Publicité

Semaine du 3 au 9 octobre 2015 / Guy Béart, Moïse, François Bayrou,Millénium, Sur les bancs...

Par

BIP 41 / Semaine du 3 au 9 octobre 2015

> ** ** A VOIX NUE Guy Béart

Publicité

**Du lundi 5 au vendredi 9 octobre, 20h-20h30 ** A VOIX NUE

Guy Béart ** Par Martin Pénet. ** (Rediffusion du 25/6/2012)

Réalisation : Anne-Pascale Desvignes. Prise de son : Yann Fressy.

Guy Béart se livre rarement. Retiré dans l'immense maison de Garches qu'il habite depuis 1967 en l'encombrant de toutes les strates de sa carrière, il fait parfois quelques apparitions dans la vie publique. Les dernières remontent à l'automne 2010, lors de la sortie de son disque "Le meilleur des choses", son premier album studio paru depuis 15 ans !

A 81 ans, alors qu'il prépare l'édition de l'intégrale de ses textes (plus de 200 chansons), Guy Béart a accepté pour France Culture de revenir longuement sur son riche parcours et sur son œuvre. Il évoque son enfance au Liban durant la Seconde guerre mondiale, son adolescence à Nice, la mort prématurée de ses deux parents, alors qu'il préparait et obtenait son diplôme d'ingénieur des Ponts et Chaussées. Ses débuts dans les cabarets parisiens au milieu des années 1950, en pleine effervescence de la rive gauche, comme auteur-compositeur-interprète à l'univers insolite. Ses rencontres avec Georges Brassens, Charles Trenet, Jacques Canetti… Ses premières interprètes (Juliette Gréco, Patachou, Zizi Jeanmaire) et l'enregistrement de ses premiers disques.

Guy Béart entre également dans les détails de son inspiration, de son écriture, de son rapport aux poètes, à la guitare et à la musique. Il évoque certains de ses standards, les grandes périodes de son œuvre, son intérêt pour l'espace et l'avenir de la planète, son souhait d'être intemporel. Il a sur scène le goût du naturel, qu'il a essayé de garder durant ses années de télévision avec l'émission "Bienvenue" qu'il produisait à partir de 1966 en recevant des vedettes de façon apparemment très improvisée et annonçant par-là même les actuels talk-shows.

Cet "A voix nue" conduit aussi à découvrir quelques facettes plus intimes de cet auteur majeur de la chanson française de la seconde moitié du 20e siècle : la spiritualité, sa lecture de la Bible, la religion juive, mais aussi l'érotisme, ses amours, ses enfants, son rapport à la mort : "une compagne pas désagréable"

**> ** **Du lundi 5 au vendredi 9 octobre, ** 11h50-12h LA VIE MODERNE

**« Sur les bancs » ** D’après une idée originale de Thomas Baumgartner

Conseillère littéraire : Céline Geoffroy

Réalisation : Laurence Courtois.

Vous êtes sur un banc, dans un parc. Autour de vous, des personnages s'affairent. Ils courent, ils parlent, ils s'invectivent, ils se font des confidences, ils se surprennent. Il y a du mouvement tout autour. C'est comme dans la vie ou comme dans les films, normal ou surnaturel. Six auteurs ont joué le jeu de "Sur les Bancs", une série en son 3D : Tarik Noui (pour 5 histoires), l'auteur de bandes dessinées Lewis Trondheim, les romancières Fanny Chiarello (prix Orange du livre 2015 et prix Landerneau 2015), Hélène Frappat, Judith Mayer, et le réalisateur Sébastien Betbeder. Tellement de choses peuvent se passer dans les parcs, des lieux au milieu de la ville et pourtant hors de la ville, pause dans le bouleversement.

Ces épisodes ont été réalisés en son "binaural", une technologie qui fait que, si vous écoutez ces fictions au casque, vous serez immergé dans le son. Les personnages seront tout autour de vous, et vous plongerez dans leurs histoires.

Vous pourrez même écouter ces histoires à partir du 4 octobre dans les parcs Monceau, Montsouris, Buttes-Chaumont et Luxembourg (oui, pour le moment uniquement à Paris), en vous asseyant sur les bancs ad hoc, avec l'application Sur les Bancs, via franceculture.fr (carte intégrée).

Sur les Bancs est un projet France Culture & Gédéon Programmes, avec l'aide de la SACD/ Dicréam CNC/ France télévisions nouvelles écritures.

**> ** Les rencontres du jeu de Paume

mardi 06 octobre à 18h30

Invité : Mr François Bayrou

Enregistrement pour diffusion dans LA FABRIQUE DE L’HISTOIRE d’Emmanuel Laurentin

Date à déterminer

**> ** LES RENDEZ-VOUS DE L'HISTOIRE de BLOIS - 18ème édition

Emissions en direct de l’Auditorium de la bibliothèque Abbé Grégoire

vendredi 09 octobre

6h30-9h LES MATINS / Guillaume Erner

9h-10h LA FABRIQUE DE L’HISTOIRE / Emmanuel Laurentin

samedi 10 octobre

10h-11h CONCORDANCE DES TEMPS / Jean Noël Jeanneney

17h-17h55 LE TEMPS DES ECRIVAINS / Christophe Ono-Dit-Biot

**> DOCUMENTAIRES **

Du lundi 5 au vendredi 9 octobre

**17h-17h55 ** SUR LES DOCKS

Lundi 5 octobre

**« Dans les ombres d'Andy Warhol », ** un documentaire de Stéphane Bonnefoi et Christine Robert

Shadows mesure 130 mètres de long, composée entre 1978 et 1979 cette œuvre d’Andy Warhol n'a été présentée que deux fois dans son intégralité. La dernière exposition vient tout juste de s'achever au MOCA (Museum Of Contemporary Art) de Los Angeles.

