Réparer les vivants, Tout ce qu’il me reste de la Révolution, Vif-argent ou Un amour impossible… L’ambition du SCA est de permettre à cette diversité d’être entendue et reconnue.

Publicité

Les journées du scénario organisées par les Scénaristes de Cinéma Associés (SCA), ont été enregistrées au CNC en avril 2019.

Encadrer la rémunération des scénaristes  

Le scénario est un des piliers essentiels du financement des films, or le prix du scénario est rarement indexé sur le budget du film. Prenons le pari ensemble que l’encadrement de la rémunération des scénaristes par l’indexation du minimum garanti sur le budget du film, assorti d’un cachet d’écriture non conditionné à la mise en production, déclenchera inévitablement une augmentation de la qualité pour toute la chaîne de production cinématographique.  

Avec Elisabeth Tanner, agente (Time Art), SFAAL ; Xavier Lardoux, directeur du cinéma, CNC ; Olivier Casas, auteur, réalisateur, producteur, (Traveling Angel Films), ARP ; Gilles Sacuto, producteur (TS Productions), SPI ; Guillaume Laurant, scénariste, SCA ; Axelle Ropert, réalisatrice, SRF ; Romain Protat, scénariste, La Guilde française des scénaristes ; Antoine Rein, producteur (Karé Productions), UPC ; Guillaume Prieur, Directeur des Affaires Institutionnelles et Européennes, SACD. Modérateur : Pierre-Alexandre KOPP, agrégé des facultés de droit et sciences économiques, Professeur à l’université Panthéon-Sorbonne, avocat au Barreau de Paris.

Le poids du scénario dans le financement des films  

Depuis quelques années, les scénaristes du SCA  observent une inflation marquée des réécritures de scénarios. La presque totalité des financeurs du cinéma exigent désormais des modifications du texte. Les refus des commissions sont de plus en plus souvent associés à des demandes de réécritures. Pourtant, on sait bien que ce n’est pas le scénario seul qui permet l’adhésion des financeurs, mais un ensemble (casting, profil du cinéaste et de la production, autres financements, etc…). Alors, qu’est-ce qu’on juge quand on lit un scénario ? Qu’est-ce qu’on évalue ? Le scénario n’est-il pas une sorte de bouc émissaire ? Ne lui demande-t-on pas trop ? Comment lire dans un scénario le potentiel d’un film ? Et toutes ces réécritures (parfois contradictoires entre elles) ne sont-elles pas, au final, dangereuses pour les films ? 

Avec Augustin Amri, diffuseur (Orange Studio) ; Eric Lagesse, distributeur (Pyramide Films) ; Frédérique Moreau, scénariste ; Elisabeth Perez, productrice (Chaz Productions) ; Antonin Peretjatko, réalisateur et scénariste. Modératrice : Cécile VARGAFTIG, scénariste et coprésidente du SCA.

Les droits des auteurs français et américains : quelles différences pour les scénaristes ?  

Les droits des auteurs codifiés par le droit d’auteur, le copyright et la convention collective hollywoodienne, ainsi que leurs conséquences sur les conditions professionnelles et économiques des scénaristes.

Avec Jérôme Pacouret, docteur en sociologie (EHESS), associé au CESSP et postdoctorant à l’IRMECCEN (Université Paris 3). Modératrice : Cécile VARGAFTIG, scénariste et coprésidente du SCA.

Un statut pour un métier ?  

Beaucoup imaginent que les scénaristes sont intermittents. Parmi les scénaristes eux-mêmes, nombreux sont ceux qui ignorent quel est vraiment leur statut : régime général, mais sans droit aux congés payés ni à l’assurance chômage. Quel que soit leur niveau de reconnaissance ou de rémunération, ils se rejoignent tous sur un point : la précarité. Les réformes actuelles – AGESSA, CSG, retraites – ajoutent encore à la nébuleuse qui entoure leur condition. Pourtant, scénariste c’est un métier. Alors à quand un statut social clair et complet pour encadrer son exercice ? 

Nelly Alard, scénariste ; Cyril Brody, scénariste et réalisateur ; Stéphanie Dupouy, Directrice de la communication à l’AGESSA ; Véronique Perlès, Directrice des affaires sociales à la SACD ; Lorella Senekdjian, Déléguée aux affaires sociales du SPI. Modératrice : Nadine LAMARI, scénariste, membre du conseil du SCA.