Publicité

Se téléporter? C'est presque possible... grâce à la robotique!

Par

Robot de téléprésence mobile Jazz de Gostai
Robot de téléprésence mobile Jazz de Gostai
- Michel Alberganti

**26 octobre 2011: ** On a vu que la lévitation est une réalité physique depuis 1933. Un autre rêve, encore plus exploité par la science-fiction, est bien la téléportation. Son coté extrêmement pratique pour les déplacements dans l'espace a été largement démontré par le Capitaine Kirk du vaisseau Enterprise dans la série américaine culte Star Trek. Son célèbre: "Téléportation, Scottie", lancé avec autant de décontraction que s'il avait demandé un café, s'est gravé dans les esprits. Combien d'astronautes n'ont pas rêvé, eux qui sortent si difficilement de leur vaisseau spatial, de pouvoir aller faire un tour sur n'importe quelle planète en un clin d’œil? Combien de touristes n'ont pas rêvé d'annuler ainsi les fastidieux transports en avion? Sans parler des maisons de campagnes accessibles sans avoir à supporter les embouteillages du weekend. Et combien de chefs d'entreprise pressés n'ont pas rêvé de se transporter ainsi dans leurs usines lointaines ou auprès de leurs clients dispersés sur la planète. Quel gain de temps et peut-être de CO2 si la technologie mise en œuvre n'en émet pas trop...

Robot de téléprésence mobile Jazz de Gostai
Robot de téléprésence mobile Jazz de Gostai
- Michel Alberganti

Hélas, nul physicien n'a encore plus réaliser un tel rêve. Si nous pouvons bien léviter de quelques centimètres au dessus du sol, pas question de nous désintégrer ici pour retrouver toutes nos molécules ailleurs. Et il ne semble pas que cette faculté nous soit donnée avant... bien longtemps. Tout au plus, mais c'est un premier pas, pouvons nous aujourd'hui téléporter de l'information. D'abord, au niveau de la physique quantique. On les appelle "particules intriquées", un joli nom qui désigne une caractéristique tout à fait extraordinaire. En créant une interaction entre deux particules grâce à un faisceau laser, on obtient un système lié. Cela signifie que les deux particules en question se comportent comme s'il s'agissait d'une seule et même particule. Toute modification d'état quantique qui est appliquée à l'une est instantanément appliquée à l'autre... quelle que soit la distance qui les sépare! En théorie du moins car, pour l'instant; les expériences réussies, comme celle réalisée en 2009 par Christopher Monroe et son équipe du Joint Quantum Institute de l'université du Maryland, n'ont pas dépassé un mètre de distance entre les deux particules. Si, à terme, ce principe pourrait révolutionner la cryptographie, il ne résoudra pas de si tôt notre problème de téléportation humaine.

Publicité

Force est donc, pour l'instant, de se détourner de la science. Heureusement, la technologie, elle, apporte une solution qui pourrait nous aider à patienter. Il s'agit, en fait, d'une combinaison de technologies qui n'ont rien de révolutionnaire: Un ordinateur, une liaison Internet, deux caméras et... un robot mobile. En associant ces composants, on obtient la solution développée par une société française, Gostai, qui propose ainsi une téléportation virtuelle.Là encore, c'est l'information qui voyage.

Le visiteur à distance dans l'expérience Gostai-Toshiba
Le visiteur à distance dans l'expérience Gostai-Toshiba
- VideoScopie

D'un coté, le visiteur, installé devant un ordinateur portable. De l'autre, le robot mobile munie d'une caméra et d'un microphone. Entre les deux, images et sons voyagent via Internet. Ainsi, il devient possible de visiter une exposition, ou tout autre lieu, sans se déplacer physiquement. Le visiteur pilote à distance le robot qui devient ainsi une sorte d"avatar physique de lui-même.

Lors d'une manifestation qui s'est tenue à Paris le 13 octobre 2011, le 5Plus Forum, Gostai a participé à un expérience intéressante. Son robot Jazz est parti de son stand et s'est déplacé jusqu'au stand de Toshiba Systèmes, voisin d'une cinquantaine de mètres. Là, Un représentant de Toshiba a présenté une application, également liée à la téléprésence, dans le domaine de l'assistance médicale à distance. Sur le stand de Gostai, le "visiteur" virtuel a pu voir et entendre les explications sans se déplacer. CQFD...

Voici la vidéo qui relate cette expérience suivie par les explications de Jean-Christophe Bailllie, fondateur et PDG de Gostai :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

M.A.