Pour la première fois en Europe, les 102 tableaux qui composent cette œuvre unique seront montrés au Musée d'Art Moderne de la ville de Paris*.

Ce documentaire part à la recherche des Ombres de Warhol, de ces ombres qui l'ont singulièrement obsédé au lendemain de la tentative d'assassinat dont il fut la victime le 3 juin 1968, quand la féministe radicale Valérie Solanas lui tire dessus à trois reprises. Durant près de deux minutes, Warhol est en état de mort clinique. Solanas a divisé Andy en deux. Il y a désormais un Andy posthume.

Pour les rares initiés de cette œuvre à part, si Monet a ses Nymphéas, Warhol a ses Shadows... Avec cette œuvre abstraite, Warhol synthétise toutes ses obsessions : la relation de l'œuvre à l'espace, le pouvoir de l'abstraction dans la figuration, la question de la répétition et de la couleur. Et surtout celle de la mort. Ce grand « désacralisateur » et liquidateur de l'art du XXe siècle, pour qui il n'y avait rien derrière la surface de ses œuvres, n'apparaît jamais aussi nu que dans cette série. Selon le directeur du MOCA « Ces œuvres sont tout autant méditatives qu'hallucinatoires, ce sont des miroirs de deuil sans reflet ».

Des Ombres idéales pour sonder Warhol, loin des clichés – mais non des contradictions .

  • « Warhol Unlimited » du 2 octobre au 7 février 2016

mardi 6 octobre 2015

« Descendre dans la grotte Chauvet », Un documentaire d’Elise Gruau et Diphy Mariani

Prise de son : Marc Garvenes

Sur les sols fossilisés de la grotte Chauvet les traces des ours des cavernes, des loups et des hommes qui l’ont fréquentée nous semblent intacts. Dans un décor géologique spectaculaire, les hommes du paléolithique sont venus créer des chefs-d’œuvre. Des centaines d’animaux peints, des techniques sophistiquées de représentation, de véritables mises en scène témoignant d’une pensée symbolique inconnue jusqu’alors, faisant de ce lieu un véritable sanctuaire. Obstruée pendant des milliers d’années, la grotte Chauvet *a été découverte il y a vingt ans.

Ces œuvres que les analyses au radiocarbone font remonter à plus de 36.000 ans, bien plus que Lascaux, ont bouleversé notre connaissance de l’art préhistorique. Dans un souci de préservation de ce patrimoine, il a été décidé que seuls les scientifiques peuvent y accéder pour l’étudier **; « Sur les docks » a eu l’autorisation exceptionnelle de les accompagner, pour pénétrer dans un au-delà bien terrestre. Un voyage dans l’espace et le temps, dans les traces de nos lointains ancêtres.

*La découverte de la grotte de la Combe d’Arc, dénommée grotte Chauvet, a été effectuée le 18 décembre 1994 par trois spéléologues, Eliette Brunel, Jean-Marie Chauvet et Christian Hillaire, dans le cadre de leurs activités spéléologiques privées.

**Le 25 avril 2015 a été inaugurée à Vallon Pont d’Arc en Ardèche, à quelques kilomètres de l’original, une réplique de la grotte Chauvet.

Avec l’Equipe de recherche de la grotte Chauvet, Jean Clottes, préhistorien, Evelyne Debard, géoarchéologue , Jean-Jacques Delannoy, anthropo-géomorphologue

Catherine Ferrier, géoarchéologue, Philippe Fosse, paléontologue, Carole Fritz, spécialiste de l’art pariétal, Jean-Michel Geneste, directeur du programme d’étude pluridisciplinaire de la grotte Chauvet depuis 2002, Stéphane Jaillet, géomorphologue, Julien Monney, préhistorien, et Gilles Tosello, plasticien.

mercredi 7 octobre 2015

« Sarcellopolis » Un documentaire de Sébastien Daycard et Nathalie Salles

Prise de son : Yann Fressy

« Sur les docks » raconte l’histoire du premier grand ensemble, Sarcelles, 60 ans après sa création en octobre 1955. Avec 90 communautés différentes pour seulement 60.000 habitants, la sous-préfecture du Val d’Oise est une vitrine de la « diversité » et un laboratoire pour notre modèle républicain. Dans ce documentaire, nous avons exploré cet univers, à mi-chemin entre New-York et Jérusalem, à la rencontre des Sarcellois. Leurs témoignages parlent d’une société où les questions de l’identité, de la religion, de la communauté et du vivre ensemble, occupent une place primordiale.

Ce travail s’inscrit dans les pas de Marc Bernard et son livre « Sarcellopolis » où l’écrivain emménageait pendant 3 mois dans ce qu’il imagine alors être la ville du futur. À l’époque, en 1963, les rumeurs de « sarcellite », maladie des grands ensembles enflaient déjà, faisant la une des médias. Mais l’auteur ne se laissait pas influencer et posait ces questions : « Se dirige-t-on vers une vie communautaire (...) ? La plus grande uniformité des immeubles, des logements tendra-t-elle à uniformiser les gens ? ».

En parallèle à ce documentaire a été développé un web documentaire qui a reçu le Visa d’or 2015 (Visa pour l’image)

**jeudi 8 octobre 2015 **

En attente

**> ** samedi 3 octobre 16h-17h **UNE VIE, UNE ŒUVRE **

Moïse, au-delà du mystère

Par Lydia Ben Ytzhak. Réalisation : Philippe Baudouin. Prise de son : Michel Gacic.

Entre le sculptural des représentations à cornes de Michel-Ange et le sirupeux des péplums hollywoodiens, pourra-t-on sauver des eaux caricaturales, le personnage de Moïse?

Figure symbolique et identitaire dont se sont emparés les trois monothéismes, Moïse le prophète, avec pour seule arme le secret des noms de Dieu, a transformé son bâton en serpent, affronté le buisson ardent, les dix plaies d’Égypte et le Veau d'or, a su faire jaillir l'eau d'un rocher et provoquer une pluie de manne dans le désert, a séparé la mer Rouge, recueilli les dix commandements avant de briser les tables de la Loi, et a conduit son peuple jusqu'en terre promise sans y entrer, s'arrêtant au seuil de Canaan pour y mourir. Un inachèvement qui l'éloigne de la pure incarnation d'un surhomme : on peut aussi déchiffrer dans le destin de cette petite vie abandonnée au fil du Nil dans sa corbeille de roseaux, une humilité et une fragilité qui en feront toute sa grandeur. Mais l'homme sans tombeau n'a-t-il jamais existé autrement que dans les rêves de peuples qui réclamaient des lois gravées dans la pierre pour asseoir leur légitimité ? Car la légende de Moïse se retrouve aussi dans le Coran et jusque chez les Grecs et les Romains. Le prophète aura marqué notre inconscient théologique, politique, législatif et symbolique - y compris laïc - au point de conduire Sigmund Freud lui-même à tenter d'en approcher le mystère.

Avec Jean-Christophe Attias, directeur d'études de la pensée juive médiévale à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, auteur de Moïse fragile aux éditions Alma.

Thomas Römer, professeur au Collège de France, a publié Les mystères de Moïse chez Bayard et Moïse «Lui que Yahvé a connu face à face» aux éditions Gallimard.

Jean-Michel Hirt, psychanalyste, a préfacé Le Moïse de Freud au-delà des religions et des nations : déchiffrage d'une énigme de Thomas Gindele aux éditions L'Harmattan et a publié Le voyageur nocturne, lire à l'infini le Coran chez Bayard.

Dan Arbib, philosophe.

Lectures de Benoît Allemane : Derniers Jours de Moïse d’Armand Abécassis aux éditions Flammarion; Un nuage comme tapis d'Erri De Luca aux éditions Payot&Rivages; La Loi de Thomas Mann, aux éditions Pocket; La Chronique, Histoire des prophètes et des rois de Tabarî aux éditions Actes Sud.

**> ** dimanche 4 octobre , 15-16h VILLES MONDES

**SAINT PETERSBOURG **

Production Olivier Barrot – Réalisation : Guillaume Baldy – Technique : Fabien Gosset

Saint-Pétersbourg appartient à cette catégorie de villes légendaires à propos desquelles, dès leur nom prononcé, les images abondent. Avec cette particularité, qu'elle partage avec New York et Venise, d'être dans la réalité plus belle encore que l'idée qu'on s'en fait. Imaginée et conçue ex nihilo par un tsar bâtisseur au début du XVIIIème siècle, la ville de Pierre le Grand éblouit depuis 300 ans. Un voyage Ville- Mondes pour traduire l'atmosphère à la fois surannée et moderne, la magnificence grandiose et le quotidien le plus humble, la richesse historique et culturelle autant que les aspirations prosaïques de sa jeunesse, de « Pétersbourg »…

Escale 1 : « Saint-Pétersbourg, la russe » dimanche 4 octobre

Saint-Pétersbourg, la classique. Voyage dans la mémoire des grands écrivains de la ville, Tchékhov comme Gogol et Pouchkine, des peintres réunis à l'Ermitage, en son Palais comme en sa nouvelle aile installée dans l'ancien Etat-major, des poètes et gens de musique familiers du Théâtre Marinsky comme du beffroi et des sonneurs de cloche de la Cathédrale Alexandre Nevsky, les architectes émerveillés par la colonnade de Saint-Isaac...

Avec :

Pauline Narychkina, guide-interprète,

Nikita Yavein, architecte,

Valeri Popov, écrivain, président de l'Union des écrivains,

Sergei Mikhailovitch Nekrassov, directeur de la maison-musée Pouchkine,

Sergei Siomkine, photographe,

Anatoli Belkine, peintre,

Mikhail Piotrovsky, directeur de l'Ermitage,

Krassimir Vranski, animateur d'une association écologiste,

Alexandre Polozov, historien,

Sergei Tcherban, architecte,

Youri Fateiev, maître de ballet adjoint du Théâtre Marinsky,

Catch, rappeur,

Elizaveta Shagina, conservatrice du Musée Errata,

Dominique Bayvet, entrepreneur,

Sergei Tchoubraev, "culturologue" (sic).

> FICTION

samedi 3 octobre , 20h-21h SAMEDI NOIR

**Les Petits Polars du Monde avec SNCF / Si près du malheur à Lille ** deMichel Quint

Adaptation radiophonique et réalisation : Sophie-Aude Picon

Six ans tout juste et des yeux pleins de rêves : la petite Line est vraiment mignonne. Elle croit au Père Noël, celui des plus démunis, et voudrait tellement une panoplie d’arbitre de rugby. Bruno, l’instituteur, qui donne un coup de main pour réunir les jouets de seconde main, est sous le charme. Mais quand il rencontre Jessie, la mère de Line, c’est le coup de foudre. Or, Jessie a un passé qui ne passe pas. Une histoire d’amour, ou bien pire encore…

Avec Alain Rimoux (le Narrateur), Florence Loiret-Caille (Jessie), Dominique Parent (Bruno), Lucie Boissonneau (Agathe), Jean-Luc Vincent (Jean-Paul) , Aurélien Recoing (Jérémie), Elsa Tauveron (Claudia), Marion Doumenc, Jonathan Heckel, Caroline Breton, Grégory Dutreilly

Bruitages : Bertrand Amiel

Prise de son, montage, mixage : Jehan-richard Dufour, Lidwin Caron

Assistante à la réalisation : Cécile Laffon

Retrouvez le texte intégral de la nouvelle Si près du malheur à Lille de Michel Quint, avec des illustrations de Pozla, sur la boutique en ligne du Monde : www.lemonde.fr/boutique

France Culture s’associe au Monde et à SNCF dans le cadre de la quatrième saison de la collection Les Petits Polars du Monde. Des nouvelles inédites écrites par les meilleurs auteurs de polar français. Les nouvelles illustrées sont publiées par Le Monde et disponibles en kiosque puis sur la boutique en ligne du Monde. La plupart de ces polars sont adaptés pour la radio et diffusés sur France Culture en septembre et octobre chaque samedi soir à 21 h dans Samedi noir.

dimanche 4 octobre , 21h-23h THEATRE & Cie

Lune Jaune, la ballade de Leïla et Lee, De David Greig

Traduit de l'anglais par Dominique Hollier

Une réalisation de Baptiste Guiton

D'après la mise en scène du Théâtre exalté créé au TNP en février 2014.

La pièce raconte l’histoire de Leila la silencieuse et Lee le mauvais garçon, deux adolescents rejetés et stigmatisés, à l’existence fragile. Lee vit seul avec sa mère Jenni depuis que son père est parti quand il avait cinq ans en lui laissant pour seul souvenir une casquette. Lee rêve de faire fortune grâce au crime, de devenir, tiens, pourquoi pas, le premier mac d’Inverkeithing.

Avec Tiphaine Rabaud-Fournier, Grégoire Isvarine, Emilie Chertier, Jérôme Quintard

Musique originale, composition et interprétation: Sébastien Quencez

Bruitage: Bertrand Amiel

Prise de son, montage, mixage: Eric Boisset et Manon Houssin

Assistante à la réalisation: Alice Kachaner

Remerciement à Laurence Courtois, Manou et Clément-Marie Mathieu

*Suivie de : *

Brewers Fayre, De David Greig

Traduit de l'anglais par Dominique Hollier

Une réalisation de Baptiste Guiton

Avec Tiphaine Rabaud-Fournier, Christine, Grégoire Isvarine, Anthony, Emilie Chertier, Elaine, Jérôme Quintard, Ian, Didier Mérigou, le Psy, et la voix de Claudine Charreyre

Musique originale, composition et interprétation: Sébastien Quencez

Bruitage: Bertrand Amiel

Prise de son, montage, mixage: Eric Boisset et Manon Houssin

Assistante à la réalisation: Alice Kachaner

Remerciements à Nadège Rabaud.

mardi 6 octobre , 23h-0h ** ATELIER FICTION** coordonné par Blandine Masson

Pièce en un acte de décès, de Mohammed El Khatib

En Direct (sans public) du studio 110 de la Maison de la Radio

Réalisation Baptiste Guiton

Conseillère littéraire Céline Geoffroy

"J’ai réuni l’ensemble du « matériau-vie » à ma disposition entre mai 2010 et août 2013. Je n’ai pas toujours demandé les autorisations utiles. Je ne me suis pas posé la question de la limite, de la décence, de la pudeur. J’ai rassemblé ce que j’ai pu et j’ai reconstruit. Tout est allé très vite et sans préméditation. Cette fiction documentaire est restituée ici arbitrairement sous la forme d’un livre, de façon chronologique, à peu près linéaire. Il n’y a aucun suspense, à la fin on sait qu’elle meurt et que son fils est très très triste. On sait également que si c’était à refaire, j’agirais sans doute différemment. J’aurais été un fils irréprochable. Les parents se demandent toujours s’ils ont été de bons parents. Mais nous, est-ce qu’on a été de bons enfants ? On a été des enfants au niveau, nous ? On a été des enfants olympiques, nous ?" M. El K.

Ce texte est publié sous le titre "Finir en beauté (Pièce en un acte de décès)" aux Solitaires intempestifs.

**du lundi 5 au vendredi 9 octobre **

20h30-20h55 FEUILLETON

Millenium 1 ** / *Les hommes qui n’aimaient pas les femmes * ** de **Stieg Larsson ** (1ère diff. du 7 au 25.03.2011) - Réalisation : François Christophe

Le succès de la trilogie Millenium a été un phénomène littéraire sans précédent pour la Suède. Publié à titre posthume entre 2005 et 2008 après la disparition de son auteur Stieg Larsson, le livre a connu un succès mondial réactualisé aujourd'hui avec la sortie d'un quatrième tome venant compléter la saga culte écrit par l'auteur suédois David Lagercrantz qui prend la suite de Stieg Larsson. A cette occasion, la fiction de France Culture a voulu offrir à ses auditeurs la possibilité d'entendre - ou de réentendre - l'adaptation radiophonique du premier tome diffusée pour la première fois sur son antenne en mars 2011.

ET AUSSI LE WEEK END :

**samedi 3 octobre **

7h05-8h TERRE A TERRE / Ruth Stegassy

Une municipalité collective à Manspach

Le travail de tout une équipe à l’œuvre dans un village d’Alsace ou commet tout transformer avec presque rien. Avec notamment : Dany Dietman, maire non inscrit de Manspach

9h07-10hREPLIQUES / Alain Finkielkraut

**Situation de la France **

Avec** Jacques Julliard, ** Journaliste, pour Les gauches françaises, 1762-2012 : figures et paroles , et** Pierre Manent, ** directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales

10h-11h CONCORDANCE DES TEMPS / Jean-Noël Jeanneney

« Des migrants en nombre immense : le cas irlandais »

Avec** Philippe Chassaigne. **

14h-15h LA CONVERSATION SCIENTIFIQUE / Etienne Klein

**Une philosophie des techniques et de l’innovation **

Avec Vincent Bontems , philosophe chercheur au CEA

17h-17h55 LE TEMPS DES ECRIVAINS / Christophe Ono-Dit-Biot

**Couple **

  • Christian Oster, Le cœur du problème , L’Olivier
  • Olivier Poivre d'Arvor, L’amour à trois , Grasset
  • Nathalie Azoulai, Titus n'aimait pas Bérénice , P.O.L

dimanche 4 octobre

14h-15h LES REGARDEURS / Jean de Loisy

Deathrose de Jay DeFeo

Avec Jean-Michel Bouhours , directeur de musée, conservateur, cinéaste expérimental

**> ** 17h-17h55 RUE DES ECOLES / Louise Tourret

Apprentissage de la lecture, en écho au colloque Lire et Ecrire du 25/09

Avec notamment : **Sandrine Garcia ** et Anne-Claudine Oller , auteurs de « Réapprendre à lire » (Seuil) et Roland Goigoux , université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand (en duplex)

20h-30h30 SECRET PROFESSIONNEL / Charles Dantzig

Le secret professionnel d’une femme peintre au XVIIIe siècle: Elisabeth Vigée-Lebrun

C’est un animal fabuleux. C’est la licorne. C’est le centaure. C’est la sphynge. C’est la chimère. C’est la femme artiste. Comment se fait-il que les femmes artistes aient été aussi rares, aussi tardives ? On peut répondre : le pouvoir masculin. Et c’est vrai. Les hommes n’ont jamais beaucoup aimé que les femmes se mêlent d’art. Le domaine artistique où les femmes ont semble-t-il le moins peiné, c’est la peinture. Pline l’Ancien rapporte le nom de femmes peintres qui avaient un grand succès dans l’Antiquité. Au Moyen Âge on trouvait des femmes dans les ateliers d’enluminure, et à la Renaissance bien des peintres ont formé leurs filles, lesquelles ont aussi eu du succès, comme Artemisia Gentileschi. Au XVIIIe siècle dont nous allons parler aujourd’hui, la pastelliste vénitienne Rosalba Carriera (1675-1720) a été très célèbre et recherchée ; mais aussi, à la cour de France, Elisabeth Vigée-Lebrun, à qui le Grand Palais consacre une rétrospective jusqu’au 11 janvier 2016. Quel est le secret professionnel d’une femme peintre au XVIIIe siècle, je reçois pour en parler Geneviève Haroche-Bouzinac, auteur d’une biographie qui paraît chez Flammarion, Elisabeth Vigée-Lebrun, histoire d’un regard.

ET AUSSI EN SEMAINE

**> ** Du lundi 5 au vendredi 9 octobre :

6h-6h30 UN AUTRE JOUR EST POSSIBLE / Tewfik Hakem

Tête chercheuse : Jean-Michel Delacomptée pour la série Montaigne, l’auteur introuvable (1/5 L’éternel recommencement)

Lundi 5 octobre

L’invité du jour : Charles Dantzig Histoire de l’amour et de la haine chez Grasset.

Mardi 6 octobre

L’invité du jour : Michel Vinaver pour "La demande d'emploi" (Théâtre de l’Epée de Bois) et "Les Voisins" (Théâtre de Poche)

Mercredi 7 octobre

L’invité du jour : Philippe Faucon pour son film « Fatima » sortie le 7 octobre

Jeudi 8 octobre

L’invité du jour : Hafid Aggoune pour son roman « Anne F » Ed.Plon

Vendredi 9 octobre

L’actualité de la BD : Cyril Pedrosa, « Les équinoxes » Ed. Dupuis

9h06-10h LA FABRIQUE DE L’HISTOIRE / Emmanuel Laurentin

Lundi 5 octobre

Avec notamment **Nicolas Rousselier, ** auteur de La force de gouverner, Le pouvoir exécutif en France, XIXe-XXIe siècles, Gallimard, octobre 2015.

Mardi 6 octobre

MARIGNAN 1515 – 2015. CELEBRATION DE LA RECONSTITUTION

Un documentaire de Olivier Chaumelle – Anne Fleury

Alors que Pascal Brioist (Centre d’Études Supérieures de la Renaissance – Université de Tours) rédige son Léonard de Vinci, homme de guerre (Alma 2013), il lui apparaît que son personnage possède des talents immenses, multiples, et parfois insoupçonnés. Le « Premier peintre, ingénieur et architecte » du Roi est aussi un extraordinaire scénographe et metteur en scène.

En 1518, à la demande de François 1er, Léonard de Vinci avait orchestré à Amboise, sur les bords de la Loire, une reconstitution grandiose de la sanglante bataille de Marignan qui avait fait la gloire du Roi de France, son tout nouvel employeur. La fête avait duré deux semaines, et on n’avait pas regardé à la dépense, à l’époque.

Pascal Brioist imagine alors de reconstituer cette reconstitution.

Afin que chaque détail soit juste, il s’entoure d’un solide comité scientifique, composé de spécialistes des guerres d’Italie, du vêtement, des armes blanches, de Léonard, de la musique, de l’escrime, des armures, de l’artillerie, etc. Il s’adjoint également des comédiens, un metteur en scène, des musiciens et danseurs, ainsi que de nombreux reconstituteurs venus d’Allemagne et d’Italie.

Le projet aboutit en juillet 2015 à Romorantin-Lanthenay et à Amboise sous la forme de quatre représentations d’un grand spectacle historique. C’est l’élaboration de ces réjouissances qui est présentée dans ce documentaire.

Avec les historiens Nicolas Baptiste, Pascal Brioist, Fanny Kieffer, Daniel Jaquet, Isabelle Paresys,

Pierre Iselin et Jean Louchet, du groupe de musique de la Renaissance les Sorbonne Scholars

François Saint-Bris, président du Clos-Lucé à Amboise, Bernd Seiderer, du collectif des lansquenets de Haute-Souabe, Patrice Zonta, comédien, dans le rôle de Léonard de Vinci

14h56-14h59 LES BONNES FEUILLES

Lundi 5 octobre

Didier Castino, Après le silence (Liana Lévi)

Mardi 6 octobre

Antoine Choplin, Une forêt d’arbres creux (La fosse des ours)

Mercredi 7 octobre

Nathalie Azoulai, « Cendrillon ou le Petit Gant de soie », extrait du livre collectif Leur contes de Perrault (Belfond)

Jeudi 8 octobre

Philippe Rahm, Météorologie des sentiments (Les petits matins)

Vendredi 9 octobre

Barthélémy Théobald-Brosseau, Le regard de Gordon Brown (Joëlle Losfeld)

> LES SCIENCES

> Mardi 6 octobre

14h-14h55 REVOLUTIONS MEDICALES / René Frydman

Les avancées de l’immunologie

Avec Jean-François Bach

> Jeudi 8 octobre

14h-14h55 LA MARCHE DES SCIENCES / Aurélie Luneau

L’Homme à désormais son musée

** Jeudi 8 octobre** 23h-0h**CREATION ON AIR ** / coordonné par Irène Omélianenko

**Le centre d’études radiophoniques ** **de Christophe Deleu et Gaël Gillon **

Lors de sa création, la radio s’est forgée d’elle-même l’image suivante : un média du direct, qui permet de communiquer en temps réel. Pierre Schaeffer a pu ainsi écrire que la force de la radio, c’est de dire : « J’y suis ». Et si cet atout était aussi devenu un piège, enfermant la radio dans des usages trop restreints ? Si la radio s’était ainsi interdit de mettre en avant d’autres facultés comme celle de construire des univers sonores ? Ce projet a pour ambition de s’intéresser aux fonctions minoritaires de la radio, et à tout ce qu’elle peut encore nous révéler…

**LES NUITS **

**SAMEDI 3 OCTOBRE 2015 **

00:00 - 06:30 LES NUITS DE FRANCE CULTURE / Philippe Garbit

00:00 - 00:40 La Nuit spéciale - Nuit Blanche : Entretien 1/3 avec Antoine de Baecque à propos de son livre «Les Nuits parisiennes (XVIIIè-XXIè siècle)» Editions du Seuil

Par Philippe Garbit

Réalisation Virginie Mourthé

1ère diffusion : 04/10/2015

00:40 - 02:15 Mardis du cinema - Charles Laughton : La nuit du chasseur

Par Colette Fellous

Réalisation Christine Berlamont

1ère diffusion : 27/01/1987

02:15 - 02:15 RELANCE : Nuit spéciale - Nuit Blanche

02:15 - 03:15 Une nuit en été

Par Henri Behar

Avec Régine, Leonor Fini, Alexandre Kalda, Roger Vadim et Rémy Bricka

Réalisation Guy Delaunay

1ère diffusion : 26/07/1971

03:15 - 03:45 Les mauvais coucheurs, 16 - Hubert Reeves : L'observation du ciel

Par Alain Riou

Avec Hubert Reeves

1ère diffusion : 19/07/1979

03:45 - 04:24 La Nuit spéciale - Nuit Blanche : Entretien 2/3 avec Marc Lambron

Par Philippe Garbit

Réalisation Virginie Mourthé

1ère diffusion : 04/10/2015

04:24 - 04:59 Anthologie sonore du conte - Les Nuits de Paris

De Restif de la Bretonne

Adaptation Richard Puydorat

Réalisation Henri Soubeyran

1ère diffusion : 16/02/1966

04:59 - 05:59 Nuits magnetiques - Blanche est la nuit

Par Philippe Di Folco

Avec Gilles Bruce-Benderson et Rachid Taha

Réalisation Vincent Decque

1ère diffusion : 16/04/1999

05:59 - 05:59 RELANCE : Nuit spéciale - Nuit Blanche

05:59 - 06:24 Entretiens avec Brassaï : 2ème partie

Par Roger Grenier

Avec Brassai

1ère diffusion : 30/09/1964

06:24 - 06:29 La Nuit spéciale - Nuit Blanche : Entretien 3/3 avec Marc Lambron

Par Philippe Garbit

Réalisation Virginie Mourthé

1ère diffusion : 04/10/2015

06:29 - 06:30 Annonce de la Nuit rêvée de Michel Deguy

**DIMANCHE 4 OCTOBRE 2015 **

00:00 - 00:02 Sommaire de la Nuit du dimanche 04 octobre 2015 au lundi 05 octobre 2015

00:02 - 01:07 Carte blanche à Jean-Louis Trintignant - Poèmes à Lou

Spectacle enregistré au Théâtre des Amandiers (Nanterre) le 21 mai 2003

De Guillaume Apollinaire

Avec Jean-Louis Trintignant et Marie Trintignant

Présentation Armelle Heliot

1ère diffusion : 01/08/2004

01:07 - 01:52 Hors-champs - Philippe Sollers et ses femmes 4/5

Par Laure Adler

Avec Philippe Sollers et Josyane Savigneau

Réalisation Brigitte Bouvier et Didier Lagarde

1ère diffusion : 10/01/2013

01:52 - 02:17 Lecture du soir - Louise Bourgeois : Parties 6 à 10/20

De Louise Bourgeois

Interprétation Valérie Lang

Réalisation Nathalie Salles

1ère diffusion : 01 à 05/10/2012

02:17 - 03:52 La vie comme elle va - L'égalité spirituelle

Par Francesca Piolot

Avec Patrick Laupin

Réalisation Laetitia Coïa

1ère diffusion : 27/08/2006

03:52 - 04:57 Tout un monde - Exilés climatiques, une tragédie planétaire prévisible

Par Marie-Hélène Fraisse

Réalisation Anne Depelchin

1ère diffusion : 06/12/2009

04:57 - 04:58 Désannonce Nuit 2015

LUNDI 5 OCTOBRE 2015

00:00 - 05:00 LES NUITS DE FRANCE CULTURE

00:00 - 00:02 Sommaire de la Nuit du lundi 05 octobre 2015 au mardi 06 octobre 2015

00:02 - 00:32 De bouche à oreille - Graine de couscous

Par Renée Elkaïm-Bollinger

Avec Fatéma Hal et Magali Morsy

Réalisation Christine Berlamont

1ère diffusion : 20/09/1998

00:32 - 02:02 A voix nue - Dominique Rocheteau 1/2 : Parties 1, 2 et 3

Par Jean-Michel Djian

Avec Dominique Rocheteau

Réalisation Anne-Pascale Desvignes

1ère diffusion : 09, 10 et 11/06/2014

02:02 - 04:02 Changement de décor - Le Plateau de Millevaches 1/2 : 1- Les maçons migrants limousins, 2- De Télé Millevaches

au cyberespace

Par Françoise Séloron et Laurence Bloch

Réalisation Véronique Vila

1ère diffusion : 03 et 04/11/1997

04:02 - 04:03 Lancement - Sur les Docks

04:03 - 04:59 Sur les Docks - Dans les ombres d'Andy Warhol

Par Stéphane Bonnefoi

Réalisation Christine Robert

Multidiffusion du 05/10/2015

04:59 - 05:00 Désannonce Nuit 2015

MARDI 6 OCTOBRE 2015

00:00 - 05:00 LES NUITS DE FRANCE CULTURE

00:00 - 00:02 Sommaire de la Nuit du mardi 06 octobre 2015 au mercredi 07 octobre 2015

00:02 - 00:32 Parti pris - André Stoll : Astérix et l'histoire

Par Jacques Paugam

1ère diffusion : 18/05/1978

00:32 - 01:32 A voix nue - Dominique Rocheteau 2/2 : Parties 4 et 5

Par Jean-Michel Djian

Avec Dominique Rocheteau

Réalisation Anne-Pascale Desvignes

1ère diffusion : 12 et 13/06/2014

01:32 - 03:32 Changement de décor - Le Plateau de Millevaches 2/2 : 3- Questions d'identité ou l'amour flou, 4- Le pays de

Richard Millet

Par Françoise Séloron et Laurence Bloch

Réalisation Véronique Vila

1ère diffusion : 05 et 06/11/1997

03:32 - 04:02 Présence des arts - Nicolas de Staël

Par François Le Targat

1ère diffusion : 15/06/1981

04:02 - 04:03 Lancement - Sur les Docks

04:03 - 04:58 Sur les Docks - Descendre dans la grotte Chauvet

Par Elise Gruau

Réalisation Diphy Mariani

Multidiffusion du 06/10/2015

04:58 - 05:00 Désannonce Nuit 2015

**MERCREDI 7 OCTOBRE 2015 **

00:00 - 05:00 LES NUITS DE FRANCE CULTURE

00:00 - 00:02 Sommaire de la Nuit du mercredi 07 octobre 2015 au jeudi 08 octobre 2015

00:02 - 01:32 Atelier de création radiophonique - Les colosses aux pieds d'argile

Par Christine Delorme

Réalisation Clotilde Pivin

1ère diffusion : 28/06/1998

01:32 - 03:27 Analyse spectrale de l'occident - Maupassant : l'homme et l'oeuvre

Par Pierre Sipriot

Avec Albert-Marie Schmidt, Maurice Genevoix,

André Vial, André Maurois et Paul Morand

1ère diffusion : 05/03/1966

03:27 - 04:02 Bonne nouvelles, grands comédiens- Françoise Seigner dit un texte de Jérôme K Jérôme

Par Patrice Galbeau

Réalisation Evelyne Frémy

1ère diffusion : 13/07/1972

04:02 - 04:03 Lancement - Sur les Docks

04:03 - 04:56 Sur les Docks - Sarcellopolis

Par Sébastien Daycard

Réalisation Nathalie Salles

Multidiffusion du 07/10/2015

04:56 - 04:57 Désannonce Nuit 2015

JEUDI 8 OCTOBRE 2015

00:00 - 05:00 LES NUITS DE FRANCE CULTURE

00:00 - 00:02 Sommaire de la Nuit du jeudi 08 octobre 2015 au vendredi 09 octobre 2015

00:02 - 03:32 Le bon plaisir - Jean-Michel Folon

Par Michael Gibson

Réalisation Pamela Doussaud

1ère diffusion : 03/11/1984

03:32 - 04:02 Les pieds sur terre - Chrystelle aime les Orang-Outans

Par Elise Andrieu

Réalisation Alexandra Malka

1ère diffusion : 29/08/2012

04:02 - 04:03 Lancement - Sur les Docks

04:03 - 04:58 Sur les Docks - Claude

Par Marina Bellot

Réalisation François Teste

Multidiffusion du 08/10/2015

04:58 - 05:00 Désannonce Nuit 2015

**VENDREDI 9 OCTOBRE 2015 **

00:00 - 06:00 LES NUITS DE FRANCE CULTURE

00:00 - 00:02 Sommaire de la Nuit du vendredi 09 octobre 2015 au samedi 10 octobre 2015

00:02 - 00:32 A voix nue - La faillite des concepts familiers en physique

Par Etienne Klein

Avec Bernard d'Espagnat

Réalisation François Caunac

1ère diffusion : 01/10/2002

00:32 - 04:02 Hôtel des grands hommes - Giacomo Léopardi

Par Jean-Baptiste Para

Réalisation Marie-Christine Clauzet

1ère diffusion : 15/08/1998

04:02 - 04:57 Agora - Zoroastre : Partie 1- La justice du soleil et du feu, 2/5- Système social

Par Hélène Tournaire

1ère diffusion : 16 et 17/08/1976

04:57 - 05:57 Sur les Docks - L'enfance fusillée

Par Christophe Deleu

Réalisation Anna Szmuc

1ère diffusion : 24/10/2007

05:57 - 05:58 Désannonce Nuit + Annonce Magazine de la Rédaction